taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Gloutons
de gluten

Blog & FAQs p 5

 retour page de base


Q . je crois qu'il n'y a pas de hasard, mais je vis la découverte de votre site comme un miracle!!! J'ai 21 ans et je suis déjà très sensibilisée aux liens entre santé et nutrition.

On m'a diagnostiquée en janvier une "allergie" au gluten et aux laitages (troubles psychiques et compulsions), mais mon état ne s'améliore que lentement et je continue à trop manger par moments. J'ai de plus beaucoup souffert du manque d'information/médiatisation à ce sujet et je me suis vraiment sentie perdue (passage intéressant sur le darwinisme!) Je voudrais vraiment me guérrir de cette abstinance totale en laitages et céréales pour aller vers le type d'alimentation que vous conseillez. je vais bien sur commencer des cette semaine la "cure", mais je voudrais déjà savoir comment gérer la réintroduction progressive de quelques fromages.

Combien de temps attendre? Ma paroie intestinale doit être encore très abimée malgré six mois de diète. Je suis allé vers de fausses solutions en mangeant par exemple beaucoup trop de riz. Comment doser les féculents une fois la cure achevée? Par quoi remplacer le chèvre ou le fromage blanc dans la cure? Si vous n'avez pas le temps de répondre à ces quelques questions, habitant à Paris, pourriez vous m'indiquer des noms de médecins nutritionnistes qui me suivraient et répondraient à mes interrogations? Vos ouvrages m'intéressent mais je ne peux pas les feuilleter tous et mon budget ne m'autorise pas de tout acheter... Y en a t il un qui m'est particulièrement adapté?

R. Le livre dont vous auriez besoin est le dernier, celui qui va sortir dans quelques mois (voir via le site officiel lestoposdetaty.com: "Mon assiette en équilibre")

NB 2014; renommé "Paléo: le bon plan".

Vous aurez quelques réponses à vos questions, entre autres sur la gestion des féculents . L'abstinence totale de laitages et céréales peut durer de 15 jours à 3 mois. Passé ce délai, on observe généralement des carences et des troubles énergétiques.

Plus vous avez vécu cette période stricte, plus vous devrez recommencer en douceur. De plus, cette abstinence doit être doublée d'un programme de restructuration physiologique intense (vitaminothérapie, choix d'aliments très structurants, repos, marche, etc.... c'est tout un livre!), faute de quoi il s'agit d'un emplâtre sur une jambe de bois. Pas étonnant que la paroi intestinale ne soit pas réparée...

A votre place, je ne ferais pas cette cure telle quelle, car elle vous "viderait" et j'ai le sentiment que vous êtes déjà vidée. Non?

Désolée, mais je ne connais pas de médecin nutritionniste que j'estime "sage", ou dont j'observe des résultats parlants sur les patients à Bruxelles, encore moins sur Paris. C'est pourquoi je conseille les bilans de profilage nutritionnel via les quelques référents sur mon site.

T (de la même lectrice). Je vous avais écrit avant que vous ne partiez en vacances, il y a 10 jours. Vous m'aviez alors proposé quelques conseils pour parvenir à réintroduir progressivement des laitages et occasionnellement du gluten dans mon alimentation. J'ai beaucoup évolué dans ma tête notamment grace à tous ce que j'ai lu sur votre site. Je me rends compte que le neuro psychiatre qui m'a détécté cette intolérence était un jusquauboutiste qui montre une interdiction plutot que de proposer l'alimentation equilibrée qui pourrait tout réguler.

Face à des interdits les gens paniquent, mangent peut etre plus qu'avant par vengeance, en se demandant ce qui leur reste d'autorisé. N'importe quoi. Avec ou sans "allergie" manger sainement est une question de bon sens, il n'y a pas de regime unique pour tous, chacun trouve son equilibre avec la base d'aliments complets, beaucoup de légumes, peu de viandes, du bio, pas d'industriel.... Bref, voila ce que j'ai retenu et ce que j'observe sur moi. Ma fatigue et mes fringales n'ont pas cessé apres le diagnostic de l'allergie, mais depuis que j'ai en tete que mon estomac est normal, sensible, porreux et qu'il faut se preserver par differentes facon.

