taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Dans la série des témoignages de santé - Oesophagite - Recto-colite ulcéro hémorragique

Ma pierre de salut porte un double prénom : Taty et Christiane (ndT: et la cuisine nature!). 

Début janvier je cherchais des cours de cuisine car je me disais qu'il serait temps d'apprendre à cuisiner à 42 ans alors que je n'avais pas eu la chance d'avoir vu pendant 20 ans une Maman cuisiner chaque jour devant moi qui aurait pu m'apprendre comment me nourrir correctement et bien cuisiner en même temps.

Je ne souhaitais pas apprendre pour ouvrir un restaurant dans le futur mais bien parce que depuis 5 ans, mon système digestif me faisait de plus en plus souffrir après l'annonce d'une oesophagite grade II couplée à une recto-colite qui semblait être dans mon corps depuis l'âge de 15 ans mais que j'avais tenue en semi-sommeil en ne prenant pas trop de médicaments provocateurs de saignements. Même en faisant cela, elle s'est réveillée sans crier gare à la période où j'ai inconsciemment décidé de reprendre ma vie, mon temps. en mais sans l'accord préalable de mon père. C'était peut-être la première fois de ma vie que je mettais mes limites, que j'osais dire non plutôt que de toujours dire oui aux demandes des autres et la réaction corporelle ne s'est pas faite attendre : une dizaine d'ulcères dans le colon, mon corps qui me lâchait de plus en plus, 2 ans de consultations médicales pour m'entendre dire que c'était le stress, que je devais travailler moins et que peut-être c'était dans ma tête. 

Eh bien non, j'avais bien une recto-colite en pleine activité à ce moment-là et je me suis retrouvée quand je pensais être en train de mourir lentement, à l'hôpital sous alimentation parentérale pendant 15 jours avec de la cortisone à forte dose puisque l'on ne me proposait rien d'autre dans le milieu médical et il fallait aussi répondre à l'urgence à ce moment-là. Mais cela a été le déclic pour moi, je me suis dit en entrant à l'hôpital qu'il y avait quelque chose derrière cette maladie et que, quand mes forces reviendraient, je me mettrai en route, sur ce long chemin de la recherche personnelle, pour découvrir ce que cette RCUH cachait car j'avais aussi une soeur qui souffrait d'une maladie de Crohn depuis longtemps alors que nos parents n'avaient aucune atteinte intestinale, ni maladie chronique autre.

J'ai accepté (sans savoir) la cortisone qui a été 'miraculeuse'; sur 1 mois de temps mon intestin était tout neuf bien que j'ai dû continuer pendant 3 mois supplémentaires mais j'ai compris intuitivement que je ne voulais pas que ce soit 'le remède' chaque fois que j'aurais une poussée de RCUH. Docile, j'ai pris les médicaments recommandés en changeant peu de choses dans mon alimentation puisque la diététicienne de l'hôpital ne semblait pas connaître les règles que j'ai apprises aujourd'hui ??? Comment cela se fait-il, je me pose toujours la question que le milieu médical ne se soit pas informé auprès d'autres personnes qui sont passées par là et qui ont fait des recherches approfondies et des expériences sur elles-même ? Passons, peut-être que l'on ne mélange pas ces 2 choses, dommage pour les patients.

Par contre, à ce jour voilà 3 mois que je me nourris selon le concept Taty (ndT : plus précisément, selon mes recettes de « Cuisine nature », alias une version adoucie de la méthode de la grande Catherine Kousmine, je n’ai rien inventé) en suivant tous les 15 jours les enseignements culinaires précis, détaillés et très intéressants de Christiane alors que je vivais en même temps la maladie grave et incurable de mon père (est-ce un hasard ?) qui s'est terminé par son décès il y a 1 mois ce qui aurait pu/dû me faire rechuter et bien non, je vais mieux que je ne l'ai jamais été et en plus j'ai perdu plus de 10 kilos sans faire régime, en mangeant beaucoup mieux qu'avant et en mettant en application tout ce que j'apprends. Si je n'en avais pas fait l'expérience moi-même, je ne l'aurais pas cru. Je conseille cette 'méthode d'alimentation naturelle' à toute personne ayant un système digestif à gros ou petits problèmes car c'est étonnant et vraiment pas compliqué à appliquer dans sa vie de tous les jours. 

Retour à la table des matières

J'ai l'impression d'avoir plus appris et pris soin de moi depuis ces 3 derniers mois que depuis l'annonce officielle de la maladie càd. depuis 5 ans ! Pour être complète, j'avais un problème de compulsion alimentaire (sucrée) qui a quasiment disparu dès le début de cette réorientation alimentaire donc n'hésitez pas à essayer. MERCI à Taty et Christiane de partager leur savoir et leurs connaissances en la matière, cela a pour moi une valeur inestimable; il faut être profondément altruiste pour faire cela de cette façon, encore une fois MERCI du fond du coeur à toutes les deux.