taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Poncif n° 4: concurrence alimentaire

22.01.2020 Légende urbaine: le bétail consommerait des aliments qui pourraient nourrir la terre entière...
Réalité : les aliments des animaux d’élevage sont en majorité non comestibles par l’homme (86%). Le bétail transforme ces aliments en précieuses protéines de qualité, essentielles à l'humain.

Poster conjoint à "Manger sans produits animaux?", , série destinée aux parents et enseignants





"Nourritures vraies"
nouvelle édition 2018

Infographie © INRA française - Réponse documentée sur cette page

 


Voir aussi chez Sacredcow.info le même poster en anglais et lire l'article "Only a small % of what cattle eat is grain. 86% comes from materials humans don’t eat" (Seul un faible pourcentage de ce que le bétail consomme est composé de céréales. 86% proviennent de sources que les humains ne digèrent pas).


 

Transcription

Le bétail transforme en protéines ce que nous ne pouvons pas digérer
Les industriels qui produisent des substituts de viande affirment plus efficace de nourrir les humains avec des aliments réservés au bétail. Or, ce dernier se nourrit à 86% d’aliments que l’humain ne peut digérer — près de la moitié étant de l’herbe.
86% de ce que le bétail consomme provient de produits non-comestibles pour les humains
seuls 14% sont comestibles par l’humain
46% herbes et feuilles
1% autres consommables
13% céréales
3% autres non-consommables
5% sous-produits
5% tourteaux
8% plantes fourragères
19% déchets de culture
Apports alimentaires globaux du bétail. Répartition selon les sources (ruminants et monogastriques), 2010*1.
adaptation française autorisée  par

partage par Taty Lauwers - annexe au topo « Nourritures vraies » chez Aladdin - www.nourrituresvraies.com

 

Retour aux articles