taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

annexe à mon livre
"Au-delà des régimes"

 

Les macdos en jeûne intermittent: une image

Mes camarades en alimentation saine ont parfois tendance à vouloir faire manger "sainement" à tout prix... au risque de perdre des interlocuteurs, rebutés à l'idée de devoir toujours se surveiller. Chères amies, savez-vous ce que vous produisez au plus profond de l'inconscient de votre gentil mari en lui répétant: "c'est bon pour ta santé"? Vous venez de lui asséner inconsciemment: "n'oublie pas que tu vas mourir". Je les comprends quand ils haussent les épaules, vous les confrontez à l'approche de la mortalité alors que vous croyez leur faire du bien avec une petite salade.

Cette attitude est d'autant plus inutile qu'avec les nouvelles techniques comme le jeûne intermittent que je résume dans Au-delà des régimes, on peut manger n'importe quoi et s'en porter bien. En illustration, un résumé en images des études menées sur des rongeurs:


extrait du site hautement recommandable de Bernard Bel
https://lebonheurestpossible.org
traduction: so uris obèses versus souris minces (lean) et en forme (fit)
time restricted = jeûne intermittent
dernier test: horaires restreints en semaine et liberté le week-end

Damned! Je tire donc une balle dans le pied de mes nourritures vraies (pour écrire en sabir)... Eh bien non... car l'effet des régimes alternés est prodigieux: ils soulagent le mangeur de la restriction, et il n'est pas d'exception qu'après la première semaine de mise en train, tous n'aient pas envie de manger autre chose que des burgers et de la plastibouffe. C'est votre choupinet de compagnon qui redemandera des légumes, ladies! Fini les sermons...

retour au blog