taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

annexes à mon livre
Cinglés de sucres


 

 

FAQs p 4


T. Je suis super heureuse, j'ai vu une fille ressusciter!!!! Cela fait 9 ans qu'elle est en thérapie et qu'elle soigne ses angoisses par ce biais et ne voulait rien d'autre. Avec à la clef une death line, tellement les angoisses la faisaient souffrir....mettre fin à ses jours d'ici quelques mois si mon souvenir est bon. Suite aux tests que je lui ai soumis, elle a démarré la cure il y a 3 semaines...plus d'angoisses, de symptômes physiques, maigri de 4 kgs, le bonheur....elle se shoote au saucisson et au fromage et adore! Ca fait plaisir à voir. J'ai raconté cela à mon ami psychothérapeute Jungien... qui était quand-même scotché.


Q. Je m’appelle Martine et nous avons partagé une journée en biodynamie.Je me tourne vers toi pour avoir ton avis éclairé car je ne sais plus à quel sucre me vouer. Je ne suis pas sucrée du tout (desserts, boissons, biscuits) en dehors de la confiture maison. Nous passons l’été dans un pays de petits fruits et faire des confitures est un plaisir qui se savoure avant, pendant et après.  Je sais qu’il vaudrait mieux s’en passer, mais avant de faire ce pas, je me dit qu’il y a bien un sucre moins poison que les autres.  
J’ai longtemps employé du fructose qui avait la côte. Aujourd’hui, on le décrie par le fait du raffinage (produit chimique) et même ses effets négatifs sur une augmentation des triglycérides, du cholestérol et une surcharge pour le foie. Bon, c’est pas à toi que je vais faire un cours. Alors aujourd’hui, je ne sais plus quoi choisir entre le sirop d’agave au pouvoir glycémique bas, mais fructose!  Le sirop de riz qui est un glucide complexe et pas fructose. La canne à sucre non-raffiné, glucide simple (hyper et hypoglycémie). Si tu fais de la confiture, que choisis-tu comme sucre ? Merci de m’aider à faire mes confitures le coeur léger. Bien amicalement.

R. Bonjour. J'ai un topo sur les sucres parmi mes livres sortis récemment où je mentionne entre autres tous les « nouveaux » sucres à la si jolie réputation (sur papier !), mais le plus simple, le plus sain et le plus anodin pour l'arôme des fruits: sucre complet bio de canne, cristallisé.  Ciao!


Je vous propose aujourd'hui de télécharger une très intéressante vidéo : l’émission scientifique suisse 36°9 consacrée au sucre, sous l’intitulé «  Sucre : une poudre blanche qui rend accro ! »  

Chers camarades cinglés de sucres, vous serez enchantés d’ y être confortés dans votre malheur, de comprendre que vous êtes victime d’une maladie comme je l’expose dans mon topo sur le sujet et que « Chez certaines personnes, les effets du sucre ressemblent à ceux des drogues dures: perte de contrôle, besoin absolu de consommer, sensation de manque. Chez le rat, le pouvoir attractif du sucre est même plus fort que celui de la cocaïne. A partir de quelle quantité de sucre quotidien est-on accro ? Quels sont les risques pour la santé? ».

Quel plaisir de voir du vrai reportage d'investigation en sciences alimentaires... Je suis heureuse que des scientifiques confirment en clair les dégâts sur la santé du fructose (voir mon article sur le sirop d’agave). Les journalistes y exposent clairement l’engrenage qui rend les enfants toxicos aux sucres…. J’ai appris l’étonnant effet sur le poids des calories liquides versus celles des aliments solides.

NB. Lorsque, dans le reportage, « selon l’OMS, il ne faudrait pas dépasser les 18 kilos de sucre par an et par habitant. On en est à plus de 42 kilos et ça continue d’augmenter ! », il est peut être plus clair de se représenter que ces 18 kilos de sucre par an représentent 50g par jour environ, soit 2 cuillers à soupe bombées.


Le formidable bouquin the Diet cure  de Julia Ross auquel je fais amplement référence dans ce topo "Cinglés de sucres" (NB édition <2013) vient de sortir en français sous le titre "libérez-vous des fringales". 384 pages chez thierry Souccar éditeur, 24*2*2011

