taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Tartes végé
pour les Jules


 

Caviar d’algues

(extrait de mon livre Cuisine nature... saine et sereine, 1998, épuisé)

caviaralgues.jpg (44984 bytes)

Le caviar d’algues est un tartare d’algues sur le mode du « Steak Tartare » ou du « Tartare de saumon en aumônière », recettes détaillées dans ce tome. Cette sauce se conserve près de trois semaines au réfrigérateur. Elle peut être servie sur toasts, en apéritif, comme ici, en pique-nique ; ou en vinaigrette, avec une salade de concombre, yaourt et crevettes grises.

N.B. : une poignée d’algues*  « izikis » — une poignée d’algues « dulce » — 2 petites échalotes — une cuill. s. de sauce soja* — une gousse d’ail — 3 cuill. s. d’huile V.P.P.F.* — une poignée de persil plat

1. Faites tremper les algues dans un fond d’eau chaude pendant 1/4 d’heure. 2. Égouttez-les et hachez-les au couteau très très finement. Comme pour les autres tartares, le passage au moulin électrique les transformerait en masse écœurante. 3. Mélangez-les avec tous les autres ingrédients (sauce soja, échalotes et ail finement hachés, huile et persil plat). Laissez reposer une nuit si possible.

Fouettez un peu du caviar d’algues avec du yaourt pour une sauce de type vinaigrette. Ou tartinez en légère couche sur des toasts en zakouskis.

Je ne garantis pas l’authenticité de la recette : je l’ai reconstituée sur la base de l’étiquette de composition d’un produit trouvé sur un marché bio boulevard Raspail à Paris. Elle est unanimement appréciée – à vous de l’adapter. Ces algues s’achètent dans les magasins de produits naturels et chez les épiciers japonais ou chinois.