taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Canaris de
la modernité


 

   Canaris, un cas concret

Q. Hyperactivité. J'ose vous écrire pour vous demander conseil. J'ai découvert votre site il y a plusieurs années et, depuis, je suis plusieurs de vos conseils.

J'ai acheté plusieurs de vos livres, étais abonnée à votre bi-mensuel. J'ai même parlé de vous à Carol Vachon (Pour l'amour du bon lait) que je consultais.

Bref, lorsque j'ai découvert votre site, je me suis mise à modifier mon alimentation et j'ai réussi à contrôler sans médicament une colite ulcéreuse qui me talonnait depuis plusieurs années. Je ne saurais trop vous remercier pour tous ces bons conseils car je me porte très bien. 

Si je prends la peine de vous écrire aujourd'hui c'est au sujet de ma jeune adolescente de 15 ans qui a été diagnostiquée avec un déficit d'attention. Elle a passé tous les tests (O'Connors) par une neuropsychologue que nous (les parents) avons aussi rencontrée. Le diagnosic est, selon elle, très claire et elle recommande fortement de la médicamenter.

La psychologue de l'école (elle-même médicamentée pour un déficit d'attention) et en qui nous avons bien confiance, recommande aussi cette médication. Nous devons maintenant rencontré un psychiatre pour décider si nous la médicamenterons.

Nous (moi plus particulièrement plus que le papa) sommes très réticents à lui donner des médicaments. Elle prend, depuis plusieurs mois des Omegas 3 et de la vitamine B (j'incluais aussi régulièrement saumon et thon au menu) mais ça ne semble pas améliorer son cas. 

Elle a un très mauvais sommeil depuis environ 5-6 ans. Elle s'endort toujours très tard.

Nous avons essayé la lampe d'aube. Pas grand changement. Elle vit très intensément sa crise d'adolescence (incomparable à ce que nous avons expérimenté avec ses 2 grandes soeurs).

Elle s'est sauvée la nuit à quelques reprises par la fenêtre de sa chambre. Elle s'oppose beaucoup à notre autorité et a fait l'école buissonière à quelques reprises.

De plus, depuis plusieurs mois, elle s'alimente très mal. Elle ne mange pratiquement pas au souper car elle dit qu'elle se sent mal par après et qu'elle dort encore plus mal!

Elle a toujours été anxieuse et insécure. C'est d'ailleurs, suite à une thérapie pour l'anxiété qu'on nous a conseillé de vérifier si elle n'avait pas un déficit d'attention.

Enfin, je pourrais allonger la liste mais je ne veux pas prendre trop de votre temps. Je veux juste vérifier si vous avez un petit conseil à me donner et si vous avez besoin de plus de détails, je serais prête à correspondre avec vous et, évidemment payer mes services.

 J'ai essayé tellement de choses pour éviter la médication. Je ne sais plus trop quoi faire. Une réponse de votre part pourrait peut-être m'aider à trouver une autre solution que la médication. 

Merci de m'avoir lu et si vous habitiez au Québec, je prendrais rendez-vous!!

R. Les ajouts de chti et de brol, tout oméga3 qu'ils soient, sont souvent anecdotiques. Lisez vous l'anglais couramment? Auquel cas j'ai une piste à vous donner: le régime Failsafe, très impressionnant dans ses résultats. Votre fille souffre t elle d'une assuétude aux sucres? de troubles digestifs (si oui, lesquels?). Voudriez vous remplir le questionnaire ci joint à sa place ou avec elle? Je vous joindrai alors le brouillon de la Cure à laquelle je mettrais votre fille si c'était la mienne.

Vous décrivez mon équivalent à l'adolescence. J'espère pour elle qu'elle est prête à une petite transition car j'ai souffert l'enfer intérieur jusqu'à quarante ans. On pourrait le lui éviter...

