taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Enfants sereins

 

Blog, FAQs et brouillons

Le livre "Enfants sereins" est sorti, mi-2014. Il en est à sa deuxième édition (ancien titre: "Mes nerfs en paix"). Après ces pages de FAQs, je marque la fin de mes réponses aux mails à ce sujet. Toutes les réponses sont dans le livre. Merci de votre intérêt.

 aussi des recettes
feuilleter la dernière version
télécharger des extraits
voir des vidéos sur ce thème

Voir aussi le blog "Canaris de la modernité"

15.6.2014 Un nouveau livre sort pour les petits canaris (et tous les enfants, en fait): "Enfants sereins", que j'aurais pu appeler: "Energique ou hystérique? L'assiette idéale pour un enfant plus calme". 

Cela pourrait aussi bien s'intituler "l'alimentation anti-tempête" ou "Sortir de l'insupportable: les enfants et leur alimentation" ou "512 recettes faciles pour des enfants plus sereins"...

En gros, ce sont des recettes très classiques (pain de viande, crêpes, etc.) mais écrites pour des débutants fâchés avec les casseroles et commentées pour les mangeurs qui croiraient que c'est anti-sain!


Témoignage (d'une lectrice). Un truc que j'ai remarqué cette semaine, j'ai trouvé du beurre de lait cru, local, mais pas en bio et avec celui-là je fais des boutons sur le visage, alors qu'avec du beurre de lait cru en bio je n'ai pas le problème, probablement une réaction aux produits de nettoyage des cuves ou quelque chose comme ça je suppose...


Q. J'ai lu et j'applique autant que possible les conseils de vos livres ( comme j'habite en Jordanie, tout n'est pas vraiment faisable mais j'essaie neamoins de garder un equilibre). Pourriez vous me donnez un conseil?
J'allaite mon bebe de 6 semaines mais ma petite souffre de colique, est grincheuse et passerait sa vie au sein. D'abord je ne voulais pas boire de lait, mais au bout de 1 mois de pleurs, je l'ai reintroduit.  Il me semble qu'il y ait une amelioration mais faible.
Je bois egalement des tisanes de fenouilles. Quelles sont vos idees sur l'allimentation durant cette periode. Merci beaucoup,

R. merci de votre confiance pour les livres.
Pour cette période, c'est du ressort du pédiatre, mais je peux tout de même risquer ceci: les nourrissons d'aujourd'hui sont bien plus fragiles qu'avant; il faut donc être très attentif à l'excès dans l'assiette de la maman, en particulier additifs, résidus chimiques, dans les laitages et les sources de gluten en particulier.
Je propose donc des rotations alimentaires selon mon livre Nourritures Vraies (une partie à télécharger du site, si vous cherchez ce qui vous convient).
Du gluten trois à cinq fois par semaine, laitages et sucres idem.
En tout cas le moins de fruits possible (devenu réactivité courante chez les petits), même cuits, même pelés. 


Q Je suis mère d'un petit garçon de presque 7 mois, je le nourris encore au sein deux ou trois fois par jour, mais autour de moi on commence à faire pression pour que je 'passe aux choses sérieuses': il serait paraît-il grand temps lui donner de la vraie nourriture, à savoir de la viande.
Bon moi je suis perplexe, et souhaite donc trouver des infos pertinentes afin de savoir quoi répondre à Miss ONE ou aux grands-mères bien intentionnées. Merci de me conseiller l'une ou l'autre lecture sérieuse traitant de l'alimention des très jeunes enfants.

R Avant  4 ans, je n'ose évidemment pas me prononcer puisque c'est chasse gardée des pédiatres.

Je conseille généralement le livre du docteur Bondil et Marion Kaplan: l'alimentation de la femme enceinte et de l'enfant selon le docteur Kousmine, chez Laffont (peut être en poche entretemps).

Dès que je range ma bibliothèque, je vous communiquerai l'un ou l'autre titre en anglais.

Je peux faire un compte rendu historique de ce que sais de l'alimentation des tout petits.

Jusqu'en 1900 environ, les femmes allaitaient jusque plus d'un an!

La viande : il n'en a vraiment pas besoin, mais il a bien besoin de protéines, et surtout des protéines animales légères, en quantités modérées: les ovo-lacto-végétariens se concentreront sur les fromages de lait cru pour être bien approvisionnés.

Ce qui coince dans nos habitudes actuelles, c'est qu'on surprotéinise les nourrissons. C'est d'ailleurs le résultat des recherches de chercheurs français, sous la direction de Françoise Cachera, qui cherchaient le pourquoi de l'obésité des jeunes français dans les excès de graisse... mais ils ont dû conclure que c'était dû à un excès de protéines en bas âge.

