taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Il n'est pas de pire sourd que celui qui ne veut pas lire

Avis aux futurs écrivains en nutri. Ah! Qu'il faut avoir le coeur bien attaché et peu d'attentes pour écrire... Réfléchissez à deux fois avant de vous y lancer. Depuis 1996, date de mes premiers espoirs de communication, je n'ai pas perdu l'envie de communiquer, mais j'ai perdu l'illusion qu'on me lit.

Je communique ceci sur le blog à l'intention des bonnes volontés, praticiens ou non, qui ne comprennent pas pourquoi on ne suit pas leurs conseils. Eh bien, parfois, on a "mal entendu" vos discours.

Après la publication de "cuisine nature à toute vapeur" en 1996, mon premier livre, j'étais reçue chez des amis: "excuse-nous, on sait que tu a écrit un livre végétarien, mais..."
--- "l'as-tu lu?"
--- "bien sûr"
--- "tu as pourtant vu un chapitre entier sur les viandes, volailles et poissons?"
--- "oh oui oups"

En fait, inconsciemment, le lecteur me plaçait dans la catégorie "cuisine saine" qui était tout végé à l'époque, il faisait donc un bel amalgame. Réaction humaine. J'en ai tous les jours, des comme ça, dès le petit déjeuner...


Un autre exemple entre mille, un récent commentaire de lecteur amazon sur mon livre "Quand j'étais vieille".
(mai 2015). "Toujours un peu le même problème avec Mme Lawers, le livre nous renvoie à d'autres livres, autres livres qui nous renvoient à des stages ou à des thérapeutes qu'elle a elle-même formés
Donc pour faire simple un livre qui reprend la ligne directrice de son régime .... c'est à dire plus ou moins le régime GAPS de la doctoresse Campbell sans les compléments alimentaires.
Où je la rejoins .... rien ne sert de devenir végétarien radical ! ou pire crudivoriste !!!! rien ne sert de prendre des compléments alimentaires ( car dans ce cas, on retombe finalement dans la même folie que la médecine allopathique (tiens tu prendrais bien ton 10 eme complément ce midi !!)
Taty Lawers a donc le mérite de donner des indications, des directions intéressantes .... Mais Mme Lawers faite un jour un bon bouquin de cuisine avec plein de recettes sympas pour qu'enfin les patients puissent se mettre au régime sans devoir acheter des tas de bouquins, passer des heures à piquer des recettes sur des sites américains et sans être obligé de claquer des centaines d'euros chez une thérapeute formée par vos soins .... merci :o) "

Amateurs éclairés de ma collection, je vous laisse dépiauter. Pour ceux qui n'auraient pas lu le livre, quelques précisions ci-après.

C'est le seul topo où je propose de NE PAS pratiquer de régime, encore moins le GAPS. Je confirme: les lecteurs ne lisent que ce qu'ils veulent trouver.

Dans la nouvelle collection depuis 2013, il n'y aucun lien interlivres (un autre lecteur fait la même remarque, aussi en mai 2015, c'est absurde, ils ont dû le lire sur un blog et ils répètent... sans avoir lu!)

Le bouquin de cuisine avec recettes sympas: je ne sais pas où ce gars-là a mis ses yeux, mais j'en ai toute une collection, dont la spéciale Jules! avec cuisine minimale pour celui qui n'a même jamais cuit d'oeufs. Le mail date de mai 2015, date à laquelle la collection est quasi complète.
(parenthèse: un lecteur curieux et peu friqué peut se satisfaire des extraits de mes livres et des recettes que je publie sur le site, nul besoin de rien acheter).

La suggestion de voir un thérapeute avant d'agir est un conseil de bon sens: trop de mangeurs se lancent seuls dans une réforme mal choisie, mal gérée, avec mauvaise entrée ou sortie de cure.
Dans les livres, je ne pense pas proposer "mes" thérapeutes, mais l'avis d'un oeil médical avisé (et il se fait que les seuls qui peuvent comprendre les choix multiples en alimentaire sont les praticiens d'audits nutritionnels que j'ai formés).

Au passage, je ne touche pas un centime pour faire ce travail de promotion des alterthérapeutes.

Un seul audit coûte 50 euros, ou à peine plus.

En gros: tout est faux dans l'avis de ce lecteur.

Ma conclusion pratique: je ne copie/colle pas ce genre d'avis sur la page "presse/avis" du livre, non parce qu'ils ont un avis négatif sur le livre, ce que j'accueille avec plaisir, mais parce qu'il est totalement faux, objectivement faux.

