taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Dans la série des témoignages de santé - épuisement chronique - candidose systémique?

Je reviens "outre-tombe". J'en étais à un point où je me sentais toute l'année comme avec "une gueule de bois", sans avoir bu. Confusion, perte de mémoire, dépression, vertiges, perte de cheveux, gaz, ballonnement, selles non formées, fatigue chronique, syndrome pré-menstruel, leucorrhée, prise de poids irréversible, mauvaise mine et peau sèche, rhumatismes articulaires, thyroïde et surrénales défaillantes, ronflements, perte d'ouïe et acouphènes. On a même voulu m'opérer pour une soit disant "otospongiose" au diagnostique incertain. Et j'en passe, et des meilleures... C'est dingue l'argent, l'énergie et le temps que l'on peut perdre à cause d'une médecine "qui tourne autour du pot" plutôt que d'y rentrer (sans jeu de mots)! Je suis certaine que la recherche de l'équilibre de la flore intestinale sera la médecine de demain ou bien la médecine ne sera plus (en effet, les tâtonnements coûtent tellement cher à la société) !

Moi, pour retrouver la santé, j'agis sur plusieurs fronts :

1° Persuadée que les amalgames dentaires sont une source d'intoxication au mercure qui déséquilibre la flore intestinale et rendent les intestins poreux, je fais retirer mes nombreux amalgames dentaires depuis des mois et des ans, chez un dentiste équipé d'un aspirateur spécial pour la "dépose" des plombages sans risque d'inhalation de vapeurs de mercure et aussi en prenant, tout de même, 20 comprimés de chlorella lors des séances. Je fais régulièrement des cures de chlorella. Voir à ce propos, le site du Dr Melet. http://nonaumercuredentaire.free.fr/ Cet aspect des problèmes de santé est souvent négligé chez les différents auteurs, je crois.

2° J'ai modifié mon alimentation en retirant, en gros, les sucres rapides, le gluten, le lactose et toutes les graisses "trans" ou "hydrogénées" que l'on trouve dans l'alimentation industrielle. Depuis cette réforme, je suis plutôt constipée. Je mange abondamment des fruits, légumes et aussi oeufs, poissons, viandes , fruits secs. Crème Budwigle matin, selon la recette du Dr C. Kousmine. J'ai ajouté de "bonnes graisses" que j'avais supprimées , dans le passé, en espérant maigrir de la sorte (beurre, huiles vierges PPF, huile de coco). L'huile de coco, outre qu'elle est "rassasiante", aurait des propriétés fongicides (voir à ce sujet les recherches de Mary Enig, spécialiste des graisses aux USA) et serait extrêmement stable, donc non dégradée par la chaleur comme l'ensemble des autres graisses. J'utilise cette huile pour mes frites maison que je consomme une fois par semaine. Elles sont vraiment délicieuses. Même mon mari et mon fils en réclament.

Je consulte aussi le site sur les glucides spécifiques http://www.regimegs.com/desc/default.asp?pg=start&nav=todo. Moi, je mange tout de même des PDT, sarrasin, riz complet, quinoa et même du pain complet au levain une fois par semaine pour suivre vos excellents conseils. Je suis, en effet, d'accord qu'il ne s'agit pas de devenir une "intégriste" de l'alimentation.

3° J'ai, pour ma part, retiré l'alcool, y compris le vin rouge de mon alimentation. Quoi qu'en pensent la plupart des auteurs sur son "innocuité", il a un effet désastreux sur ma petite personne, et plus particulièrement sur mes intestins et par conséquent, sur mon cerveau.

4° Je projette de faire des tests IgG pour voir si j'ai des intolérances alimentaires. Mais pour cela, il faudrait d'abord que je remange "comme avant" pendant quelques temps. Et ça, je n'en ai pas envie pour l'instant car j'ai peur de resombrer...

5° Je compte acheter de la glutamine qui selon le Dr M. , est un acide aminé sans danger et capable de réparer la paroi intestinale poreuse. Qu'en pensez-vous ?

6° Bien que je ne respecte pas les 7 heures par semaine d'activités physiques au grand air comme le préconisait C. Kousmine, je fais une balade de 2 heures chaque semaine et je fais ski et rando en montagne 2 fois par an.

7° J'essaie d'éliminer le maximum de stress de ma vie. Pour se faire, j'ai changé de boulot et je tente de "mûrir" un peu en me prenant moins la tête pour des peccadilles.

