taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

annexes à mon livre
Cinglés de sucres


 

Confusions en nutri, un cas d'école...

article relié aussi
à mon livre Nourritures vraies

Je reçois de mon fiston un article qui se veut enthousiasmant -- mais qui en découragera plus d'un en réalité -- sur l'aventure qu'un jeune Néerlandais a choisi de vivre: "il fait l’expérience de ne plus consommer de nourriture industrielle pendant un mois !" écrit le magazine sciencepost sur le sujet. Je n'ai pas assez de mes deux mains pour applaudir toutes les tentatives de convaincre les Jules de respecter leur corps et de se prendre en main.

Mais...

Soyons précis: le journaliste écrit que le gars "s’est privé, pendant un mois entier, de toute nourriture industrielle (transformée), de sucres ajoutés, d’acides gras saturés et même d’alcool", mais décrit ensuite une assiette végé/vapeur qui ressemble à une cure de drainage. Il a pu manger des fruits et des légumes frais, des poissons gras comme du saumon, des noix, des oeufs, du yaourt. Il a dû éviter radicalement les pizzas et hamburgers, l'alcool, les collations comme les barres chocolatées ou le popcorn.

Super expérience, courageux bonhomme, mais cela ne revient pas à démontrer l'effet que peut produire le fait de "se priver de nourriture industrielle". Cela démontre l'efficacité du régime Kousmine, tout simplement.

Un autre exemple? Le titre dans l'article source en français sur positiv.fr: "Voici ce qu'on ressent quand on fait la chasse aux sucres ajoutés. Mais, bon sang, ça vaut le coup ! La preuve." Tiens, ce n'est plus "sans nourriture industrielle"? plus "sans acides gras saturés"? Ce qui me pousse à aller lire ce qu'on annonce comme l'original dans le dailymail, sous le titre: "What REALLY happens when you give up sugar and alcohol for just one month (hint: you lose weight, cholesterol levels drop and blood pressure goes down)". Un article bien plus fourni, plus détaillé. Chouette! Mais au titre toujours trompeur.

Et les auteurs originaux? Qu'ont-ils annoncé? Il faut bien chercher pour trouver la vraie source, dis donc! C'est sur http://lifehunters.tv/1-month-healthy-food-challenge. Ah! c'est plus clair: un défi d'un mois d'alimentation saine (1 month healthy food challenge)... qui devient sur YT, en annonce de leur vidéo de 6minutes sur la chaîne YT: "arrêt de la malbouffe, du sucre, de l'alcool et des additifs artificiels" (hihi ah oui? il y en a des naturels?). Tiens, ça bascule d'un jour à l'autre?

Rigolo, non, comme la nutrition nous plonge dans des abîmes de poésie... Perte de rigueur en vue, on oublie la logique et la précision. Depuis 20 ans que j'y zone, je suis encore étonnée tous les jours.

D'ailleurs, je comprends que l'expérience a été difficile! Le jeune homme, Sacha, devient grincheux, se plaint d'avoir constamment faim. Il aurait pu continuer à rire et chanter tout en mangeant parfaitement sainement s'il avait choisi la voie de diminuer les sucres au sein d'une assiette ressourçante en ajoutant plus de graisses. Et en continuant ses envies d'avant: envie d'un hamburger? qu'à cela ne tienne, faites-le vous même avec des nourritures vraies; des frites? idem...

Il aurait obtenu les mêmes résultats, le sourire en plus - surtout s'il a un profil d'omnivore plus que de végé léger, végé léger étant le programme qu'on lui a fait manger comme "sain" et qu'il a accepté le temps du défi. Je gage que, rendez-vous pris dans trois mois, les bonnes résolutions se seront diluées dans l'éther. Tout simplement car il y a rupture entre ce que son organisme demande et ce qu'il lui donne. Car à décoder quelques paramètres de son profil, en queques minutes de vidéo, ce n'est pas son programme idéal.

Si les conseillers en nutri voulaient bien ne plus jouer au cyclope et accueillir qu'il existe d'autres voies que les leurs propres, nous les éducateurs de rue du net ne devrions plus autant nous démener pour aider les bonnes volontés à entrer dans l'action . Et surtout à y rester!

Continuons dans la catégorie "tout dans le même sac". Depuis deux ans, vague de régime cétogénique dans le ouaibe de la nutri. On dirait que toute personne qui diminue ou contrôle les sucres ajoutés tout en faisant à nouveau confiance aux graisses pratique une diète cétogène. M'enfin, les gars, la diète cétogène suit des critères très précis de rapport entre les grandes classes en nutri et produit dans l'organisme des chamboulements tels que les spécialistes ne les conseillent qu'aux "brave and furious" (hors cas sérieux d'épileptiques, s'entend).

NB novembre. Le dossier du mois est sur la cétogénique.

Au passage, je ne vois pas l'intérêt de faire souffrir les mangeurs. La détox' des sucres dure trois jours à tout casser, mais comme on a refilé des fruits au gaillard -- primo sous forme de jus et secundo, le matin, le pire moment -- , il est clair qu'il traîne plus longtemps cette assuétude et dit ressentir ce qu'on appelle en anglais la grippe des glucides: cette impression d'être cassé par manque de sucre. Si, coach en nutri, sachant qu'il est probablement intoxiqué aux sucres, j'avais voulu lui laisser ces sucres denses, tout naturels qu'ils soient, je l'aurais alors aidé avec un peu de L-glutamine, qui inhibe les compulsions. Il n'aurait pas eu à lutter...

Ouep, chérie, mais c'est un mec, et baraqué, donc il doit lutter et souffrir. Ah bon pardon, j'oublie toujours que j'en faisais partie. Maintenant que je suis passée de l'autre côté du miroir...

C'était ma minute Jiminy Cricket: réfléchissez, que diable! Remettez les infos en contexte... Un titre d'article n'équivaut pas à la réalité - tout comme le résumé d'une étude scientifique sur "les dangers des graisses saturées pour les artères" ne reflète pas le contenu réel de l'étude, mais bien le souhait du sponsor ou les croyances des chercheurs. Mais c'est l'objet d'un tout autre de mes articles. Je fouille et je vous le retrouve.

Mon titre de ce billet aurait pu être : "comment les nourritures vraies pourraient vous faire retrouver le sourire au lieu de vous faire tirer une grise mine, et pourraient redorer le blason de la nourriture saine".

Stay tuned!

Retour au blog