taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
"Une cure
antifatigue"


 

FAQs p7


Q. J'ai enfin réussi à décider mon compagnon à tenter une cure. Il a 60 ans, de l'acide urique au maximum (toutes ses articulations sont fortement tourchées), problèmes d'hypertension, de reins et de diabète. Il sort d'une crise de goutte particulièrement douloureuse et handicapante.
Bien sûr, il se soigne classiquement et prend une volée de médicaments qui sont certainement la source de certains de ses problèmes de santé.
Puis-je mettre en pratique vos cures telles qu'elles ou faut-il les adapter à son cas

R. La cure classique ne dure que quinze jours car elle est un subterfuge pour donner envie de continuer.

Il ne faut donc pas l’adapter. C’est pour la suite des évènements qu’il faut être sûr de bien cibler.

Il ne faut en tout cas pas se préoccuper des médicaments (sauf à vérifier sur la notice s'il n'y a pas de contreindications avec des aliments de la cure).

Dans ce que vous décrivez, votre ami pourrait continuer trois mois sous forme de cure "Retour au calme" en mode primal par exemple xx..


Q. J'ai suivi votre "cure anti fatigue" mais depuis, je suis constipée.Est -ce dans l'ordre des choses que me conseillez-vous ? Merci pour votre aide, Bien à vous.

R. Ah ben ça alors, vous êtes la première! Avec 800 grammes de légumes par jour + des amandes ou des graines de lin, c'est un comble!

Quand avez vous arrêté la cure, quand le phénomène s'est il produit?

Tout de suite pendant la cure, ou après? Est-ce votre tendance perso ?

La constipation est souvent la marque d'une intolérance alimentaire, ne seriez-vous pas un "canari de passage"xx aux intolérances bizarroîdes (càd intolérances à la majorité de ce qu'on mange pendant la cure).


Q. Souffrant d'une SPA depuis longtemps et très certainement d'un genre de Chron ou RCH (pas net pour les somités médicales), je pratique Seignalet depuis un an sans résulats (si ce n'est une amélioration intestinale, mais rechutes fréquentes), votre site m'a donc interpellée car il confirme des choses que je pressentais (il y a d'autres aliments en cause pour moi, donc lesquels ?).
Je viens de commander "Cuisine nature ... à toute vapeur" - "Une cure anti fatigue" -
Autre information concernant les traitements des maladies auto immunes dont la SPA fait partie : Comme le régime Seignalet (j'ai consulté ce dernier en mai 2002 puis en Nov 2002 et il ne comprend pas que cela ne marche pas au moins sur le chron où il y a 100% de réussite, pour la SPA il arrive qu'il faille plus d'un an d'après lui), donc comme ce régime ne marchait pas j'ai consulté un homéopathe qui m'a prescrit en complément du régime un traitement par microimmunothérapie( nouvelle branche de l'homéopathie qui tient compte du terrain génétique prédisposant et des attaques virales ou bactériennes qui ont pu être dans les facteurs déclencheurs de la réaction immunitaire).
J'en prends depuis 2 mois et une nette amélioration sur la SPA dès le 2ème mois, mais gros problème ces remèdes (sous forme de gélules) que j'achetais en belgique (car fabrication avait été interdite en france). Ce mois ci l'agence du médicament français e...... le labo belge et leur interdit de nous les vendre (en attendant que le labo qui ne veut pas d'ennuis et qui n'est pas assez puissant, fasse les recours auprès des instances françaises et européennes, il ne me reste qu'un équivalent granules qui ne serait pas aussi efficace).
C'est en cherchant des contacts en belgique pour acheter ces remèdes à ma place (le labo est d'accord à partir du moment où pas de vente directe vers la france) que je suis tombée sur votre site.
Car bien que j'ai une nette amélioration sur la SPA (je remarche à peu près sans boiterie et les grosses douleurs ont baissé (les AINS aussi), mais malgré cela crises douleurs plus fortes au ventre en ce moment, donc votre site est le bienvenue pour parfaire mes éliminations alimentaires et peut-être réintroduire par la suite des choses.
Je suis actuellement en contact avec une malade SPA en belgique pour m'acheter mes gélules, si cela n'aboutit dites moi si je peux vous recontacter pour essayer de trouver un contact sur Bruxelles (car il faut aller direct au labo).
Merci pour ce site et surtout pour votre style que j'adore et qui correspond tout à fait au mien dans la vie courante.

R. Je ne peux répondre sur la part médicaments.

J'ai moi même échoué avec le régime Seignalet dans un épisode de maladie autoimmune en 1999, alors que je faisais plus que la pub pour ce fameux régimes dans mes cours et mes conférences! C'est ce qui m'a permis d'affiner ma recherche.