Vous aviez parler d'aliments regenerants, quels sont ils? J'ai essayé l'epautre, mais cela fut suivi d'une angoisse- tristesse. fait il attendre un peu? Vous ne parlez pas du maquillage, notamment les rouges à lèvres. C'est pourtant un facteur qui peut provoquer des troubles. Merci d'avance pour continuer à m'aider un peu, meme si le travail est aussi bien sur psychologique : il faut prendre du recul par rapport à tout ca maintenant que j'ai compris les mécanismes du bien etre.

R2. Comme ça fait chaud au coeur de rencontrer quelqu'un qui voit large! Les aliments regénérants ? Vous me posez la colle à cinq euros. Ce ne sont pas les mêmes pour tous! Pour moi, c'est le boeuf et le café... Pour mon homme, c'est le cru et les fruits en particulier.

D'où mon insistance à donner des outils à chacun pour trouver son propre mode idéal.

Pour tous, ce sont les aliments tels que je les détaille dans le catalogue des achats ressourçants (note 2008: désormais dans le livre Nourritures Vraies). Les contaminants ménagers, cosmétiques (rouge à lèvres), etc sont bien entendu importants, mais je me limite à l'alimentaire.


T. Migraines et allergènes cachés. Un article est consacré dans le numéro d'août 2003 de What Doctors do not tell you aux traitements naturels de la migraine. Paragraphe intéressant pour le profane victime de cette affreuse affection: les allergènes cachés.  

"Certains suspectent que les aliments contenant des amines - qui modifient le diamètre des vaisseaux sanguins - peuvent être une cause des migraines. On trouve des amines dans tous les aliments fermentés, en pickles (?) ou marinés, ainsi que dans les avocats, les bananes, les boissons caféinées, le foie de poulet, le glutamate de sodium (ndT: il est partout dans les aliments préparés), les agrumes, les noix, les viandes transformées (ndT: charcuteries, hamburgers, etc.), les raisins secs, le vin rouge, les fromages affinés, les oignons et les lentilles. 
Source: Lancet, 1983; ii: 865-9; Ann Allergy, 1985; 55: 28-32."

Vous voilà donc équipés d'une check-list pour votre carnet alimentaire.

Ce n'est pas  pour  la vie que vous vous passerez de vin ou de lentilles. On peut rétablir ces allergies cachées. Comment sinon, ex-migraineuse depuis mes dix ans (!!) , puis-je manger depuis quelques années de réforme TOUT ce qui me passe sous les yeux , au risque de quelques maux de tête passagers qui n'ont plus rien, mais vraiment rien à voir avec la migraine nauséeuse? Juste pour vous motiver... 

Add. 2006. Voir aussi sur le liste la liste de toutes les amines alimentaires qui posent problème. Cherchez sur ce terme.


Q. Je souffre de différentes allergies alimentaires : gluten (et 5 céréales sont concernées), maïs, oeufs, fruits exotiques, laits animaux (sauf jument) et soja. Pourriez-vous me conseiller l'un de vos livres en particulier pour répondre à notre type d'alimentation ? Je dois pour l'instant obligés de complémenter mon  alimentation mais souhaiterais retrouver un équilibre de par mon assiette plutôt que par une supplémentation.

R Vous vivez une situation complexe mais devenue très courante. Les résultats de vos tests indiquent simplement que vous souffrez d'un intestin poreux et d'une dysbiose, non? Si vous choisissez de rester dans le plan "allergies", il y a de nombreux sites et livres avec des recettes ad hoc. Je tâche plutôt d'aider les malades à se reconstruire de telle sorte que ces "allergies" ne se manifestent plus. Le livre qui vous touchera sortira fin 2007 "Mon assiette en équilibre". NB 2014: ressorti sous le titre "Paléo; le bon plan".

Je publie régulièrement dans la page de "FAQ/Courrier" sur le site des réponses aux questions de lecteurs, entre autre sur les allergies. Le bouton "chercher" est fort utile, car les centaines de pages deviennent trop volumineuses. ..


Q Depuis le changement alimentaire "carré" que j'ai effectué, il se passe des choses étranges: certains jours, mon visage est tout à fait dégonflé, je pense alors m'approcher de la guérison, ou en tout cas d'un corps content, et puis le lendemain: c'est re-belotte et le visage a regonflé! Comment chercher une raison à celà?(  je ne trouve aucune régularité ou cause à effet clair, hélas, ni du coté alimentaire, ni du côté stress ou fatigue). Est-ce logique dans le processus de nettoyage: des allers-retours?

