taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Diète cétogénique: pour qui? pourquoi? p 25

Cet automne, je publierai régulièrement des brouillons de mon livre à paraître sur le sujet, comme c'est mon habitude. Si j'écris des âneries, c'est le lot des brouillons. Ils seront relus et corrigés, vous aurez la version épurée dans le livre final.
Executive summary: voir mon pitch.
Voir la table des matières des billets à ce jour (dans le désordre)
Aujourd'hui: La cétogénique et les CEM

16.11 La cétogénique et les CEM

Une hypothèse: le succès de la diète cétogénique depuis quelques années, alors que ce régime est connu depuis cent ans, tiendrait à ce qu'elle effectue au principal un "reboost" du cerveau. A cet égard, elle bien plus efficace qu'un jeûne, qu'une autre cure ou qu'une simple diète méditerranéenne. Or, on vit depuis quelques années dans un gigantesque micro ondes. Et sur quoi se marque l'impact négatif des CEM (champs électromagnétiques)? Au principal le cerveau et les muscles. Voir les résultats sur les épileptiques, les troubles bipolaires, les cancers du cerveau, e. a.

La cétogénique serait comme une protection contre la pollution électromagnétique alors?  

Je suis en train de tester sur moi même depuis 3 mois si la cétogénique pourrait me faire quitter cet état de pré-électrosensible qui est très casse pieds et qui fait que je ne peux plus aller à l'hôtel (voir le billet). J'en suis au jour 90 du test (cétogénique en free-style, que je pratiquerais plus sérieusement si j'avais vraiment un cancer), j'ai d'énormes bénéfices comme les autres fois que j'ai testé. Je sens bien que cette diète travaille sur le câblage électrique profond et qu'elle touche au cerveau (au point que je dois veiller à ne PAS avoir de cétose trop forte, car au delà d'un seuil spécifique, je sens des différences de pression dans le crâne, sensation très peu agréable). Mais ce n'est peut être pas la panacée pour les plus électrosensibles. Je viens d'évaluer par hasard et je pense que je suis toujours au même niveau de sensibilité aux CEM.

L'anecdote: passé la nuit en camping-car dans un camping dont j'ai vérifié qu'ils n'ont pas le wifi. Réveil: j'ai 84 ans! Comme quand je dors sous wifi. Je vérifie via le site internet ad hoc: j'étais à moins de 100m d'une antenne de téléphonie, que je n'avais pu apercevoir dans cette petite ville du littoral. Je ne sais où ils les planquent. Au moins, sur les aires d'autoroute, je peux les repérer rapidement. Ma procédure en déplacement change donc: trouver un camping sans wifi ET vérifier la présence d'antennes proches.

Ah! monde moderne, comme il te chaut peu que tes caprices de connectivité permanente pourrissent la vie de certains...

La cétogénique donne de l'effet rapidement. Or j'ai attendu 90 jours. Dans mon n=1, ma sensibilité aux CEM reste pareille. Je quitte l'expérience car je m'étais donné 3 mois, car je préfère mon système 1 jour sur 2, et car je sais qu'à vivre des effets extrêmes (mon carnet arrive), on risque des dégâts collatéraux. Modération!
Et enfin, les petits signes que je suivais (chatouilles oreilles, etc.) reviennent illico dès que je recommence à manger trop de sucres (dans l'heure!). Les petits épileptiques doivent le tenir 2 ans avant de pouvoir le quitter. Je ne suis pas aussi patiente, ma motivation est moindre. Je cherche des systèmes qui guérissent, pas des plans qui tamponnent seulement certaines manifestations.

Cliquer pour agrandir. Extrait de la conférence en vidéo du docteur Kossoff, spécialiste de l'épilepsie (+- min. 8), où l'on voit en jours le délai de réponse après la mise en place de la diète. Drolement rapide... Pitch: elle fait de l'effet rapidement; mais il faut la tenir deux ans pour en voir l'effet thérapeutique profond, càd de guérison et non de pansement simple.
Au passage, vidéo à suivre pour ceux qui sont des psychorigides de la cétogène à l 'ancienne. Le docteur Kossoff confirme l'efficacité du RAM chez certains (RAM = régime atkins modifié en 1/1 au lieu du 4/1 classique de la cétogène à l'ancienne), mode alimentaire bien plus facile à pratiquer que le 4/1.


Extrait de la même conférence: proportions céto 4/1 versus RAM (versus alimentation classique)

Bref et pour conclure, parmi tous les sujets à qui je proposerais de tester la cétogénique, j'inclurais peut être les fanas de la connection permanente, qui ne veulent pas s'en prémunir (voir détox digitale) mais qui commencent à montrer des signes de faiblardise sur ce plan: muscles et cerveau (le duo classique chez les victimes de burn-out).