taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Malentendu diététique classique vs nourritures vraies

20.2.20. Ou une petite anecdote pour comprendre les malentendus avec votre diététicienne: voit-elle la nourriture avec les mêmes yeux que nous? Une question prospective: une telle vision nutrimentaire n'ouvrira-t-elle pas la voie à banaliser les nouvelles concoctions du dr Mabuse, soit cette viande de labo générée sur OGMs, en tanks de fermentation artificielle, en une forme de hors-sol suprême?



"Nourritures vraies"
nouvelle édition 2018


Petite anecdote, que j'ai relevée sur twitter. Très illustrative d'un malentendu courant en nutri.

Un internaute se plaint de ce qu'en post-opératoire cardiaque un patient a reçu un sandwich, dont il photographie les ingrédients. Il se plaint: comment peut-on imaginer aider la remise sur pied en nourrissant les patients avec de l'ultra-transformé? Pour être un pratiquant et coach, il sait que l'ultratransformé s'avère de plus en plus LE responsable de nos troubles actuels, peut-être même avant la pollution environnementale ou l'excès de sucres/gras. Ce qui est de plus en plus démontré dans des études cliniques, qu'un praticien devrait connaître. Tous les jours, au sein de notre réseau Profilagealimentaire.com, les praticiens voient les effets prodigieux sur la santé d'un simple évitement des ultra-transformés et d'un retour aux nourritures vraies.

 

 

Pour les distraits, je rappelle qu'on peut oublier les applis Nutriscore ou même Nova, on regarde les ingrédients. S'il y a un ingrédient qui ne se trouve pas dans une cuisine ordinaire, exit! Cela équivaut à donner de l'artificiel à l'organisme, qui peinera à le métaboliser, qui y dédiera des ressources qui seraient mieux employées à nous réparer, construire, entretenir. S'il y a plusieurs ingrédients que vous ne connaissez pas, il y a de fortes chances que ces ajouts artificiels aient des effets inflammatoires dans l'organisme, en plus.

Réponse d'une diététicienne, très édifiante pour qui veut comprendre tous nos malentendus. Elle ne comprend pas l'analyse du patient, tout simplement. Parce que:

Truly, if you are an individual who insists on calling this hospital sandwich 'ultraprocessed junk' you really need to a) learn how to interpret a food label, b) read up on ingredients c) stop commentating in public on matters on which you have little knowledge or understanding

Traduction. Vraiment, si vous insistez pour appeler ce sandwich à l'hôpital `` cochonnerie ultra transformée'', vous devez vraiment a) apprendre à interpréter une étiquette alimentaire, b) lire les ingrédients c) cesser de commenter en public les questions sur lesquelles vous avez peu de connaissances ou de compréhension

 

Les diététiciens belges se plaignent d'avoir perdu une large patientèle depuis quelques années. Is s'en prennent aux alternutritionnistes qui leur "voleraient" leurs patients. Et s'ils s'étaient tiré une balle dans le pied à suivre des recommandations industrielles plutôt que nutritionnelles?