Q2 Re-bonjour, Et merci infiniment de répondre si rapidement. Je remplis le questionnaire dès ce soir et je vous le retourne. Pour ce qui est de l'anglais, je me débrouille assez bien. Je vais chercher sur internet pour ce régime failsafe ou si vous avez une adresse précise, je la prendrai volontiers. Pour répondre à vos questions:

Votre fille souffre t elle d'une assuétude aux sucres? Ça me chicote cette question. Lorsqu'elle était petite (4-5 ans), elle se plaignait souvent de maux de tête et j'avais fini par faire le lien avec les aliments sucrés. Lorsqu'elle mangeait beaucoup de sucre, elle avait immanquablement des maux de tête. Un chiro chez qui je l'avais amené avait recommandé de la tenir loin de tout sucre. Aujourd'hui, elle ne semble plus aussi sensible au sucre. Sauf que s'il y a des mets sucrés (ce qui est plutôt exceptionel chez nous), elle mangera préférablement ces mets sucrés à d'autres. Et comme elle ne mange pas beaucoup, elle ira même qu'à ne manger sucré au détriment des autres mets.

De troubles digestifs (si oui, lesquels?) Elle se plaint constamment de mal digérer, d'avoir mal au coeur (à un moment, je me suis même rendue compte qu'elle s'achetait des gravols (médicament en vente libre contre les nausées et qui provoque la somnolence. Je soupçonne que ça l'aidait à dormir...). Je l'ai mise en garde contre ça et, il semble qu'elle ait cessé d'en prendre (à moins qu'elle le fasse à mon insu....). Elle a passé des écho abdominales qui n'ont rien révélé d'anormal. Dans un mois environ, elle passera un examen (repas baryté) à l'hôpital. Examen, où on suit le transit dans l'estomac je crois.

Merci encore de votre aide et je voudrais tellement l'aider. Merci de m'aider à l'aider. Je vous reviens ce soir avec le questionnaire complété.

R2. Me voilà enfin prête avec le fichier ad hoc. Je suis en train d'écrire une série de livres avec une série de cures possibles. Pour une ado, on ne peut pas faire trop difficile. Pour votre fille, il me semble que c'est celle ci qui conviendrait, surtout pour les manifestations d'hyperactivité. J'ai adapté dans cette cure-ci les principes du régime Failsafe (sites dans le texte), dans un axe plus ressourçant et moins parano, si possible.

Je joins aussi l'article sur les salicylates et les amines, pour votre gouverne. les trois feuilles de régime devraient suffire pour votre fille.

Les effets sont flagrants en 7 jours déjà, dix jours idéalement. Si rien n'a changé, je me suis trompée!

Les livres et cures sont présentés via www.lestoposdetaty.com.

Pour mon propre rappel: les résultats de votre fille étaient

classe 1 (neurotransmetteurs): 28; classe 2 (victime de régimes) 9; classe 3 (glycémie): 27***; classe 4 (thyroide): 15 ; classe 5 (allergies): 24**; classe 6 (hormones) 15; classe 7 (parasitose) 14; classe 8 carence en graisses 12

On est content à zéro dans ces classes, mais on s'inquiète à partir de 10... C'est l'ensemble des résultats et leurs rapports, ainsi que son statut d'ado rebelle, qui me poussent à donner cette cure ci et pas une autre.

Vous ne me devez rien parce que ce n'est pas un vrai bilan complet comme d'habitude, et que j'ai utilisé votre cas pour rédiger la cure!

Si vous voulez un coaching pour enchaîner au cas où les résultats sont très positifs après dix jours de cure, je vous propose de faire ça par mail ou téléphone avec xxx .

Nous travaillons ensemble, elle connaît toutes mes cures. Elle ne demande pas cher et est très fine.

Q4 Bonjour, ma fille est présentement à suivre la cure (6ième jour). J'attendais la fin pour vous informer des résultats. Jusqu'à maintenant, il n'y a aucun changement...

Par contre, je ne suis pas absolument certaine qu'elle ne triche pas un peu... mais en général, je crois qu'elle respecte assez bien. J'ai fait la liste avec elle de ce qu'elle peut manger et j'ai acheté en conséquence selon ses goûts. J'aurais aimé, pendant cette cure, qu'elle cesse de mâcher de la gomme (chewing gum) car elle en mâche continuellement. Elle s'endort en mâchant!! Et c'est toujours de la gomme à la menthe. J'ai beau lui expliquer que ça ne lui aide pas mais elle est convaincue que ça l'aide à digérer. Il n'y a rien à faire pour la convaincre de cesser. Vous connaissez les ados, je pense... 

