taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Une leçon de discernement: qui suivre sur internet?

20.11.2014 Dans "Nourritures vraies", mon logo est "ensemble, nous avons tous raison". Par "ensemble", j'entends les gens bien informés en nutrition. Ah ouais? comment savoir qui est "bien informé"?



"Nourritures vraies"
nouvelle édition 2018

La vie nous offre des leçons de discernement tous les jours. Plus on avance sur le ouaibe, plus on est drillés - sans le vouloir, mais ça nous fait avancer. Merveille, non ?

Un exemple ? Lanutrition.fr s'étonne de ce qu'un site « poubelle » et plagieur recueille 10000 hits sur facebook, ils ont même lancé une pétition : http://www.lanutrition.fr/les-news/boycottons-sante-nutrition.org-le-site-poubelle-qui-vit-du-piratage.html

En parcourant ce site http://www.sante-nutrition.org, les relanceurs facebook auraient pu écouter le petit jiminy cricket du  discernement qui habite dans leur tête et qui tapote de sa canne sur leur crâne à chaque fois que quelque chose cloche.

  • Quand un site n'affiche pas son auteur ou son équipe : blings !
  • Quand un site qui n'est pas un journal doté d'une équipe complète publie des articles complets tous les trois jours : blings !
  • Quand un site balaye divers domaines (depuis les ampoules économiques jusqu'au cancer) : blings !
  • Quand un site joue des titres aguicheurs : blings !
  • Quand les arguments sont jetés au lance-pierre: blings!
  • Quand un site utilise en titres de chapitre (en bannière) les mots-clés favoris d'une sphère : blings !
  • Quand un article est signé d'initiales et non d'un nom complet, quand il ne cite pas ses sources…
  • Etc…
  • Etc…

J'ai le même petit topo sur les « conseilleurs en alternutrition » très catégoriques, « professeurs » autoproclamés, que l'on peut suivre en vidéo sur le net. Amusez-vous à les trouver et à repérer les signes de discernement similaires à ceux de la liste ci-dessus… Ce qui les associe au précédent? Ils jouent sur la peur, et non sur la joie.

La question essentielle: à qui profite le crime? Qui est derrière ce site?

Lanutrition.fr a trouvé le nom du gestionnaire du site: un certain Yann Soinard.

Quelle est sa motivation?

Il ne vend rien: ni des livres (comme moi ou Venesson), ni des articles ( comme la nutrition), ni des produits (comme Sisson & Cie). Or, tenir un blog si fourni demande grande énergie...

Il n'écrit pas juste pour exister sur la toile, pour se la péter comme on l'a tous fait un jour ou l'autre; les billets durent alors l'espace d'une passion: un mois, six mois maximum. Puis on se lasse. Dans mon nouveau domaine de la teinture végétale, il y en a mille similaires. Vite abandonnés. Dans ce cas, d'ailleurs, il se serait mis en avant.

Il ne publie pas par "mission divine" comme certains (les apôtres du net) - sinon il serait plus présent, il se mettrait plus en avant aussi.

Qu'est ce qui peut bien le pousser à jouer ainsi avec des allumettes ? Les allumettes étant ses informations quasi toutes paniquantes, instillant la peur, prônant le doute, tout ça dans une atmosphère confetti, où rien n'est relié - ce qui nous pousse encore plus à douter de tout, déconnectés qu'on est alors d'un pilier de base.

J'ai une hypothèse, que je garde pour moi car je suis biaisée par le fait d'avoir travaillé dans le lobbying d'une grande multinationale. Ce serait passionnant que quelqu'un le rencontre et l'interviewe, que l'on sache vraiment à quoi s'en tenir.

Ceci dit, lanutrition.fr répond à un article sur le soja de ce copieur/colleur par une litanie de la part d'un ingénieur "expert" de l'agro-alimentaire. Pas tellement plus sérieux, les gars… On sait ce qu'on peut penser des « experts », dont on rêverait qu'ils soient indépendants. Je n'ai même pas pu terminer l'article, tant je suis freinée par le ton "chef de horde" que certains peuvent prendre sur le net. Brrr, arguments d'autorité à nouveau...

J'étais tombée dans le piège du soja à mes débuts de végétarisme en 1996. Je ne tomberai pas non plus dans le piège de reprendre les mantras antisoja de la pourtant formidable Weston Price Foundation.

Restons terre à terre, bien concrets :

  • primo, en tant que praticien sur le terrain, on voit plus de mangeurs se faire du mal à consommer des produits de soja moderne que de mangeurs qui en sortent grandis (le foie, les intestins : les premiers touchés); la meilleure preuve en étant qu'ils vont bien mieux en arrêtant ces produits (même si, au début de leur consommation, ces personnes ont ressenti un mieux-être, peut-être parce qu'ils venaient d'arrêter les excès de laitages)
  • secundo, aucun consommateur, même végétarien, n'a besoin de produits de soja pour manger équilibré.  