8° Je prends de l'huile essentielle d'origan à raison de 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuiller à café d'huile vierge PPF durant 10 jours. C'est dans le fameux ouvrage "d'écosystème de la flore intestinale et santé optimale" du Dr Georges Mouton, spécialiste des intestins que j'ai pu lire cette recommandation au sujet des huiles essentielles. C'est un puissant fongicide, bactéricide et désinfectant des intestins qui semble faire le tri entre bonne flore et mauvaise, dixit M.. Pour ma part, cela fonctionne très bien. Mon ventre a dégonflé en 24 heures.

9° Je prends des probiotiques tous les soirs, sans adjonction de FOS. Etant donné que mon problème intestinal est plutôt "le trop de fermentation" des gens qui consomment trop d'hydrates de carbonnes, il se situe donc à droite (là où j'ai mal d'ailleurs) dans la partie ascendante de l'intestin. Selon Mouton, les FOS sont favorables seulement à ceux qui mangent trop de viandes et dont le problème de "putrécaction" cette fois, se situe à gauche, dans la partie descendante du colon.

Voilà des années que je tente "d'écouter" mon corps en réformant ma vie, mon alimentation, mes relations. Mais le chemin est long. Il est entre coupé d'espoirs, de doutes, d'essais, de découragements, de lâcher prises et les périodes de "laisser-aller" me conduisent toujours au mêmes déséquilibres de santé. Mais je crois que chacun doit trouver sa propre vérité. Je sais seulement que si je serais gravement malade si j'abandonnais ma quête.

Merci pour tout ce que vous faites. Je puise beaucoup dans votre site. Je vous trouve très ... "juste".

Réponse TL

Vous avez décrit l'outre-tombe au début du courriel, mais pourriez-vous résumer comment vous êtes aujourd'hui ? quitte à chiffrer pour se situer ? Pour être encore plus complet, il faudrait connaître votre groupe sanguin et votre profil ayurveda. Je vous envoie ce dernier fichier, donnez moi les totaux par catégorie. Si on voulait être tout à fait complet, vous pourriez me donner aussi les totaux par catégorie du test de Julia Ross que je vous envoie (noter ce qui est valable aujourd'hui). Je pourrai alors vous dire pour la glutamine etc.

Réponse PG

Merci pour votre réponse rapide. Je reconnais bien là une personne bien nourrie...))))

Sur l'échelle de richter du bien-être et de la vitalité, je m'attribuerais actuellement un 7/10 . J'ai eu le plaisir de connaître, il y a quelques années, le 10/10 grâce à vous, après 15 jours de cure anti-fatigue suivie durant un séjour à la montagne. Je vous ai par ailleurs consultée à votre domicile, il y a environ 3 ans. Pourquoi avoir décroché le programme alimentaire, me direz-vous ? Eh bien, moi je crois que les bénéfices de la cure se sont érodés, malgré une vigilance alimentaire, à cause d'une intoxication au mercure due à de vilains amalgames. Aussi, Dur-Dur aussi de rester alignée au niveau alimentaire tout en gardant une vie sociale.Mon état de santé s'est fortement dégradé suite à un voyage à l'étranger pendant lequel je n'avais aucune prise sur mon alimentation. Ensuite, lorsqu'on est en état de survie, tant l'organisme est épuisé, il devient impossible de suivre un plan alimentaire, tout en travaillant, assumant enfant, les courses, le ménage,etc.

Aujourd'hui, j'ai toujours du mal à me lever le matin mais je suis fit and well au saut du lit. Je ne suis plus lessivée à 5 heures de l'après-midi et vannée à la moindre conversation animée ou bruyante.J'ai beaucoup moins de gaz, de rhumatismes, ballonnements et autres inconforts. Et puis surtout, sutout, j'ai retrouvé mes esprits. Je suis à nouveau capable de suivre une réunion en en comprenant le sens, à prendre la parole en trouvant mes mots et sans perdre le fil de mes pensées, à mémoriser un numéro de téléphone. Je suis plus optimiste et moins déprimée , et moins émotive. Je sais toutefois que je n'ai pas encore beaucoup de "cartouches" en réserve et je sens que je dois minutieusement gérer mon stock d'énergie. Je suis devenue constipée. Pas gai. Quelle marque de probiotiques conseillez-vous ? Je prends pro-biotic plus produit par biodynamics.

Je suis O +. Résultats Julia Ross groupe 1 = 39; groupe 2 = 17; groupe 3 = 29; groupe 4 = 32; groupe 5 = 20; groupe 6 = 25; groupe 7 = 39; groupe 8 = 18;

score vata : 81; score pitta : 61; score kapha : 64

PS Je viens de recevoir mes nouvelles analyses. Des tests d'urine de 24 heures laissent apparaître un très net manque d'iode et une défaillance de la tyroïde, alors même que les tests sanguins ne montraient rien. Selon mon médecin (et aussi le Dr M.), il est dès lors impératif de traiter conjointement la tyroïde et la dysbiose, sous peine de ne jamais stabiliser la santé et de voir réapparaître sempiternellement le déséquilibre intestinal.