Comme je disais plus haut, pour l'instant, il n'y a aucun changement. Elle ne mange toujours pas pour souper. Samedi dernier, elle est allée souper chez son copain. Ils ont mangé du steak d'orignal et elle m'a dit qu'elle avait aussi pris quelques légumes. Lorsqu'elle est revenue, elle s'est plainte d'avoir "mal au coeur" mais je ne fais même plus attention quand elle me dit ça. Aussitôt qu'elle mange, elle dit ça après...

Ouf!!! Mais, elle ne vomit jamais, alors moi je pense que c'est dans la tête que ça se passe...

Puis, pendant la nuit, je me suis levée pour aller à la salle de bains, elle y était couchée enroulée dans sa douillette. Elle ne dormait pas mais elle disait qu'elle restait là pcq elle avait mal au coeur. Mais, elle n'a pas vomi. Que je suis donc tannée de ça!! 

Hier, tout ce que je l'ai vue manger, c'est du pain (épeautre levain) et du beurre (bio) pour déjeuner...

Enfin, malgré le peu de changement pour l'instant, elle semble vouloir persister jusqu'au dixième jour. Vous pouvez être assurée que je vous écris à nouveau à la fin de la semaine lorsqu'elle aura fini la cure. Je vous remercie de tout coeur pour votre aide.

R4. Bonjour Bravo pour l'entrée en action! Surtout pour une ado...

La cure qu'elle pratique et qui s'appelle désormais "Mes Nerfs en Paix" ne fait d'effet que si elle est suivie à la lettre, comme toutes les cures de mes programmes. Si on "tend vers" la cure en louvoyant, les résultats risquent de n'apparaître qu"après trois mois.

La gomme à la menthe: c'est évidemment une prescription d'échec, mais il faut savoir que, tant qu'on vit dans un tel corps, on est en souffrance cellulaire qu'on peut difficilement dire puisque rien ne se voit.

 Mâcher en permanence est une solution pour que le corps lâche des endorphines, contre cette curieuse douleur. Mais c'est contreproductif, puisque la menthe est richissime en salicylates! Je peux lui donner une autre cure qui  donnera de l'effet dans les cinq jours, mais elle est très radicale et je ne sais comment la pratiquer en caféteria d'école, etc.

Donnez encore une chance jusqu'au dixième jour, comme elle veut le faire. Parfois, ça bascule après le jour 7. Cette cure-ci est très peu "puissante" comparée aux autres.

Le plus important: avoir commencé.

Je peux comprendre votre fille. Voilà si longtemps qu'elle vit cette situation, elle a peut être peur d'aller mieux, d'être fraîche et dispose. C'est pour cela que les thérapies psy prennent des années...

Elle veut peut être être médicamentée, pour faire partie de sa cohorte de "rebelles"  et pour trouver un père symbolique dans le médecin, que sais-je encore? Dès que ces pulsions mentales sont clarifiées, vous verrez qu'elle verra sa santé sainement, comme un objectif clair. Et qu'elle aura recours à ma boite à outils.

Q5. Comme promis, je vous donne le "bilan", suite à vos recommandations au sujet de ma fille. Elle a suivi (mais, comme je vous avais dit dans un courriel précédent, peut-être pas à 100 %) la cure de 10 jours. Il n'y a pas eu de changements. Elle ne mange encore pratiquement jamais au repas du soir et couche toujours avec son plat près d'elle car elle dit avoir des nausées... Mais elle ne vomit jamais.

Enfin, que dire de plus!! Je vous reviens l'année prochaine car elle me dit être prête à essayer cette cure plus exigeante. Je vous remercie encore du temps que vous m'accordez, j'apprécie énormément,. J'espère tellement trouver la solution à tous ses malaises.

NdT. Nous n'avons pu aller plus loin, soit que l'alimentaire n'était pas la clef ici et maintenant, soit que je n'ai pas bien cerné.  Ça me désole !