En bas âge, l'humain a besoin de beaucoup de graisses et d'un type très particulier (hélas ignoré dans les formules lactées), et non pas de tant de protéines. Nos enfants sont comme les plantes du jardin qui reçoivent trop de potasse: elles poussent en graines, mais s'affaiblissent! ça nous fait des géants qui traînent tous les rhumes. C'est une boutade, pour le plaisir, mais ça mériterait un colloque d'une journée.

Autre coinçage: trop de blé et trop de produits lactés trop tôt, semble-t-il. Et je suis dorénavant choquée de voir que les enfants commencent à six mois avec du sirop recommandé par les pédiatres pour l'apport en vitamines, et qu'à trois ans la plupart ne veulent même plus d'eau... Déjà des toxicos de sucre...

Les dégâts alimentaires sur les nourrissons "sans viande" n'ont été observés en Occident que chez

1/ des mamans qui étaient déjà, avant la grossesse, sous-alimentées par choix de végétaLisme, les "vegans" américains

2/ qui continuaient à nourrir leur enfant en "vegan" (mon hypothèse: en plus avec du soja! lait ou crème ou tofu, aliments peu proches de nos besoins humains...)

On connaît de superbes enfants qui ont été nourris de soupes et jus de légumes pour remplacer les divers laits auxquels ils étaient intolérants...


Q. Je voudrais aussi vous demander si vous envisager prochainement un livre sur l'alimentation des futures maman et bébés?
J'ai créé avec une connaissance un magasin de puériculture alternative (magasin physique à Udange et un site internet www.petitesbulles.com) Nous avons régulièrement des futures mamans ou jeunes mères qui ne savent trop quoi manger ou donner à leur petits bébés.
L'alimentation devenant de plus en plus "infestées" de produits chimiques et les enfants ayant de plus en plus d'allergies, elles ne savent plus trop vers quoi se diriger.  J'aurais aimé savoir si vous pourriez envisager de créer un fichier voire plus tard un livre à ce sujet et s'il serait possible que vous veniez donner une conférence sur ce sujet dans notre belle région?
Nos moyens ne sont pas énormes mais nous pouvons demander une participation aux participants.

R. Bonjour. Ce domaine est chasse gardée des gynécos et pédiatres, je n’oserais y toucher.

J’ai adapté la toute dernière version de Petits Déjeuners et Collations ainsi que Enfants sereins pour y inclure des trucs et astuces face aux petits (pas tout-petits) et  des recettes à leur intention qui soient rapides, faciles pour des débutants, sans microondes & Cie.

Pour les particularités des enfants d’aujourd’hui, qui sont si nombreux à être polyallergiques et fragiles, j’ai écrit quasi toute la collection des Topos (en particulier Canaris de la Modernité ).

Plus difficiles à lire pour les mamans, bien sûr, ils s’adressent plutôt aux médecins et naturos. Merci pour votre sympathique demande, mais je ne donne plus de conférences. Je vous propose d’inviter xxx.


Q. Quelle serait la première pierre essentielle dans la transition alimentaire pour mes enfants? Ils refusent l'alimentation dite saine... 

R.Je vous suggérerais de leur offrir dans un premier temps un jour sur deux 2 oeufs (où le jaune est resté cru comme à la coque ou un jaune fouetté dans un potage).

Vous leur assurererez ainsi un apport idéal de protéines et minéraux bio-disponibles, et surtout un apport en vitamine A dont la plupart d'entre nous sont aujourd'hui carencés.

Cela a été pendant des dizaines d'années la technique qui a permis à la doctoresse Kousmine de rétablir les anémies les plus anciennes et réticentes à tout traitement classique. Et pourtant, pas si riches en fer que cela. Il doit y avoir d'autres mécanismes en jeu.

Il faut que ces oeufs proviennent de poules qui courent (les plus saines possibles, tant pis si vous ne trouvez pas de fermier bio dans les environs - le bio de grande surface autorise des élevages hors sol...). Vous partirez donc à la recherche des  voisins à poules ou des cousins vivant à la campagne... 

Votre autre meilleur ami pour la vitamine A sera le beurre de lait cru, plus riche en vitamine A en été qu'en hiver; ou les poissons gras (même sardines en boîte).

Je passe sous silence les foies de veau et de volaille qui sont un apport extraordinaire en vitamine A au rythme d'une fois par semaine, mais que la plupart d'entre nous (sauf ceux qui ont une source garantie saine) se refusent désormais à consommer - les foies animaux tenant plus de la pharmacie de campagne que de l'aliment. Il reste alors: l'huile de foie de morue! La vitamine A est stockée dans l'organisme, on ne doit pas exagérer.

Si vous utilisez du beurre de lait cru, des oeufs de poules qui courent, des poissons gras, diminuez par deux la dose quotidienne d'huile de foie de morue indiquée sur la boîte.  