La peau du visage redevient très bizarre, des rougeurs, des sècheresses arrivent, fortes... un bouton aussi, le même depuis le début de la maladie... parfois j'ai peur que le tout premier diagnostic vienne se confirmer. Les mains quand-à elles sont principalement gonflées, elles varient un peu, mais c'est assez rares qu'elles soient comme avant.

En fait, j'ai la sensation qu'il y aurait plusieurs couches à nettoyer, et ces derniers jours, c'est comme des couches plus anciennes ( j'ai eu aussi quelques douleurs au intestin, comme si de vieilles choses se détachaient et s'en allaient...) Celà correspond-il à ce que vous entendez parfois?

R Les homéopathes et naturos ont observé qu'en guérissant, un patient remonte les couches des maladies antérieures, retrouvant de vieilles strates qu'il croyait oubliées. Pour le reste, je ne peux hélas rien commenter, n'étant pas médecin. 

Une remarque de bon sens: quelques semaines de dynamique positive ne suffisent pas à nettoyer un terrain qui a été "encrassé" pendant des années, on attend généralement six mois pour une stabilisation.

Par ailleurs, il y a de plus en plus d"'hyperréactivités aux sulfites alimentaires, au glutamate de sodium, aux benzoxxx etc des additifs. Si vous êtes vraiment malchanceuse, vous faites une réaction aux salicylates (comme moi). Dans ce cas, basez vous sur la  liste publiée sur mon site (rayon "canari") et évaluez si vous avez consommé la veille du "gonflement" des aliments riches ou très riches en salicylates.


Q. Mme X, une patiente, est passée chez moi il y a quinze jours et m’a prêté deux de tes livres. J’en ai profité, comme un pirate, pour les photocopier. Comme je ne veux pas être un photocopilleur, je t’envoie par courrier 30 euros. J’ai déjà lu Quand j’étais vieille et c’est très, très bien fait. Bravo et merci !  Avec mes cordiales salutations et mes meilleurs voeux pour 2009

R. Ah, quel baume au coeur de se sentir en famille. Ton geste est si rare que je t’envoie en cadeau par poste l’impression d’un autre livre  Du Gaz dans les Neurones », dont tu connais les principes j’imagine. Tu verras, à l’usage, que les « canaris » (comme ta patiente mme x) réagissent souvent négativement aux compléments alimentaires sauf à de très rares exceptions. Merci encore.


Q. Boujour, j'ai une petite fille de 18 mois qui fait une intolerence au gluten . notre budget a exploser en achetant des produits sans gluten. pour cette raison , ,je me permet de vous demandez des echantillons gratuits et un livre gratuit de recettes sans gluten pour lisa(ma petite fille)   merci de vote comprehension.

R. Bonjour, Vous avez dû envoyer un mail automatique et vous ne connaissez peut être pas mes écrits. Selon mon expérience, le régime sans gluten ne suffit pas, dans la plupart des cas. Je n'ai donc bien sûr pas de livre "sans gluten".

Je conseille des régimes où l'on n'achète aucun produit spécial et où rétablit les déficits pour pouvoir remanger du gluten, de temps en temps, mais pas sous n'importe quelle forme


Q. Que considère-t-on comme un écart (auquel vous m'avez donné "droit" 2 fois par semaine) ? une cuillère à soupe de sauce soyu, un minuscule bout de comté au souper ou un restaurant japonais sans alcool, ni entrée ni dessert ? Je n'ai encore fait aucun des trois mais c'est juste pour savoir... J'ai même été au restaurant avec un groupe d'amis... et mes boites Tupperware. Le restaurateur avait accepté. Je n'ai pas eu d'envie même si tout avait l'air bon.

Ils ont même été épatés car, dans l'assiette fournie par le restaurateur, j'ai démoulé mon "riz-mungo" préparé le matin et j'ai arrangé mes poireaux (cuits juste avant de partir au restaurant). C'était digne d'une des assiettes du restaurant ;-)


R. Pendant la cure Détox' Flash pour vous, il n’y a pas d’écart, selon mes souvenirs. Ce ne sont que sept jours, finalement.