C'est un billet presque rigolo à rédiger. Je continue donc.

Le même commentateur, sur amazon, à propos de "Du gaz", toujours atteint de surdité littéraire, à la même période:
(mai 2015) "Ce n'est pas un livre mais bien comme le dit son auteure d'un topo, les bases sont saines car provenant de travaux de chercheurs convaincants.
Si vous souffrez de dysbiose intestinale ou d'autres troubles, ce livre me parait indispensable mais :
-L'auteure a surement un truc qu'elle n'a pas digéré avec les naturopathes !
-Mme Lauwers remet en doute les travaux du Dr Seignalet, pourquoi pas, après tout on peut faire comme nombre de médecins qui critiquent ouvertement, cependant il existe de part le monde des milliers de personnes qui ont pu vaincre leur sclérose en plaque, le polyarthrite grâce au régime Seignalet
-l'auteure pense que les hommes (les jules comme elle dit !) ne savent pas faire la cuisine ! tiens donc !
Bref ce livre est un excellent livre de base pour celles (qui cuisinent ou non) et ceux (qui cuisinent ou non) pour prendre en main sa santé.
Mais, là aussi, il aurait été intéressant d'étoffer le sujet sur la santé car j'ai souvent eu l'impression que ce livre ne s'adressait qu'aux ballonné(e)s alors que l'approche alimentaire peut soigner de nombreux troubles.
il aurait été bon d'insister sur le fait que soigner nos intestins permet parfois de guérir des troubles psy, la fibromyalgie, la fatigue chronique et bon nombre de maladies auto-immunes
Pour les personnes qui connaissent un peu cette approche, je conseille également l'excellent livre du Dr Campbell Natasha
Bon, d'accord j'ai un peu égratigné Mme Lauwers car elle a parfois un discours un peu trop tranché, mais je vous assure Mme Lauwers qu'il y a des naturopathes très compétents, qui ne pronent pas automatiquement les céréales et qui recommandent même vos écrits.
Sans rancune :o)
"

Sur le même ton que ci-dessus, je précise, toujours sans émotion autre que la volonté de clarté (je mets mon ego autre part que dans mes livres!):

  • s'adresser au ballonnés: choix éditorial, c'est le principe de mon écriture! Cibler en fonction des intérêts... Soigner de nombreux troubles: mais oui mais c'est bien sûr, mais tout dépend de la source du mal être; et c'est d'ailleurs l'approche naturo classique. D'autres ouvrages très bien écrits, bien informés (ceux des naturos comme Kiefer ou Kousmine) font déjà ce boulot très bien.
    Je dois donc être précise: "si la source des troubles est dans les intestins..." etc etc
    J'ai choisi de ne pas affirmer que les régimes que je propose guérissent tout, y compris les cors aux pieds.
  • soigner les intestins permet de régler...: rebelote, il n'a pas lu le livre, encore moins le titre; "du gaz dans les neurones" est assez parlant pourtant
  • mise en doute des naturos: mais c'est ma famille! J'ai rien contre les naturos, je mentionne toujours "Naturoland" comme une entité floue et virtuelle, comme ma patrie propre; je mets en lumière les dérapages de mes compatriotes
  • mise en doute de Seignalet: que nenni! je mets en doute l'universalité de l'approche Seignalet... voilà qui est bien différent; et bien exposé dans tous mes topos.

Et voilà: à part les choix éditoriaux, c'est toujours faux, objectivement faux.

NB: seule critique que je garde, je n'ai peut-être pas assez clairement indiqué dans les tpos qui sont les Jules. Ils ne sont pas toujours des hommes (quasi jamais en fait), c'est un libellé bien pratique pour qualifier une catégorie plus intéressée par la carrière que par la cuisine. Lire la suite

Je laisse ces messages sur amazon, car ce site semble la plateforme pour des écrivains en devenir qui se font les dents sur les livres des autres, pour ne pas prendre le risque d'écrire le leur propre. Qu'ils s'amusent donc. Mais je ne reprends pas sur le site de mes propres livres. Voilà le fondement de ma censure.

Pour les praticiens et conseillers, ces historiettes permettent de relativiser la puissance de leur parole. Eh oui, on a beau se croire convaincant, on ne sait jamais ce que la graine qu'on a semé va produire dans l'esprit des interlocuteurs.

retour au blog