Depuis six ans, j'observe des hauts et des bas avec son régime, ce que je n'ai pas observé avec la méthode Kousmine. J'en ai fait un long commentaire sur le site (utilisez le bouton "chercher").

Mon intuition, à confirmer par un praticien de terrain: ce régime étant excessif, il produit l'effet thérapeutique connu du "miracle", mais ne répare pas, ne reconstruit pas le terrain.

Un autre défaut majeur: il oublie qu'il est des personnes non adaptées à traiter le cru! je reviens à Kousmine car elle était modérée: un peu de cru, un peu de cuit, un peu de viande, un peu de végétarien.

Son régime était plus facile à suivre, moins "miraculeux" dans les première semaines, mais je ne lui connais pas de résistance sur la durée comme j'en vois avec Seignalet. Pour la RCH ou le Crohn, je ne fais certainement pas confiance à Seignalet, vu mes observations sur le terrain (je n'observe pas les mêmes statistiques que lui sur le terrain), mais bien au Régime des Glucides Simples (cherchez "Gottschall" sur mon site). NB 2014. J'ai publié une version perso sous l'intitutlé "Nouvelle Flore". xx

Je suis plutôt une courtière en régimes qu'un défenseur d'une méthode particulière :))

La RCH étant ma copine de vie, j'ai compris pourquoi le régime Seignalet ne peut pas fonctionner, car il autorise encore des glucides complexes comme le riz et le sarrasin. Or, la clé est de consommer des glucides simples (non fermentants, non abîmants de la muqueuse) et d'éviter à tout prix les poly-saccharides et les amidons, qui entretiennent la porosité intestinale, source ou compagnon de tous vos troubles.

Je fais partie des gens qui ont choisi de contrôler leur maladie autoimmune sans aucun médicament, même pas homéopathique. Grâce à cette alimentation ciblée (pour moi, ici et maintenant), je n'ai plus aucun signe de la RCH, et par la même occasion j'ai vu disparaître la fibromyalgie alors que le régime Seignalet n'arrivait pas à me défaire de quelques symptômes douloureux.


Q Suite à la cure antifatigue chez xx et à vos conseils, il me semblait que j'avais une réaction d'intolérance au gluten, croyais-je. Sur les conseils de mon médecin homéopathe, j'ai quand même fait le test IgG et il en ressort une allergie au froment seul et non au gluten.
Tant mieux, cela me laisse plein de possibilités, mais je pensais que quand on est allergique au froment, c'est le gluten qu'on ne supporte pas.
Pourriez-vous m'éclairer sur ce point, mon toubib est dans le noir.

R Il semble que le gluten du froment/blé soit une des allergies cachées les plus courantes. C'est lorsqu'elle passe dans le sang (ce qui est déjà une aberration physiologique) que ce peptide du gluten (et pourtant pas celui de l'épeautre, si proche!) se fixe sur des sites inflammatoires (différents selon les personnes, généralement la fragilité de base du sujet: articulations des arthritiques, muscles des fibromyalgies, etc). Les hypothèses vont bon train, on pourrait en citer une dizaine.

Le plus important: on peut tout remplacer par de l'épeautre, depuis les pâtes jusqu'aux biscuits (beaucoup de choix en magasins bio dorénavant). Plus de frustrations.

Ces allergies cachées sont fonction de la dose et non de la molécule (sauf certains cas graves comme les autistes).

On peut donc essayer, après un premier sevrage total de quinze jours, de consommer de temps en temps un croissant, un biscuit chez les amis. Ma technique: je me limite à deux écarts par semaine, sinon on rage et on oublie les limites!

Je l'explicite beaucoup plus longuement dans un prochain livre "Nourritures vraies". Stay tuned!


Q. J'ai pris le taureau par les cornes et changé radicalement mon assiette (alimentation chaotique de célibataire débordée). En fait, par moment, j'ai faim et j'ai froid. Je poursuis fermement mon cap sans faillir, mais reste désorientée devant les germinations, les choix de céréales etc... 

R. "Faim et froid", il ne faut pas accepter car cela n'est pas le signe d'une dynamique du plaisir. Or seul le plaisir vous fera tenir vos résolutions. Il faut donc analyser ce qui est dit par l'organisme.

"Froid" c'est souvent le signe que le sujet mange en désaccord avec sa nature profonde - nature qui veut parfois du cuit, parfois du viandeux, parfois d'autres horaires.

Cela n'exclut pas bien sûr les considérations affectives qui font que l'initiative de se prendre en charge de manière autonome demande que le sujet dispose d'une force vitale des profondeurs hors norme (car le petit bébé voudrait tant qu'on le dorlote pendant qu'il suce son pouce - tout cela dans l'inconscient bien sûr). Les graines germées sont du froid de chez froid, aérien, qui est contreproductif chez certaines personnalités.