Par après, c’est vous qui jugez l’écart, puisqu’on a prévu deux écarts obligatoires par semaine en programme de croisière pour fibromyalgie. Chaque écart dure une heure, pendant laquelle on prend ce qu'on veut (sauf de l'alcool). Si vous craquez pour une barre chocolatée sur un bord d’autoroute, c’est un écart. Si c’est pour un spaghetti bolo complet aussi. Dans mon cas, j’arriverais à résister au Mars pour pouvoir me permettre le spaghetti bolo avec ma fille.

Si je faisais un écart, je ferais la totale : apéro, desserts, etc.

Après s'être bien ressourcé, on n’a même plus besoin de boites Tupperware. 


Q. Tout d'abord un grand merci pour tous les conseils et nouvelles connaissances que vous nous faites découvrir.    J'ai compris comment était apparu mon eczéma l'année dernière, en calculant les unités sucres je me suis rendant compte que j'avais ma dose de la journée,le matin, surout depuis que je faisais mon pain à la farine de sarrazin qui est  très lourd et surtout si je vois mes résultats en glycémie instable! ... mais bon  (suite à 2 analyses des peptides urinaires indiquant une forte intolérance au gluten et la caséine).  (dernière analyse en mai, pour le moment je continue l'éviction du gluten et caséine, à la dernière analyse les taux ayant beaucoup augmenté). 

J'espère que la prochaine me permettra d'avoir une alimentation plus simple. J'ai aussi augmenté la consommation des protéines animales surtout poisson ayant supprimé le soja. (j'étais une grande consommatrice depuis de nombreuses années).    J'ai été très intéressée par votre article sur les acides aminés et convaincue de leur importance. Pourriez-vous me faire parvenir par courriel le tableau d'évaluation des symptomes et également le test en français indiqué p.13.   Je vous remercie par avance.

R. Ce tableau d’évaluation est dans le livre de Julia Ross, mais je n'ose le publier de crainte que les mangeurs ne s'auto-médicamentent en acides aminés. Je vous le joins perso, pour info uniquement. Cela doit être étudié avec un thérapeute, bien sûr.

En ce qui concerne les autres nouvelles, c'est étonnant que les taux augmentent APRES avoir évité soigneusement le gluten et la caséine pendant si longtemps, non? 

SVP ne pas surconsommer de poisson (max. deux fois par semaine), car c'est une source de pollution majeure. Epargnons le foie, tout de même...


Q. Depuis tout ce temps, j'ai petit à petit adapté mon alimentation. Une prise de sang a d'ailleurs, comme vous le pressentiez, confirmé mon intolérance au gluten. J'attends donc impatiemment la sortie de votre livre à ce sujet.

J'ai acheté récemment une machine à pain, disposant d'un programme "no gluten". Mais mes premières tentatives sont infructueuses: pains durs, qui monte peu, sans saveur... Disposeriez-vous d'une "bonne" recette ou pourriez-vous me conseiller sur la marque de farine à utiliser... Le levain bio d'épeautre est-il adéquat?

Je vous remercie pour votre éventuelle réponse et pour m'avoir mis sur la route il y a déjà deux ans.

R.   Bonjour, Je vous ai proposé d’arrêter à l’époque le gluten le temps de remettre de l’ordre dans les intestins, et non pas de pratiquer en permanence. Nous nous sommes mal comprises.

L'intolérance au gluten est simplement le signe de 1/ épuisement chronique 2/ carences en enzymes 3/ dysbiose. ça fait beaucoup!  Il faut donc d'abord restructurer cette part là de votre santé puis vous reprendrez du gluten. Mon expérience: en programme sans gluten, il faut oublier même la notion de pain.

Tous nos essais entre gastronomes ont été déplorables!  Je vous joins le projet "Le Plan sans Pain" du livre qui vient de paraître.  J'y inclus un chapitre "sortir de l'éviction".

Le levain d'épeautre contient du gluten. Je rappelle que vous m'aviez écrit il y a deux mois: " Suite à vos conseils, j'ai consulté le Docteur xxx hier. Elle est aussi formidable et compréhensive que vous. Elle m'a déclaré au bord de l'épuisement. Elle m'a mis au repos jusqu'au 10 juillet après "quelques aiguilles" pour me permettre dans un premier temps de récupérer une énergie calmante. Je vais profiter des semaines à venir pour faire la cure anti-fatigue. J'ai déjà commencé à modifier un peu mon alimentation: pain au levain, pâte au sarrasin, beurre de ferme..."

