taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Cuisine nature...
à toute vapeur


 

Compote de pommes et de poires à la vapeur douce

(extrait de mon livre Cuisine nature... en herbe, 1998, épuisé)

On cuit souvent les compotes à l'étouffée*. Les fruits peuvent aussi cuire à toute allure à la vapeur douce, pour une saveur identique. Dans l'un et l'autre cas, si les fruits sont mûrs et parfumés, il n'est nul besoin de sucre. On peut s'amuser à ajouter cannelle ou vanille en poudre.

N.B. 3 pommes - 3 poires - cannelle ou vanille - cuisson: 10 minutes

Coupez en dés les pommes et les poires pelées et évidées.

Dès que le petit fond d'eau bout dans le cuit-vapeur, déposez-les avec l'épice choisie (cannelle, vanille) dans le panier supérieur. Si elles devaient attendre avant la cuisson, citronnez-les.

Laissez-les cuire de 5 à 10 minutes selon la variété : elles s'affaissent rapidement, les fibres sont "cuites".

Ecrasez à la fourchette dans un plat.

Il n'en faut pas plus pour rendre un enfant heureux. Que sont alors ces bocaux qui sifflent sur les têtes de nos trésors ? " Une pomme par jour éloigne le médecin ", dit l'adage. Personne n'a affirmé que cette même pomme stérilisée, en conserve, est aussi vertueuse.

" Il y a des gens assez bêtes pour employer l'expression "être aveuglé par ses sens". Ont-ils songé à la cécité de ceux que les sens n'éclairent pas? " (Amélie Nothomb, Les Catilinaires)

KIM DU GOUT

Faites déguster à l'aveugle, en les cachant sous un linge, quelques aliments dont il faut deviner le nom ou qu'il faudrait tout au moins associer à quelque chose de connu. Présentez dans l'ordre de dégustation : de la tomate, du cornichon, de la carotte crue, du kiwi, de l'ananas, du pamplemousse, du yaourt et du beurre de cacahuète ;

du miel et du chocolat en très petits morceaux (miel et chocolat en dernier lieu car ils envahissent le palais et perturberaient le goût...).

N.B. Coupez les éléments solides en petits morceaux, pour que le produit ne soit pas reconnu sur la base de sa texture. Le pain neutralise les goûts en bouche. Faites mâcher lentement un petit morceau de pain avant chaque bouchée si vous voulez faire le jeu dans les règles de l'art.

Variante : Simulez un rhume en faisant déguster à nouveau, le nez pincé.

KIM DU NEZ

Faites flairer et reconnaître, les yeux bandés : fraise, café, frites, essence, produits cosmétiques, eau de javel, parfum ou pétales de roses.

Alternez avec : oignon, café, banane, fromage "qui pue", fromage fondu au jambon (arômes artificiels).

Variante . Laissez aussi flairer et toucher certains aliments pour les reconnaître : artichaut, tomate, noix, pain, farine, grains de blé.

 retour page 1