Désorienté : Cela me semble tout à fait normal. En psychanalyse on prend dix ans de rendez vous hebdomadaires pour apprendre à se connaître! En cuisine c'est plus court que dix ans, mais pas immédiat.


Q Un cousin de mon mari est atteint de maladie de Bechterev qui est une inflammation de la colonne vertébrale. En faisant des recherches sur internet, il semble que cette maladie puisse être un des symptômes de la maladie de Crohn.
Dans ce cadre là, est-ce qu'un régime tel que le régime anti-fatigue serait une bonne solution ? Merci de me donner une réponse car la médecine allopathique n'est pas très encourageante ni rassurante et semble lui prédire une chaise roulante à moyen terme.
Il semblerait que cette maladie de Bechteref puisse aussi exister toute seule sans être associée à une maladie de Crohn.
Comme il s'agit d'une maladie auto-immune, il n'y a pas ou peu de traitement allopathique et le pronostic est assez sombre.
Existerait-il un site ou encore des livres en anglais où le type d'alimentation que vous préconisez est expliqué en détail ?

R En anglais, nous avons en magasin le site de la Specific Carbohydrate Diet www.scdiet.org qui est gigantesque par les contributions des nombreux malades qui se sont guéris avec cette méthode très simple à comprendre (mais un peu radicale dans ses choix, qu'il FAUT respecter car ce n'est que par cette radicalité que le régime est efficace).

Le régime est applicable à la plupart des maladies auto-immunes. Je l'ai francisé en "Nouvelle Flore" (dans "Du gaz dans les neurones").xx

Sinon, il peut tester Retour au calme pendant trois mois, qui est ma version de la paléo. Il appliquerait le programme de la cure à la lettre pendant cette période et il verra si une bonne proportion de ses symptômes se sont amoindris ou ont disparu.

Ce sera alors l'occasion de se tourner vers une version au long cours de ce programme.

Il se baserait aussi sur les principes détox' de la cure antifatigue . Le nom "anti-fatigue" est un nom "vernaculaire", cette cure est une cure de drainage et de nettoyage des déchets. Or, l'hypothèse qui veut que les maladies auto-immunes soient des maladies d'encrassage semble tenir la route, ne fût ce que par les effets sur le terrain.


Q Vous ne mettez pas de pommes de terre dans la cure anti-fatigue ? Quelle est la raison ?
Le docteur XX soulignait l'importance des pommes de terres à cause de leur faculté de nettoyage et la faculté de neutraliser l'acide.

R Pomme de terre: elle était aussi utilisé par le docteur Breuss dans ses précieux jus, mais il ya trop d'intolérances cachées aux lectines de pommes de terre pour le moment, entre autres chez les personnes du groupe A selon d’Adamo (pour ce que vaut sa méthode, pourquoi ne pas écouter une petite portion si l’on dispose par ailleurs de ressources alimentaires vastes comme en Occident ?).

Par ailleurs, la pomme de terre est un sucre pour l’organisme, or on tâche de mettre le pancréas au repos. En dernier lieu, elle est très riche en amylopectine, difficile à décomposer par les organismes fragilisés.

Ce n'est que dix à quinze jours, le temps de voir. Après, on en prend tant qu'on veut, tant que ce n'est pas en frites quotidiennes!


Bain de bouche à l'huile . On m'envoie la technique détaillée du bain de bouche à l'huile alias Gandush, qui serait un beau complément pendant la cure antifatigue (à faire au lever).

Méthode découverte par le docteur Karach en Ukraine, bain de bouche à l'huile de tournesol de première pression à froid et biologique évidemment.
NB TL: la même technique à l'huile de sésame est plus rapide

Après avoir pris une petite cuillère à café d'huile dans la bouche, la faire circuler entre les dents et les moindres interstices de la cavité buccale. Mais veillez toujours à ne pas en avaler.
NB TL. Huile de tournesol: pendant une vingtaine de minutes; huile de sésame: cinq minutes

Epaisse au début, l'huile en présence de la salive se fluidifie et remplit la bouche.

Ainsi, nous conseillons toujours de ne prendre que peu d'huile afin qu'en fin de bain, vous n'en ayez pas trop en bouche ce qui pourrait vous obliger à en avaler une partie.

Au bout de vingt (ou cinq) minutes, le liquide craché, d'un blanc laiteux, renferme un taux important de microbes, provenant de la bouche.

C'est la raison pour laquelle vous ne devez en aucun cas avaler l'huile, mais la cracher puis vous laver la bouche et recracher intégralement l'eau de rinçage.

Terminez le bain de bouche par un brossage soigné des dents.

