taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Mon pain Mi-mi sans pétrissage - variante 3

11.8.18. Troisième essai d'un de mes pains Mi-mi, sans aucun pétrissage, suivant la technique de Jim Lahey.

 

Enfin... 4ème essai pour être plus précis. Le 3ème a totalement foiré, pour une raison simple: la levure sèche rapunzel était périmée depuis un an. Ce n'est qu'en voyant la triste figure de mon pain du jour que j'ai eu le réflexe de vérifier l'emballage.

Je persévère avec les tests à l'eau du robinet (alors que dans mon pain Mi-mi original, j'utilise de l'eau de source ou de l'eau pétillante).

NB 15.8. Je ne fais un billet pour le 5ème essai, dont le résultat est probant: à l'eau de source (sans l'excès de chlore de notre petite ville), le pain est supergonflé et aéré. Pourtant toujours à mode "lahey" revisité, sans fermer la cocotte.

Je continue les pains sans pétrissage. Invendables en boulangerie au vu de leur look rock 'n roll, mais exquis à déguster. LA recette pour les Jules! Les mêmes ingrédients que la variante nr 2, mais j'ai testé avec et sans fermer la cocotte + un départ à froid:


Levée 15h dans le même récipient - cuisson départ à froid, 210°C - 40 min. plus 12 min. Le pain de gauche: récipient fermé; droite: ouvert.
Les deux pains sont similaires.


Les deux pains découpés après 2 heures de refroidissement.