taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

La zone léonine du mangeur conscient - p. 10a

Avant même de chercher à s'écouter et à se faire confiance, il faut prendre conscience, réellement, profondément, de la vanité de croire qu'un seul régime est la panacée (y compris le régime qui vient de vous sauver!).


Prévenir une rechute de cancer par la diététique
une vision selon les profils biochimiques

Je remonte une infographie de Sylvain, du blog Clairetlipide, La zone léonine et l'hémicycle douillet, où il traite de l'attitude d'un mangeur conscient face aux régimes et traduit en image mon texte sur les moutons et le lion: La part psychique si puissante au cœur de chacun fait qu'un passage « initiatique » par des voies excessives est souvent nécessaire. Dès lors que le mouton de panurge alimentaire sort du lot et comprend que son avenir dépend de sa nouvelle posture en diététique, il va devenir un mouton noir ... le temps de prendre la place léonine de celui qui n'a de comptes à rendre à personne.  Lire la suite

 

Infographie par Sylvain, du blog Clairetlipide
La zone léonine et l'hémicycle douillet,
  • Ce qui est bon pour moi ne l'est pas forcément pour autrui.
  • J'apprends à écouter mon corps et son expérience, et je distingue mes vrais besoins.
  • Mes besoins peuvent évoluer au cours du temps.
  • J'apprends à ne pas imposer mon point de vue et mon expérience. Ils ne sont pas universels.
  • Un dogme est un dogme. Il vous dira comment manger avec sécurité, en laissant le cerveau au vestiaire, mais peut ne pas être bon pour vous.
  • La base reste la même partout: vrais aliments et bonne densité nutritionnelle.
  • Je peux en revanche garder une curiosité "grand angle", qui tient compte du contexte.
  • Plusieurs régimes peuvent marcher authentiquement, sans me tordre l'esprit à faire coller un régime du camp d'en face aux présupposés de l'autre camp.
  • Je peux piocher dans des régimes pour élargir mon champ de recettes, accepter la différence, gagner en ouverture d'esprit.
  • Et surtout ne pas perdre de vue l'individu!
 Lire page 11
ou     retour au blog