Le carotène des légumes (carottes, etc) n'est pas exactement de la vitamine A, il demande un foie de superman pour être transformé en vitamine A. Dans un contexte de fragilité généralisée...  

NB. La vitamine A du beurre semble être d'autant plus efficace qu'elle est consommée avec de l'huile de foie de morue. Le beurre est aussi un apport en vitamine D, cent fois plus puissant que son équivalent de synthèse, et en vitamine E (minime mais présent).

NB: Vous vous posez d'autres questions sur l'alimentation de nos petits bout'chous? Pour les réponses en couleur " grand classique ", rendez-vous sur le site www.Famidoo.be. Je me limite ici à donner une version latérale, du point de vue de l'alter-nutritionniste.

Q2. Quelle serait la première pierre essentielle dans la transition alimentaire pour mes enfants? Ils refusent l'alimentation dite saine... (bis) 

2R. Deuxième conseil de base .

Je vous suggérerais aussi de concocter chaque semaine un  bon bouillon de volaille à l'ancienne, qui répare les intestins les plus défaillants, favorise la digestion des aliments cuits et est un apport hors pair de minéraux.

On en rajoute une petite tasse dans tous les potages et on l'utilise dans la confection des sauces classiques.

Tant d'enfants aujourd'hui sont allergiques, or les tests cliniques indiquent que près de cent pour cent des enfants allergiques soufrent de porosité intestinale. Ce sera leur premier cadeau avant de passer à une approche plus structurée.


Hyperactivité. "Selon différentes sources, 25-35% des enfants d'âge scolaire détiennent présentement le diagnostic du THADA (ndT : au Canada ?).   Depuis 1990, c'est une augmentation fulgurante au Canada puisque près de 1 million d'enfants sont médicamentés suite au diagnostic des médecins. Sommes-nous en train de droguer une société en mal de vivre dans laquelle nos enfants sont le plus grand symptôme?  Avons-nous réellement créé une race d'enfants génétiquement déficiente ou sommes-nous témoins d'un phénomène de conscience où les futurs artisans de demain nous obligent à réviser activement les bases et valeurs de notre société? Ne sommes-nous pas obligé de constater que nous avons exposé nos enfants, et les générations passées, à la robotisation de l'être humain parfait et à l'inconscience du sens véritable d'être en vie? "
extrait d'un texte  " LE RITAL-IN, Déficit de l'attention ou déficit du conformisme ? ", qui étudie plus en détail l'efficacité de ce médicament et ses effets sur le terrain - texte complet ICI, que je lirais rapidos si j'avais un enfant dit hyperactif ou hyper- ou sub-n'importe quoi. Les anglais-parlants: voir chez le camarade Chet Day, faites une recherche globale avec "ADHD".


Q1. Eh bien je referme pratiquement à l'instant ton livre "Mes nerfs en paix", et je trouve ça éclairant! J'ai hésité à me lancer dans cette lecture, je dois bien l'avouer, parce que je pensais vraiment que ce serait une telle révolution dans nos habitudes familiales que le courage me manquait.

Mais ton livre m'a non seulement ouvert de nouvelles perspectives (et j'adore ça ;-)), mais il m'a même rassurée en me montrant par le menu (un peu facile comme jeu de mots :-)) que le changement est possible. Bizarre, mais voilà enfin des des idées qui répondent à ce que je ressens, comme besoins, envies, ... pour toute notre famille, et pour M. en particulier. 

Bref, 1ère étape, trouver des aliments sans additifs, et là je voulais juste profiter de notre proximité géographique pour te demander où tu t'approvisionnes toi-même dans les environs de Nivelles pour: - - les fruits et légumes - - la viande - - les produits laitiers - - le pain, les farines. J'ai commencé dans la foulée "les canaris de la modernité", tout aussi passionnant, je n'en suis qu'au début ... et bien sûr ça fait bcp sourire mes ados de filles, mais je sens en même temps poindre leur curiosité ... Je pense qu'il ne me faudra pas bcp d'efforts pour obtenir leur collaboration!

Merci pour cette découverte, et à très bientôt pour qqs échanges culinaires ou cavaliers ;-) Amicalement,

R1. Chouette que ça résonne chez toi... Je te rassure : ce n'est pas "sans  additifs" ce qui serait "nourritures vraies" selon ma définition (voir page xx ; ou je te prête le livre un jour; ils sont aussi tous en prêt interbibliothèques dans les bibliothèques francophones de Belgique), et qui est vraiment compliqué pour commencer

.C'est "sans contaminants ménagers et cosmétiques + sans certains additifs"' ce qui simplifie la donne - ce sont surtout les colorants et les glutamates, mais aussi les parfums ajoutés (même en bio, hélas). j'ai finalement publié les tableaux d'éviction des canaris en clair sur mon site perso, plus pratique que de se replonger dans le livre. Peut être après tu te sentiras prête aux nourritures vraies, ce qui  n'est pas très loin du premier concept.