L'épuisement n'est pas dû aux intolérances, ce sont les allergies retardées qui découleraient plutôt d'une panne généralisée...


Q. D,abord un grand merci pour tous vos conseils et recettes. Jattends avec impatience chaque numéro de votre journal.

Allergique au gluten,  jevoudrais néanmoins pouvoir voyager.   Comment faire si on n'a pas la possibilité de cuisiner, et qu'on ne veut pas se payer un resto deux fois par jour? Avez vous des idees, a part emporter biscottes et galettes? Les repas lyophilisés sont ils valables? Mettre des portions de légumes sous vide? Faire des repas de crudites et fruits?   Toute suggestion de votre part me sera précieuse.

R. Je n'ai pas d'idée spéciale sur l'alimentation sans gluten en voyage, puisque je suis convaincue que le sans gluten n'est que temporaire (sinon c'est un emplâtre sur une jambe de bois). Mais je peux mentionner ce que je fais moi même en voyage (je n’ai pas le budget restau). Jetez un coup  d'oeil sur mon carnet de cuisine (alias "blog") dans le bouton Recettes. je dois bientôt le mettre à jour.



Q. Je viens de tomber sur votre site internet. je cherche desespérement un medecin kousminien sur paris ! (...) J'ai un très gros problème de santé chronique depuis plus de 20 ans, qui m'handicape énormément, et me fait souffrir ; je souffre d'une douleur terrible derrière la nuque, du coté gauche, qui reviens 1, 2, voire 3 jours par semaine, parfois, et peux me clouer au lit pendant des journées entières (ça viens de se produire pendant deux jours)

Or j'avais eu un traumatisme à ce niveau là quand j'avais 20 ans. Mes recherches, ainsi que la lecture des ouvrages de Catherine Kousmine me mènent à penser que je souffre probablement d'une grande d'hyper-acidité chronique aggravant une arthrose suite à traumatisme. J'ai d'ailleurs du reflux gastrique, et une gartrique chronique depuis 5-6 ans, et les medecins me disent juste de prendre de l'anti-acide le soir. ce que je fait ! (La medecine conventionnelle n'a trouvé aucune réponse pendant plus de 20 ans !).

J'ai une hernie hyatale aussi. J'ai besoin d'aide.. Si vous connessez un medecin Kousminien sur Paris ...Merci de me donner ses coordonnées s'il vous plaît.

R. Je ne connais hélas pas de médecin kousminien à recommander sur la France, n'y connaissant personne.

Pour aider le profane comme moi à se prendre en main, j'ai rédigé un subterfuge d'essai de dix jours de régime Kousmine, pour voir si, pour vous individuellement, l'approche alimentaire est efficace. C'est la Cure Anti-Fatigue . Le régime Kousmine est aussi suivi par les praticants de la méthode Seignalet (faire une recherche sur mon site). Si j'étais vous, je commencerais déjà par une cure anti-fatigue de quinze jours (mieux que dix jours, qui est le minimum).

Faites une recherche sur vous-même : évaluez si les douleurs ne reviennent pas lorsque vous consommez des aliments riches en oxalates.


Q. (conf) je n'ai pas le temps de faire le test du pouls pour définir mes hypersensibilités. Quels aliments doit-on tester d'abord en tests sanguins (IGg)?

R. Le praticien de médecine douce est généralement au courant, mais on cible, dans l'ordre:

  1. le blé

  2. le lait de vache

  3. le soja

  4. les solanacées: tomate, pomme de terre, aubergine, poivron

  5. le gluten des autres céréales (épeautre, etc.)

  6. tout lait animal (chèvre et brebis)

  7. en test du pouls, on recherche les réactivités possibles à l'aspartame et au glutamate de sodium, mais je ne sais si les IGG le permettent.

Fin de mes réponses aux mails sur le sujet des intolérances.

Le livre sur le sujet est sorti sous le titre Gloutons de gluten.

Merci de votre confiance et de votre attention.


retour page de base