taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

"L'écoute nutritionnelle en finesse" - le pitch

  

Un topo expert à paraître, complément technique du topo "Nourritures vraies" paru chez Aladdin
Voir aussi la table des matières

Ce tome s'adresse aux diététiciens et alternutritionnistes, depuis l'hygiéniste jusqu'au nutrithérapeute.

Dans la confusion diététique actuelle, il est une troisième voie de sortie: adapter notre grille de lecture des menus selon l'état organique actuel de la personne ou selon sa nature profonde. Nous verrons ici la première partie de l'équation.

Si nous sommes tous, praticiens de terrain, convaincus de l'impact d'une assiette réformée sur nombre de facettes du bien-êtres, et de la nécessité de combler des carences au premier chef (les dysfonctionnements digestifs en étant souvent les séquelles), nous oublions parfois que nous avons tous raison, mais pas pour tous au même moment.

Le prêt-à-porter alimentaire est une tendance naturelle à l'humain conseilleur.

Or, il faut prendre en compte l'état organique du mangeur lambda aujourd'hui, plus fragilisé que du temps de la pratique de la doctoresse Kousmine; en particulier sur la plan endocrin et sur le plan de l'engorgement par pollution interposée.

C'est en fonction de ces paramètres que l'on pourra choisir la grille de lecture adéquate, qui permettra d'individualiser les conseils.

J'ai résumé les dénominateurs communs des méthodes actuelles les plus efficaces en sept points. J'ai appelé le tout "Cuisine nature". J'y ajoute, à l'intention des thérapeutes, une huitième clef: les règles de base d'un repas équilibré (en macronutriments).

La première grille de lecture à appliquer aux menus d'un mangeur sera la grille "Cuisine nature".

Si l 'audité est déjà initié en nutrition, il lui manque peut-être une clef toute simple, celle des nourritures vraies. Travaillons alors plutôt sur la grille de lecture d'une "Assiette ressourçante". Parfois on lui fera pratiquer un test d'une quinzaine d'assiette ressourçante stricte, histoire de le convaincre de la justesse de l'analyse.

Pour un malade chronique, quel que soit son profil et avant même d'en venir à une grille de lecture selon son état organique (autoimmun, dysbiose, dysglycémie, etc.), on utilisera une grille supplémentaire à la grille de Cuisine nature: la "grille de lecture du bon sens alimentaire" (repas simples, grignotage, mâcher, aides à la digestion, etc.)

Si l'auditeur veut penser en liberté, sans s'enfermer dans une seule même grille de lecture (celle qui lui a convenu, en général), il devra se libérer de certains conditionnements en diététique. Ces derniers sont valides pour certaines personnes, à certains moments. Ce ne sont certes pas des vérités absolues. Un débutant aura besoin de ces mantras pour amorcer son parcours. Un initié tel qu'un auditeur n'a plus besoin de telles chapelles.

Les freins classiques à la pensée libre en nutrition sont: croire aveuglément dans les résultats d'études scientifiques et finir par raisonner en comptable diététique, survaloriser la consommation de beaucoup d'eau ou de beaucoup de fibres sans égard pour le cas individuel, ignorer l'impact de certains additifs alimentaires chez les plus jeunes, démoniser l'un ou l'autre aliment pour tous (viandes, laitages, gluten, etc.) au risque de fragiliser la digestion à moyen terme, conseiller pour tous les mangeurs le même programme: le végétarisme, le crudisme, le jeûne, la dissocation alimentaire, par exemple; surinvestir la réforme alimentaire en négligeant les autres piliers de santé; ou encore viser le drainage en permanence, en oubliant de ressourcer le sujet.

Or, le choix de chaque option dépend du profil du mangeur!

Les tomes suivants pour un auditeur seront soit "Choisir une cure au cas par cas" soit "Me retrouver dans ce que je mange (Cuisiner sur-mesure pour digérer mieux et vivre vieux)"