taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Transcription des vidéos

Fructose 2 : le sirop d'agave et les FOS

https://www.youtube.com/watch?v=y_QDaiqI0JE

Dans une autre vidéo sur le Miam Ô Fruits et les autres brouée de fruits qui s'annoncent comme des crème Budwig et qui n'en sont pas, j'avais indiqué que la meilleurs solution était de tester sur vous « et vous verrez bien ». Il y a une catégorie de personne à qui je déconseillerais de tester sur elles car je suis presque sûre qu'elles vont surréagir aux fruits : ce sont les « Canaris de la Modernité ». Ces personnes ont une biochimie très particulière dans la mesure où chez eux, la consommation d'aliments riches en salicylates, qui sont des anti-inflammatoires naturels et qui sont présents à très haute dose dans les fruits, peut entraver les voies de détoxification de manière très très subtile. Ce n'est pas comme de l'urticaire, vous ne le verrez pas au moment même, vous ne le verrez pas sur le peau et vous ne le sentirez pas puisque les fruits sont assez faciles à digérer, finalement on se sent léger. Au passage, ces fruits, même bio, même de saison, même de région vont entraver un processus métabolique profond et perturbé des voies hormonales, nerveuses et digestives. On ne le voit qu'en arrêtant les fruits, pendant au moins un mois - les fruits, mais aussi tous les autres aliments dans lesquels sont présents les salicylates, liste que je n'ose même pas citer pour ne pas vous faire peur mais que je vais transcrire sur une petite affiche ci-dessous. On ne verra un effet positif de cette catégorie « bloqueuse » (ce n'est pas une allergie mais bien des bloqueurs de détox) qu'après avoir arrêté au minimum quinze jours, mais de préférence un mois. Une autre catégorie de personnes à qui je ne conseille pas de tester le miam Ô Fruits sont les victimes de Burn Out. Que ce soit le pré burn-out, que j'appelle le burn-out des organes, ou le burn-out déclaré. Dans cet état-là, le corps ne peut presque plus métaboliser le végétal et surréagit aux sucres (les fruits sont du sucre) Les fruits dans le Miam-Ô-Fruits sont pris le matin, il vaudrait mieux les prendre l'après-midi. Par ailleurs ils sont crus, ce qui est difficile à métaboliser pour un système digestif qui a lâché, ce qui est le cas des victimes de burn-out, et sont trop riches en type de composé qui irrite les intestins. Que de raisons pour ne pas essayer le Miam-Ô-Fruits sur vous.