Présentation de l'éditeur. "Si vous faites partie de ceux qui mangent parfois de façon incontrôlée, lisez ce livre ! Il va transformer votre vie. Julia Ross, spécialiste de l'addiction, révèle les causes réelles des fringales : quand le suivi psychologique échoue dit-elle, il faut penser à un déséquilibre dans la chimie du cerveau c'est-à-dire une carence en messagers chimiques, principalement :
- le GABA, qui calme ;
- les catécholamines, qui stimulent ;
- la sérotonine, qui fait voir le monde positivement ;
- les endorphines, qui atténuent les douleurs et rendent joyeux.
Un cerveau qui a ces substances à sa disposition n'a tout simplement pas besoin de se « shooter » ni au sucre, ni aux mauvaises graisses.
Voici comment utiliser ce livre :
- Un test va vous permettre de déterminer la ou les cause(s) de votre déséquilibre.
- Vous pourrez suivre ensuite un programme sur-mesure associant conseils alimentaires, compléments nutritionnels, règles de vie et, si besoin, médicaments.
- Ce programme novateur a été validé par une expérience clinique sur des milliers de patients. En moins de 24 heures, vous allez voir votre humeur s'améliorer et vos fringales disparaître naturellement.
Enfin vous pourrez sortir du cycle infernal des régimes !
Julia Ross est une pionnière de la « psychologie nutritionnelle ». Spécialiste de l'addiction, elle traite chaque année dans sa clinique californienne des centaines de patients pour des dépendances alimentaires. "


T. Fraichement débarquée de France, mon médecin m'a conseillé la lecture de vos ouvrages. Quelle découverte !  Je tenais simplement à vous remercier pour votre livre "cinglés de sucre", formidable mine d'informations. Celui-ci, très bien documenté donne réellement envie de creuser le sujet. Les pistes de la glutamine, des neuromédiateurs, etc sont en effet probablement à explorer. En tout cas la qualité de ce topo m'incite également à me plonger dans vos autres publications. Bravo et merci. 


Q. Une question concerne la cure décrochez de sucres. Je n'ai pas encore terminé le livre, mais il y a une question qui me préoccupe.Je vous demande cette précision, car j'ai fait un travail en collaboration avec une école de naturopathie sur les femmes enceintes (pour monter un module femmes enceintes et jeunes enfants)  et je me suis occupée de la partie alimentation.
Le travail écrit est "politiquement/diététiquement correcte" par contre les cours que j'ai donnés sortaient de ce contexte et j'ai pu m'exprimer plus librement (entre autres en insistant sur la qualité des produits alimentaires et présentant les vertus du lait de vache crue à un publique qui deviendra préscripteur.) 
Concernant la diabète gestationnelle j'ai insisté sur le fait que cette non-maladie (selon les termes de Michel Odent) était tout à fait évitable par une alimentation saine, équilibrée et complète. Bien entendu j'ai montré des tableaux d'index glycémique et charge glycémique, car c'est à la mode et à l'époque de mon écriture je n'ai pas encore lu vos références sur l'IG.
Ma question donc:
1. est-ce qu'une cure Décrochez des sucres est envisageable dans le cas d'une diabète gestationnelle (pas un vrai diabète découverte pendant la grossesse) ?
2. est-ce que cette cure peut convenir à des personnes allaitantes? (sachant que la maman est accro au sucre et  le bébé allaité montre par exemple un détresse type reflux, ou sommeil parturbé etc.) Si la cure peut être menée pendant un allaitement, est-ce que le bébé risque d'avoir des signes de "sevrage de sucre"?.  Est-ce que vous avez des expériences dans ce domaine?

R. Je ne conseille aucune cure pendant la grossesse ou l’allaitement, mais bien AVANT ! toutes ces cures sont trop radicales ; l’ Assiette Ressourçante  suffit en général à stabiliser (regardez bien dans les grilles les doses de sucre et de farineux…). Ça a l’air trop simple, mais c’est assez prodigieux dans ses effets (voir tous les témoignages de Native Nutrition aux USA). 


Q. Je n’arrive vraiment pas  à arrêter de grignoter. Que changerais-tu dans mon régime ?

R. Fais peut être une consult téléphonique avec Julien Tort. Il a traduit le bouquin de Julia Ross en français pour les éditions Thierry Souccar et il annonce du coaching. Voir http://dogmesdelanutrition.blogspot.com/2010/12/julia-ross-et-les-dependances.html  Il dit dans cet article "En utilisant principalement la DLPA et le 5-HTP, j’ai pu me désintoxiquer très rapidement. Et maintenant, je me sens par rapport aux pâtes comme par rapport à la cigarette. Je les regarde en me disant : mais qu’est-ce que j’ai bien pu leur trouver ?"
Il faudrait lui demander s'il doit continuer pour que ça fasse encore de l’effet. Je compte le rencontrer bientôt, je lui demanderai aussi.
NB TL. Après deux mois de test en groupe de la nouvelle cure Retour à Soi, les effets semblent assez impressionnants sur les compulsions alimentaires et le rapport à la nourriture, chez les multirécidivistes de régime et les « mangeuses émotionnelles ». Une autre piste peut être ?

retour page de base


Fin de mes réponses aux mails sur le sujet de la dysglycémie/hypoglycémie.

Le livre sur le sujet est sorti sous le titre Cinglés de sucres.

Merci de votre confiance et de votre attention.