taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Quand le bio fait école

par Catherine Malaise, Paris Match 2/9/1999

Manger sain, ça aide à grandir! Conseils, recettes et astuces: une maman très bio prouve que la cuisine naturelle n'est plus une triste punition. Le menu de taty Lauwers? Une rentrée pleine d'énergie, des saveurs à découvrir et une future assurance-santé.

voir aussi version scannée

"Ex-boulimique du traditionnel steak-frites-poulet-compote, Taty Lauwers   est une mère de famille comme les autres: rien à voir avec un ennuyeux gourou du macrobiotique et des bouillabaisses végétales. Dans ses yeux pétillants, on peut lire "bon appétit, la vie!". En puisant dans sa propre expérience et les connaissances diététiques les plus récentes, cette adepte du "tout bon, tout frais" a rédigé une série de livres de recettes nature. L'un deux est spécialement destiné aux parents et aux enfants, voire aux instituteurs désireux de créer des ateliers du goût...

"Ses règles du jeu? L'humour et le franc-parler, des explications nutritionnelles allégées de tout jargon hermétique et, bien sûr, l'esprit pratique d'une vraie maman. Pas plus d'une demie-heure de préparation par repas! Histoire de prouver que l'on peut prendre de vitesse les plats tout prêts, les potages lyophilisés en sachet et les pâtes baignant dans leur sauce déshydratée...

"L'alimentation actuelle est industrialisée à 70%! La lecture des étiquettes est une litanie d'adjuvants, de conservateurs, d'exhausteurs de goût et d'épaississants. Ajoutez à cela d'autres micro-stress alimentaires: les traces de pesticides et surtout la fameuse dioxine. A long terme, l'organisme ne semble pas adapté à traiter ces résidus chimiques. Station d'épuration, le foie se contente de les stocker ... comme des poussières sous le tapis! Le bon sens incite à la prudence: consommons moins de viande et de volaille au profit des végétaux de saison, bio ou de terroir.

AU COIN LES CALORIES VIDES!

"Trop transformés, trop raffinés, les aliments quotidiens sont devenus pauvres en nutriments. En première ligne: le sucre blanc (il se faufile partout), le pain blanc/confiture, les snacks, les biscuits... Pour éviter l'hypoglycémie de 10 h (perte de concentration, irritabilité, faim dévorante), taty Lauwers revoit le petit déjeuner des juniors: pain complet, jambon et oeufs de qualité pour les indispensables protéines, fromage pas trop gras (un taux de graisse élevé gênerait son assimilation). Cette maman-gâteau joue aussi la carte gourmande avec ses astucieuses recettes-santé: crème de bananes au fromage blanc et noisettes, tartine tonus, milk shake de l'athlète à base de lait d'amandes et de jus d'agrumes...

"Votre enfant n'a jamais faim le matin? Le petit déj' bâclé peut être transformé en collation à grignoter dans la voiture ou pendant la récréatio. Et le fameux 10 heures? Oubliez la carotte crue qui provoque l'hilarité des copains et conduit illico aux crasses du petit maga! Avoir dans son cartable une douceur préparée (sans trop de sucre) par Maman est tellement plus rassurant: langues de chat et macarons aux noix de coco, tuiles, sachets de fruits secs...

"Les bons réflexes alimentaires se forgent dès l'enfance. Pour déjouer, à la maison, les pièges des sucres médiocres, taty place toujours des en-cas à portée de main: fruits et légumes à croquer, jolis bocaux remplis d'abricots secs, noisettes et amandes.

"MOI, J'AIME PAS LES LEGUMES"

"Des légumes frais à chaque repas? La pilule passera mieux avec la cuisson à la vapeur douce qui conserve leur croquant et leur bon goût, les flans, les potages, les petits dés... Voici aussi quelques ruses fruits-légumes testées avec succès: les parents peuvent confier la responsabilité d'un mini-potager aux enfants, leur demander de décorer la table et les encourager à peser eux-mêmes les achats au magasin...

"Comme taty, optez pour la diplomatie alimentaire et imposez des limites à vos chers bambins: par exemple, un seul fast food par semaine. Pas question d'imposer la dictature végétarienne puisque l'auteur de "Cuisine nature... en herbe" a mitonné des versions légères et digestes des plats familiers don’t raffolent le plus les enfants: hamburgers, mayonnaise maison, bolognaise, pizzas de légumes, couscous, hachis parmentier et cubes de poulet façon chichen dips! Au royaume des petits, il est interdit d'interdire: au lieu de supprimer les plats coupables, vous allez simplement les préparer avec des ingrédients frais et non-industriels.

"Effet dioxine, il est désormais plus facile de s'approvisionner en produits bio. Même les grandes surfaces s'y mettent peu à peu..