taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Au-delà des régimes... Les règles de bon sens d’une alimentation saine

Mes cures comme Décrochez-des-sucres ne durent qu’une quinzaine à un mois, le temps de remettre les pendules à l’heure et de sortir ses antennes: enfin s’écouter. Que faire au sortir d’une cure? Revenir à une assiette intuitive... en s’aidant de quelques règles de bon sens. Lire aussi le décodage pour les coachs

télécharger en pdf interactif - voir l'infographie n° 8 - n° 6


Auditeurs et praticiens soyez les bienvenus, téléchargez pour l'utiliser dans votre pratique. Lorsqu'un mangeur est prêt à enfin se croire le meilleur détective de sa nature profonde, on peut envisager quelques règles pour en arriver à une alimentation intuitive. Contradictoire? Hé oui, il faut bien démonter les restrictions cognitives accumulées au fil des stages, des entretiens privés, des réunions entre copines. L'un mangera trop maigre pour pour son profil naturel (les conseils WW etc.), l'autre trop gras (la mode cétogénique ou paléo). L'un surboira (la potomanie des régimes minceur), l'autre pratiquera six mini repas par jour (conseils de certains coach sportifs). Chaque conseil est utile ... pour certains mangeurs, mais pas pour tous. Enoncer "n'écoutez que vous" n'est pas suffisant. L'humain étant ce qu'il est, remplaçons les anciennes règles par de nouveaux guides d'ouverture.
Merci de garder la référence à mon site.
Télécharger le fichier haute définition (2.4 Mb). Moyenne (460K). Très léger (215K). PDF à cliquer (277k)
Le texte transcrit.

Transcription

source : www.taty.be

Au-delà des régimes... Les règles de bon sens d’une alimentation saine.

Par Taty Lauwers. Mes cures comme Décrochez-des-sucres ne durent qu’une quinzaine à un mois, le temps de remettre les pendules à l’heure et de sortir les antennes de l’écoute de soi. Que faire au sortir d’une cure? Revenir à une assiette intuitive... en s’aidant de quelques règles de bon sens.

1. boire de l’eau, du thé, du café, de l’Hydromel ou des tisanes plutôt que des boissons sucrées, même sucrées à l'édulcorant
2. sans surboire pour autant
3. manger 2 à 3 fois par jour, sans grignoter entre les repas
4. à des heures régulières (avec ou sans petit déjeuner, selon nature profonde)
5. manger des repas simples, sans mélanges excessifs
6. mâcher chaque bouchée en conscience
7. ajouter des graisses de qualité, des protéines de qualité
8. sans surdoser ni les protéines ni les graisses
9. 80% de nourritures vraies, 20% d’aliments de dépannage
10. dormir au moins huit heures
11. au calme, dans le noir absolu, sans wifi ni portable
12. planifier son frichti sain (le planning Mini-max)
13. s’écouter, jouer à l’autodétective...
pour en arriver à une alimentation intuitive, en toute sérénité

article relié à mon livre "Cinglés de sucres"

 

Décodage pour les coachs

Décodage de l'infographie ci-dessus

Lorsqu'après que vous avez travaillé avec un mangeur quelques semaines à quelques mois, et qu'il est enfin prêt à croire en lui-même comme "le meilleur détective de sa nature profonde", on peut envisager ces quelques règles pour en arriver à une alimentation intuitive, règles que vous agrémenterez de l'un ou l'autre de vos paramètres perso. Ces règles valent pour toutes les sorties des cures que je conseille, depuis Décrochez des sucres jusqu'à la cure antifatigue.

Contradictoire de donner des règles pour arriver à l'intuition? Hé oui, il faut bien démonter les restrictions cognitives accumulées au fil des stages, des entretiens privés, des réunions entre copines..

Pour rappel, la restriction cognitive, générée par les cascades de régimes, signale le fait de prendre une position mentale et non intuitive face aux aliments, dans l’intention de contrôler ses apports caloriques, lorsque l’on souhaite perdre du poids ou ne pas en prendre. Encombré  d’obligations et d’interdictions alimentaires,  le mangeur se prive d’aliments aimés afin de maigrir. L’effet systématique : il développe alors un rapport décalé à la nourriture, comme si elle devenait un mirage. Le sujet ne pense alors plus qu’à manger l’aliment interdit...

Les 13 règles ci-dessus exigeront une longue explication à votre client, elles ne sont qu'un résumé graphique difficilement compréhensible en l'état.

Vous devrez peut-être reclasser la liste en fonction de la personnalité du client et de son historique, en gros "le trouver là où il est". Pour Jeanne, par exemple, les compulsions alimentaires sucrées sont directement liées au stress que génère la vie actuelle (les règles 10, 11 et 12 deviendront 1, 2 et 3). Pour sa copine Emilie, victime des conseilleurs de régime classiques, vous ajouterez le petit critère magique: pratiquer le Stop and go pendant au moins quelques semaines supplémentaires. Si nous n'étions pas tous tellement déviés de nos sources vives aujourd'hui, j'aimerais placer les nourritures vraies en nr 1, mais la pratique de l'assiette ressourçante est devenue acrobatique pour les plus jeunes générations. Or, l'écoute de soi n'est possible que si l'on n'entretient pas les assuétudes avec les appétants que contiennent les aliments industriels ou para-industriels.

 Retour au blog