taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Salade de pois chiches

(extrait de mon livre Cuisine nature... saine et sereine, 1998, épuisé)

Cette version d’été servie chaude ou tiède de pois chiches cuits à la vapeur avec carottes et courgettes est rafraîchie par la présence de tomates et de céleri cru. Avec un peu de riz, tout est là pour un plat équilibré.

N.B. 100 à 200 g de pois chiches trempés une nuit u 2 gousses d’ail 2 oignons u 4 carottes u 1 courgette u thym effeuillé ½ branche de céleri u persil et cerfeuil u 4 tomates (ou du coulis de tomates) ¥ Cuisson : entre 15 minutes et 40 minutes selon l’organisation

1. Faites cuire les pois chiches que vous aurez mis à tremper la veille, 30-40 minutes à la vapeur douce (10 minutes s’ils ont germé pendant 3 jours). Ajoutez 10 minutes avant la fin les carottes en fines rondelles, puis 5 minutes avant la fin les courgettes en dés. 2. Pendant ce temps, faites blondir dans un filet d’huile les oignons puis l’ail et le thym. 3. Pelez les tomates et épépinez-les selon les techniques décrites à la page suivante. 4. Mélangez les pois chiches, les légumes, l’oignon et l’ail fondus, le céleri et les tomates en dés (ou le coulis de tomate à peine réchauffé). Servez chaud ou tiède, parsemé de persil et cerfeuil fraîchement hachés.

Les pois chiches doivent être bien cuits: ils s'écrasent sous le doigt. Trop peu cuits, ils vous feront faire de la musique…

  • Ø Variante parfumée. Faire revenir avec les oignons : 1 pointe de piment fort, 2 cuillère à café de cumin moulu, 1 cuillère à café de coriandre moulue, 1 cuillère à café de gingembre râpé, 4 grains de cardamome
  • Ø Variante complète : servez la salade mélangée avec du riz (semi-)complet qui aura cuit pendant la cuisson des pois chiches à la vapeur.
  • Ø S’il vous reste des pois chiches, rappelez-vous la recette de la mousse de pois chiches ou Hoummous, ou les croquettes moyen-orientales ou Falafel que nous avons détaillées plus avant. Toutes les légumineuses pourront s’adapter à ces déguisements de reste comme la Purée d’haricots-azukis.

Pour peler les tomates. Piquez la peau de la pointe d’un couteau ou entaillez-la en croix, plongez les tomates 1 minute dans l’eau bouillante ou passez-les une minute à la vapeur douce. La peau se boursoufle alors, passez-les vite sous l’eau froide pour arrêter la cuisson. Vous les pèlerez alors avec un petit couteau pointu et une aisance étonnante. Détail santé  : en vaut-ce le tourment, sachant que la peau contient de merveilleux adjuvants de santé  ?

Pour épépiner les tomates. Coupez-les en deux dans le sens perpendiculaire à la ‘mouche’, pressez-les de la main fermée pour en éjecter les pépins ; selon la variété il vous faudra insister pour cueillir les pépins avec une petite cuillère, ou les extraire du bout des doigts si vous préférez la méthode rustique.