Le docteur Karach utilisa ce type de bain de bouche comme traitement ou complément thérapeutique de nombreuses affections telles que arthrose, bronchites, cancer, eczéma, faiblesse et fatigue chronique, insomnie, maux de dents, névralgies, phlébites, troubles cardio-vasculaires, gynécologiques, intestinaux, nerveux, pulmonaires, rénaux. Le bain de bouche à l'huile permet à la fois de se débarrasser d'une quantité de microbes présents dans la bouche tout en reconstituant certaines cellules et en préservant une micro-flore saprophyte. En protégeant cette micro-flore, on contribue au maintien de la vie générale de notre organisme.

L'huile recrachée et analysée au microscope fait apparaître un fort taux de microbes au tout début de leur développement. Méthode facile à appliquer, le bain de bouche à l'huile peut -être utilisé en prévention des affections citées ci-dessus, et comme facteur participant au maintien de la vitalité de notre corps.


Q. J'ai pourtant suivi les régimes macrobiotique, puis Masson, puis Passebecq... Je cherche un médecin kousminien.

R. Je ne peux éthiquement pas recommander de médecin, c'est tout simplement interdit! Par téléphone, c'est un peu plus facile :). 

L'inconvénient des régimes passés est qu'ils me semblent dogmatiques, et laissent peu de place à votre découverte personnelle. J'ai tant essayé, tant visité, et je reviens à Kousmine car elle me semble être le juste milieu. J'ai seulement tiré parti de mes expériences (hélas douloureuses) apprises depuis les maladies.

Si vous êtes suivie par un médecin kousminien, son approche est plus rapide que ce que je propose en ménagère avisée. 

Masson et Passebecq sont deux thérapeutes formidables, mais je les trouve un peu "enfermés" dans leurs certitudes.

La cure antifatigue est une visite de la méthode Kousmine, elle est dogmatique pendant dix jours seulement, vous lâchant la bride après. Si, après dix jours, rien n'a changé (rarement rencontré chez les curistes, par parenthèses, ou alors ils ne témoignent pas), alors c'est que la voie alimentaire n'est pas la bonne.

Kousmine (plus de 90% de résultats dans des pathologies graves, quand même) utilisait, en plus, des compléments vitaminiques et approchait la maladie par une stratégie qu'elle communique clairement:

  • 1/ monodiète de trois à six jours de fruits et légumes, crus, cuits, jus
  • 2/ lavements intestinaux quotidiens et instillation d'huile de tournesol VPPF "le temps qu'il faut" mais au moins les dix premiers jours d'attaque
  • 3/ début de traitement médical après les trois premiers jours
  • 4/ en même temps qu'une alimentation très hypotoxique
  • 5/ qu'une renforcement du terrain, comblant les carences nutritionnelles y compris par des mégadoses de vitamines (en intraveineuse chez les sujets très affaiblis - voir "orthomoléculaire"
  • 6/ et un contrôle de l'équilibre acide-base: en gros  un monitoring de l'état d'encombrement en déchets (le "marécage intérieur").

Kousmine n'utilisait 

  • PAS de soja etc (sauf tout à la fin de sa vie - lourd dossier, en gros c'est un aliment pour animaux), 
  • PAS de compléments alimentaires à la pelle (qui ne sont d'aucune utilité sur des organismes fragilisés qui ne peuvent les traiter; au contraire ils semblent fatiguer ces organismes! J'ai vu des gens plus malades de leur régime et de leur boîte de pilules que de leur candidose...), 
  • PAS de complications énergétiques ("couper les poireaux du haut vers le bas"...) 
  • ou dissociations alimentaires. 

Elle enjoignait chaque patient à s'oxygéner quotidiennement. Elle envoyait les cas trop chargés au niveau psy chez son amie psychanalyste et ne tentait pas de le faire elle-même (petit sourire en coin à certains médecins qui viennent de découvrir Freud en 2000 et jouent comme des gamins avec leur nouvelle panoplie).

Toutes les injonctions que vous mentionnez (lues dans les livres de "suiveurs" de Kousmine) me compliquaient tant la vie au début que j'étais découragée à l'idée de consacrer ma journée à penser au prochain repas et au catéchisme nutritionnel qui s'y reliait. C'est pourtant tellement simple!

Je ne suis pas thérapeute, je ne peux donc suivre sa méthode que sur le plan alimentaire. Les lavements intestinaux ne sont pas que mécaniques, ils semblent aussi activer des zones réflexes dans les intestins qui régulent l'ensemble des systèmes de détoxification du corps. Pas d'études hélas sur ce sujet. "Lavements" et PAS des hydrothérapies du colon ... les lavements à la maison, comme une grande fille.


Fin de mes réponses aux mails sur le sujet des cures hypotoxiques.

Le livre sur le sujet est sorti sous le titre Une cure antifatigue.

Merci de votre confiance et de votre attention.


 retour page de base