Réponse TL

Bonjour. Désolée de ce très long retard, voilà ce qui se passe quand les messages tombent dans le bas de l'écran. Aucune excuse, désolée. D'autant plus que vous avez pris la peine de rédiger un témoignage, cela mérite remerciements.

Quelques remarques qui pourront apporter un éclairage dans un faisceau de facteurs que vous êtes seule à connaître. Les principes exposés en italique et majuscules sont dans mes prochains livres. Je peux les envoyer en tant que brouillons, en remerciement du témoignage.

En tant que 0+ dans votre cas de figure, sauf exception, je procéderais de manière stratégique: il faudrait commencer par un programme plus fanatique que le régime de croisière. Je conseillerais alors une alimentation tout à fait dépourvue de farineux pendant quinze jours (la Diète Anti-inflammatoire de mon prochain livre), puis modérée en farineux sans gluten pendant deux mois (la Cure énergétique du même livre), avant de refaire le même programme de drainage/ressourcement quinze jours puis reprendre avec une Assiette Ressourçante pour six mois de stabilisation (toujours modérée en farineux dans votre cas, et certainement prudente en matière de gluten). Les pdt, sarrasin, etc. sont peut être sans gluten, mais ils entretiennent le cercle vicieux de la dysbiose de toute façon. Comme vous êtes victime d’une « panne généralisée » et detype excès vata, pensez que vous trouvez les nutriments dans les graisses animales ! La Diète A.I. vous fera probablement le plus grand bien, sur un plan plus holistique que l’exclusion de l’un ou l’autre aliment.

Voir Catherine et Nicole dans http://www.taty.be/topos/#puzzle

Après le deuxième mois, l'équilibre intestinal devrait être revenu et vous ne devriez pas devoir dépenser d'argent en probiotiques. En attendant, la seule marque dont je vois des effets flagrants: VSL#3 (Ethifarma en pharmacie en Belgique, www.vsl3.com) . Je ne « roule » pas pour eux, j'ai simplement observé que les personnes interviewées par moi et qui prenaient ce probiotique-là avaient des résultats supérieurs aux autres.

Pendant ces trois programmes, il faudra être attentive à éliminer les aliments qui posent problème chez vous (groupe 5 > 10): en général pour tous sucre, soja, gluten, lait. Vous devriez connaître les vôtres entretemps. Le docteur M. a-t-il testé les moisissures ? Elles semblent une réactivité majeure aujourd'hui. (comme si elle était la mère des autres). Or, certains aliments sains sont porteurs de moisissures. Je vous joins l'extrait de fichier.

Résultats des tests IgG : bof-bof, erreurs trop fréquentes. Ces hyperréactivités disparaîtront vite avec le programme structurant.

Selon les test Julia Ross, vous êtes clairement en parasitose (groupe 7 > 10), ce qui demanderait de pratiquer une Cure Antiparasitaire avant toute chose, avant même de commencer l'alimentation (ci-joint).

La glycémie est très instable (groupe 3 > 10), ce qui confirme le choix de la Diète Anti-Inflammatoire pour commencer. Je prendrais de toute façon dès maintenant la L-Glutamine selon les termes copiés ci-dessous, extraits d'un de mes prochains livres, non pas pour l'intestin mais pour intervenir sur les carences en neuromédiateurs qui semblent majeures chez vous. La thyroïde est franchement fragilisée (groupe 5 > 6). Encore une raison de pratiquer d'abord la Diète Anti-inflammatoire, car il semble que vos organes n'aient plus les réserves pour faire face à la cure antifatigue. C'est remarquable d'avoir eu de tels résultats il y a quelques mois ! Vous devez être ce qu'on appelle une diathèse I en homéopathie. J'expose la stratégie pour votre histoire dans Quand j'étais Vieille, dont je joins un brouillon séparément. Vous y lirez (déjà intégré, j'espère) que les intoxications au mercure pourraient très bien n'être qu'un épiphénomène, ne fût-ce que parce que les personnes ayant suivi de longs protocoles de dépose d'amalgames ou de chélation de métaux lourds ne sortent pas nécessairement de leur soucis.

Pour couronner le tout, le groupe 6 (>6) implique un désordre hormonal majeur, mais là on ne peut rien faire en alimentation. Vous pourriez aussi remplir le test ci-joint sur les hormones. J'ai un brouillon de livre sur « Ménopause et Adolescence : une sortie en cuisine » qui expose le sujet du « chaos hormonal ».

Retour à la table des matières

.