taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Cuisine nature...
à toute vapeur


 

Flan de (restes de) brocolis

Résumé - Ingrédients - Recette - Commentaires

Vous disposez de pieds de brocolis cuits (après la cuisson des Pâtes aux brocolis, ou encore après le plat au wok comme les Légumes au curry, où vous n'avez utilisé que les bouquets). Vous les moulinerez avec des oeufs et des épices pour les transformer en flans, qui cuiront au four ou à la vapeur douce. La recette du flan s’adapte à presque tous les légumes (généralement des restes, déjà cuits). On le servira tel quel, ou nappé d’un coulis de tomates ou de légumes.

N.B.  SAISON: toutes. Pour 4 personnes: pieds de 4 brocolis - 1 gousse d’ail  - 1 brindille de thym  ou un   peu de thym séché - 2 oeufs entiers - une pincée de sel - 4 cuill.s. de lait CRU - 1 cuill. s. de crème fraîche de lait CRU - Cuisson: 15 minutes pour les légumes si vous ne recyclez pas des restes + 15 minutes (flan à la vapeur douce) ou 1h (flan au four)

12h00. Version four. Préchauffez le four sur 160°C.

12h00. A l'aide d'un mixeur électrique ou d'un passe-vite à l'ancienne, moulinez les pieds de brocolis coupés en tronçons avec le sel, la gousse d'ail, les oeufs, le lait et la crème fraîche, le thym (la brindille effeuillée ou le thym séché). 

12h10 Versez dans des ramequins individuels à peine, à peine huilés. 

12h15 Version vapeur douce. Déposez les ramequins sur le panier perforé du cuit-vapeur et couvrez-lesd’une feuille de papier sulfurisé ménager* afin d'éviter les retombées d'eau de condensation du couvercle. Laissez cuire 15 minutes, à petits frémissements de l'eau. Si l'eau bout à gros bouillons comme c'est l'habitude à la vapeur douce, c'est parti pour une omelette ; ce ne sera plus un flan.
Version four. Déposez les ramequins sur la lèche-frites du four (la tôle amovible). Versez un peu d'eau dans cette lèche-frites. Laissez cuire à 160°C pendant 45 minutes.  

12h30 ou 13h00. Ce sera prêt si vous avez choisi la vapeur douce. Au four, vous attendriez une demi-heure de plus. Servez chaud, accompagné d'un coulis de tomate ou de légumes (voir tome 2).

Variante. Quand vous serez familiarisé avec la recette, vous raffinerez en déposant dans le fond du ramequin une pluche de persil ou de cerfeuil. Vous servirez le flan à l'envers, en le démoulant habilement pour révéler cette jolie présentation. Vous dessinerez sur l'assiette des dessins au coulis de tomate...  J'ai bien sûr essayé la version au four doux à 80°C , 2 heures. Nous l'avons trouvé insignifiante. Vive la vapeur douce ou le bon vieux four à 160°C, alors...

extrait du site du Meilleur du Chef, en attendant ma propre photo
Démoulé, un flan ressemble à ceci...

C'est encore mieux avec moitié pieds et moitié têtes de brocolis, mais bon. On utilise ce qu'on a sous la main...

Pour cuire les pieds de brocolis. ôtez les feuilles. Pelez les pieds à l'aide d'un économe.Jetez le bout du bas, fibreux et sableux. Coupez en petits tronçons et cuisez à la vapeur douce jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Selon l'âge de ces messieurs, ce sera de dix à vingt minutes.

Parfois, on rajoute de la fécule de maïs (une cuillérée) pour s'assurer la prise en flan, mais c'est juste pour se donner bonne conscience en débutant car le goût et la texture s'en ressentent. 

En savoir plus sur le brocoli? Un petit tour sur le site Legumes.CH dont j'extrais ici une zoulie photo: origine, choix du produit, préparation, etc. Tout y est, dans une page d'une clarté extrême. 

Comment développer le goût du légume le moins aimé ?

(extrait de mon livre Cuisine nature... en herbe, 1998, épuisé)

Ces remarques pratiques sont extraites de "La sage bouffe de 2 à 6 ans", de Louise Lambert, éd. de l'Homme, 1984
  • " L'enfant a plus de chances d'intégrer le changement, d'accepter le légume moins aimé si l'influence provient d'un enfant légèrement plus âgé que lui.
       
  • " Plus l'enfant est jeune, plus l'exposition fréquente à une gamme de légumes a d'impact sur le développement de son goût.
       
  • " L'enfant de moins de 4 ans est plus apte à se laisser influencer et à faire des changements alimentaires que l'enfant de plus de 4 ans. "

L'approche de la nouveauté culinaire fonctionne par vagues. Après huit ou dix ans, les enfants semblent redevenir plus ouverts aux innovations alimentaires, pour se détacher de tout intérêt à quinze ans ... ou sombrer dans les délires de néologie gustative.

Nous verrons par ailleurs quelques paragraphes consacrés au nécessaire apprentissage du goût chez l'enfant et à la phobie de la nouveauté culinaire chez l'enfant de 4 ans, phobie réputée à tort incontournable.

 retour page 1