taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Dans la série des témoignages de santé - fibromyalgie

Voici un témoignage, extrait d'un forum sur la toile, que son auteur (Marie MP. ma.peche@wanadoo.fr) m'autorise à publier tel quel.

J'ai souffert pendant sept ans de fibromyalgie. Suite à une séance d'acupuncture qui m'avait fait une incroyable sensation d'étirement dans la jambe, et je l'ai compris plus tard, en fait une perturbation du méridien intestin... C'était à l'époque ou j'ai rencontré mon mari... il me prenait dans les bras, je hurlais sous la douleur... cela alternait des periodes sans et sans que je ne comprenne pourquoi cela revenait...

Je m'acroupissais et mes muscles se "fusillaient" en un coup... courbatures pendant quinze jours comme un marathonien... on a même cru à une myopathie. Au bout de six ans, (souffrance, fatigue, faiblesse musculaire) j'ai vu une émission... avec exactement les fameux points... M'en vais à l'hopital ... Diagnostic confirmé... fibromyalgie. 

- D'où ça vient docteur ? 

- On sait pas ... 

- Comment ça se soigne ? 

- On sait pas ... on prend des calmants...

Des calmants ? Pas question ! ça m'a énervé grave !!!! J'ai donc décider d'observer et de comprendre ... J'ai vu que les crises arrivaient après plusieurs jours de débacle... 

Voici ma conclusion : la fibromyalgie n'est absolument pas une maladie, c'est juste un symptôme (ou syndrome) d'une carence aigue en oligo-éléments ou sels minéraux ( je sais pas franchement lesquels, du magnésium entre autres, ça c'est sûr). C'est pour cela que cela vient par crise, car cela correspond à l'état de l'intestin grêle : les jours ou "les boyaux pleurent", il y a une fuite de ces oligo-éléments ou sels minéraux... qui entraîne les symptômes quelques jours plus tard...

La bonne nouvelle c'est que quand on a compris ça, le problème est réglé, il suffit de prendre soin de ses petits boyaux... au premier signe de pleurnichement du grêle, hop ! de l'argile ... la courante est arrêtée, le boyau cicatrisé. En plus ça tombe bien, l'argile est plein de sel minéraux et très très cicatrisant ( elle commence même à être utilisée en cas de choléra, c'est dire !).

Le fin du fin, c'est comme même de trouver ce qui cause les pleurnichements des boyaux ( ce que les toubib appelle "maladie de Chron") histoire de ne pas les provoquer. Les fana du bistouri adorent enlever un morceau de grêle, alors qu'il est comme même plus sain de trouver ce à quoi notre intestin est allergique... pour moi c'est le lait ( mais alors ... drastique !!!), pour d'autres ce sera le gluten, etc... La maladie de Chron c'est juste notre organisme qui a reconnu des proteines comme étant dangereuses et qui les met dehors à grand coup de mucus, comme si un microbe était dans une nourriture avarié et qu'il falait évacuer au plus vite . Bref, c'est un mécanisme de survie. Le problème est que quand c'est trop souvent et important, le boyau se nécrose un brin, ce qui permet d'engrasser les chirugiens ( je suis une ancienne infirmière de bloc:-))))))))))

Bref ... la fibromyalgie...la maladie de Crohn... c'est juste un souvenir... J'ai arrêté le lait, et si d'aventure j'en prends... je m'argile... Il n'y a donc pas "malheur qui s'acharne", mais système très au point, non compris et une écologie interne non respectée... et c'est justement parce qu'il y a sun symptôme de Chron qu'il y a un symptôme de fibromyalgie... Alors dis à ta copine d'aimer ses petits boyaux et de trouver ce qui lui fait pleurer le grêle !!! ;-))))))

Bon, c'est mon témoignage, c'est ce que j'en crois, vous n'êtes pas obligé de me croire. il y a des gens qui préfèrent croire qu'ils sont malades plutôt que de prendre en main leur santé...et d'admirer le merveilleux système de défense que nous avons in petto :-)

Cordialement Marie

Retour à la table des matières