Le problème est vite réglé, non ? Où sont les magasins de bon sens ?

Sur le sujet du soja, la suite dans l'ebook « Végétarien équilibré sans trucs ni prothèses », que je publie très bientôt. Il existait en format papier dans « Tartes et légumineuses » (édition 2010), mais on l'a ôté de la réédition récente pour les Jules. J'annoncerai la sortie de l'ebook via la page Nouveautés de ce blog ou via une vidéo sur ma nouvelle chaîne youtube

Suite février 2015.

Sur ce sujet, reçu de Sabrina Chauchard, Journaliste indépendante, Animatrice Radio France réseau France Bleu:
« Concernant votre article sur le site Santé  Nutrition. Voici pour compléter votre idée sur le sujet  mon article relatant l'échange que j'ai eu avec le monsieur  tenant ce site qui plagie honteusement tous les articles «  santé francophone :  https://biopascher.wordpress.com/2015/02/25/nallez-plus-sur-le-site-honteux-sante-nutrition-org/

Ma réponse.
C'est en effet pitoyable, ces "cloportes du net"
difficile de comprendre comment, avec une syntaxe et un raisonnement d'ahuri comme je les lis dans ses mails, il parvient à tenir un site qui tient la route au niveau du français et de la structure
je persiste à croire qu'il y a autre chose ou quelqu'un derrière (mon passé dans le lobbying, peut être?)
car quelqu'un aurait  tout à gagner à semer la confusion dans le monde de la nutri et de l'alter
attendons deux trois ans qu'un chevalier blanc arrive proposer aux facebookiens de les sauver, on saura qui était derrière
c'est mon scénario
(confirmé par le fait que dans sa réponse je ne vois pas de "motivation" réelle; j'ai soixante ans, je crois connaître un peu l'humain, il y a toujours un motif à l'action)
ceci dit, nous recevons ce que nous semons; pourquoi Jérémy prend de grands airs choqués alors que lui même n'a pas de diplôme ou de formation de journaliste (ni même les qualités de base) ? et qu'il parsème son blog d'affirmations, de prétentions telles qu'après trois visites j'ai arrêté de le lire?
Julien Venesson n'est pas non plus formé. Il est intelligent, structuré, il a fait deux années de médecine, et alors? quoi d'autre sans ses bagages?
On peut attaquer sur la copie, mais pas sur la crédibilité du plagieur puisque nous sommes quasi tous dans la même situation (sauf vous, à première vue), je suis juste interprète de conférence à la base...
à titre perso (et pas à titre professionnel "d'éducateur de rue du net"), j'observe tout cela avec passion: c'est une leçon de discernement à grande échelle, en direct! "discernement" qui est la porte ouverte à vivre en conscience et qui en découle tout à la fois
vivre en conscience étant mon crédo, la seule chose que je vise ici bas
plus personne ne pourra dire qu'on ne lui a pas donné l'occasion de muscler son discernement car tous les jours les inepties qui circulent via FB et YT nous en donnent l'occasion
d'un certain côté, voilà pourquoi je suis cette piste alors que la première réaction saine est de chasser les cloportes hors de chez soi ou de les écraser

Réponse de Sabrina
Votre réponse me fait plaisir ! Je vous suis à 100 % sur votre façon de penser et le fait que je sois journaliste ne me rend absolument pas plus crédible que qui que ce soit (parce que justement des journalistes j'en vois tous les jours et leurs pratiques sont souvent limites donc bon le fait d'être estampillé journaliste n'est pour moi une garantie de rien, en tout cas ce n'est pas un argument que je porte en étendard et d'ailleurs heureusement car travailler contre sa "naïveté" dans le domaine de la santé est un combat de tous le sjours.
Sur le crudivorisme par exemple (et sur d'autres sujets) je me suis emballée et j'en suis revenue alors aujourd'hui je pondère énormément.
Ceci dit même si on a toujours une motivation la mienne par exemple n'est que de transmettre un savoir en montrant mes expériences et je pense sincèrement que Yann Soinard (qui sur son Linkedin a une formation informatique) peut réellement être un complotiste ou alors gagner de l'argent autrement via son site (ou pire comme vous l'avancez être payé pour semer la zizanie...).
Je ne suivais pas non plus effectivement Jérémy (et qui que ce soit) sur le côté "nous nous sommes dignes d'informer" pour les mêmes raisons que celles mentionnées plus haut qui font que mon métier m'oblige à être humble face à la tâche d'informer. Un bon blogueur peut parfois être plus pertinent qu'un professionnel par le simple bon sens mais effectivement quand cela atteint certains degrés une formation professionnelle ou un avis plus éclairé est nécessaire, c'est pour cela que je pondère toujours mes articles et que j'ai tendance à avoir du mal à affirmer quoi que ce soit et à dire que les effets dépendent de la réaction corporelle de chacun (pour ce qui est de la santé).


 Retour au blog