taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

un prochain livre, à paraître
chez Aladdin,
par Bibi

Le régime "génétique ADN"

Nouveauté aux States: on pourrait définir son profil nutritionnel par test génétique.

Voir un reportage sur http://www.youtube.com/watch?v=ZcnowPLvZfY
Je copie/colle le texte qui accompagne la vidéo (la minceur mentionnée ne m'intéresse pas (il faudrait attendre >4 ans pour évaluer).

"British scientists have launched a personalised diet based on your DNA.
Would-be dieters send a sample of saliva to the Nordiska diet lab for DNA analysis. The diet team then looks at eight variants of seven genes and designs a diet and exercise programme which they claim works best for your body. Participants are encouraged to enter their daily food intake online. Scientists say that regular interaction with diet specialists also helps improve results. A trial of the diet in Denmark involving 7,700 people saw nine out of 10 people lose weight, with some dropping up to 12 kilos in four months."

Les témoignages sur internet sont bien sur bluffants, comme pour tous les régimes, il suffit de choisir parmi les 10% à qui ça a réussi.

Selon les généticiens, c'est encore très brouillon comme résultats et ça se comprend: ils ciblent trois ou quatre gènes, on n'est pas encore à la grammaire et à la synergie entre les gènes. Les journalistes américains qui ont testé la méthode nous disent: « bof bof » encore.

MAIS ce qui est très intéressant pour conforter la piste profilage: on a réétudié, à la demande de la société de génétique, le profil des personnes qui avaient fait partie d'une étude de Harvard (date?) sur les régimes. Cette étude avait testé l'effet de cinq régimes classiques et conclu à ce qu'aucune différence n'apparaissait dans les résultats d'amincissement entre les divers régimes connus, comme Ornish, Atkins, etc.

En réévaluant les résultats selon le profil ADN, ils ont découvert des résultats flagrants lorsque la personne avait reçu, par hasard, le régime qui correspondait à son profil génétique ; dans ce cas, le régime avait eu un effet net et durable. La dame "chasseur" qui était tombée sur Ornish: -2% de masse corporelle, disons; alors que sa copine aussi chasseur mais tombée dans la cohorte Atkins avait perdu bien plus de poids et avait conservé pendant au moins un an cette perte.

En gros, ils ont trois profils alimentaires, qui correspondent à nos chasseur cueilleur mixte (pauvre en glucides, pauvre en graisses ou modéré), qu'ils combinent à deux profils sportifs: endurance ou haute intensité (diathèse 2 et diathèse 1 ?).

On peut faire un essai selon notre repérage, mais certains préfèreront payer 100 euros pour une preuve "scientifique" - et qui sait si la croyance ne rendra pas le régime plus efficace?