Pour les achats "nourritures vraies" à cuisiner soi même (j'y suis contrainte pour rester en forme, je suis motivée...) j'achète en magasins bio vu que je les fréquente souvent pour mon boulot; bio c'est bien mais si tu n'y arrives pas, achètes  les fruits et légumes dans une ferme proche (en conventionnel, mais cueillis du jour, .

L'essentiel pour Mes Nerfs en paix, c'est: si c'est préparé, ça doit être bio; sinon OK conventionnel et je cuis moi-même.

Pour la viande et les laitages, commande une fois par mois chez Coprosain à Braine l'Alleud www.coprosain.be, ils sont charmants et hyperefficaces. téléphone ta commande, surgèle ou frigotte; ils ont du "coprobio" sur commande; sinon c'est du conventionnel à l'ancienne (mais non contrôlé, il faut travailler en confiance – coopérative de petits producteurs). Idem farines: chez eux.

Le pain: je n'ai pas encore vraiment trouvé mon bonheur en bio, souvent assez secs. Je commande pareil une fois par mois un gros stock au Saint Aulaye à Bruxelles, leur tourte de meule, exquise (doit être au levain car conserve longtemps, mais sans goût suret, bizarre). C'est l'une des TROIS boulangeries qui restent à Bruxelles (sur un million d'habitants, tout de même) et qui fait ses propres mélanges. Les autres achètent tout tout fait! Ah, qu'on est frelaté tout de même… Je surgèle en demi-pain et il sort quasi comme frais.

Aussi : on a sur Nivelles un excellent GAC (groupement d'achat commun), j'espère qu'il vit encore…voir http://gacnivelles.over-blog.com?
Tu connais aussi tous les magasins bio dans les environs, on en a parlé lors de la dernière balade. J'espère que ça t'aide...  ciao taty qui déménage bientôt son bel Ulysse en Ardennes…

Q2. merci pour cette réponse rapide et efficace! Je vais en tous les cas puiser dans les idées de recettes qui sont dans les livres dont je dispose déjà et en effet, je finirai par m'en procurer qqs autres sans doute, la curiosité me démange. Mais comme tu dis, allons-y progressivement (je suis du genre à m'enthousiasmer rapidement ;-)). Je vais commencer par explorer les pistes que tu me donnes ici. Je dois dire que j'ai un peu "déprimé" en faisant les courses au Colruyt et en lisant attentivement les étiquettes ... quelle misère!

Pour le pain, tu parlais de recettes pour le faire soi-même facilement, je ne sais plus si c'est dans un de tes livres, ou sur ton site? Comme nous sommes 5 et grands mangeurs de pain, je gagnerais en facilité et qualité et goût!!! à en faire moi-même de temps à autre. A très bientôt j'espère,

R2. Le pain : mes techniques de produits faits maison sans devenir fermière pour autant, et sans y passer mille heures, sont dans Mes Racines en Cuisine (en vente en magasins bio et via internet)

Q3. Puisque je suis en chemin pour du changement, et que ton approche m'intéresse vraiment bcp - pour toute la famille, mais pour moi (santé pas top depuis qqs temps déjà) et pour M. en particulier , qui est donc ma petite dernière qui présente des traits autistiques, et dont je suis persuadée que l'alimentation pourrait améliorer le "chamboulement" émotionnel et hormonal qu'elle vit - je me suis dit que peut-être l'idée de l'audit nutritionnel aurait du sens dans cette démarche, sinon j'ai l'impression que je vais un peu me "perdre" en ciblant mal mes choix ... j'ai vu ce que tu proposes sur ton site, mais serait-ce applicable à un enfant?

R3.  salut, sorry du retard, ton mail avait disparu
mes conseils sont applicables aux enfants bien sur, mais je t'assure que tu ne peux pas te tromper en suivant le "protocole" dans Canaris de la Modernité qui est aussi illustré en recettes dans Mes Nerfs en Paix , càd :
1/ tester 3 à 4 semaines si la petite est bien réactive aux contaminants, additifs et salicylates
2/ puis pratiquer un régime Mes Nerfs en Paix, modéré (grade I), toujours sociable
3/ après trois mois, voir si tu ne peux pas aller plus loin en réglant les problèmes intestinaux qui y sont liés (car c'est très probablement là que réside la solution d'un calme des symptomes) - simplement il faut parfois passer par les points 1 et 2 pour voir plus clair...
Si tu veux un audit chez un des référents, ça te couterait 55 euros pour entendre la même chose, c'est un peu dommage?

Fin de mes réponses aux mails sur le sujet des recettes pour les enfants atypiques. Le livre sur le sujet est sorti sous le titre Enfants sereins. Merci de votre confiance et de votre attention.