taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Le boeuf émissaire du modèle productiviste

4.1.20 J'ai pigé le truc, à savoir comment on procède pour nous faire avaler n'importe quoi: s'arranger pour que nous confondions l’élevage artisanal traditionnel avec le modèle industriel.




"Nourritures vraies"
nouvelle édition 2018


Cliquer pour agrandir et voir en haute définition - commentaires sous l'image

 

 

L’exagération lyrique est la sauce qui donne son goût aux conversations: aujourd’hui, la tendance lourde est la dénonciation tout azimut de la viande qui serait toxique et qui dévasterait la planète. Dénonciation qui s'avère sans fondement si l'on se renseigne (lire mon billet et le rapport de l’INRA).

Si seulement on pouvait en toute innocence colporter la connerie du jour ! On joue gagnant à tous les coups dans cet amalgame, vas-y, que j’t’embrouille, entre la viande en général et la viande industrielle… En fait, l'élevage traditionnel en pâture n’a strictement rien à voir avec la « production » animale moderne intensive. Que se passe-t-il ? Qu’est-ce qui nous pousse à dénoncer "la" viande, sans autre précision ? Eh bien, c’est simple : le plaisir de dénoncer, de tout résumer en une phrase qui commence par « c’est la faute à… », de tout simplifier.

Passé ce petit moment bien humain, que dites-vous de vous renseigner avant de rejoindre la vox populi dans son succès du jour? d'accepter de ne pas atteindre de conclusion avant d’avoir fait tout le cheminement?

Cher amateur de nourritures vraies, vous ne vous encombrerez alors plus de ces mythes: une assiette comprenant de la viande en proportions raisonnables et de la qualité que je détaille dans mon topo "Nourritures vraies", n’est ni toxique, ni néfaste au climat. Vous vous sentirez ainsi libre de manger selon votre nature et vos besoins propres, et non selon les diktats d'officines obscures... Mangez Libre Autonome et Responsable (LAR)!

Le poster qui précède n'est pas explicite sur ce thème de l'hédoniste libertaire en cuisine, il est aussi conçu pour pouvoir être utilisé dans le cadre d'une défense de l'agriculture de proximité.

Retour aux articles