taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

  Comprendre les véganes: accueillir les extrêmes


image Dover
20.11 Suite du dossier que je bine pour le moment, à l'intention des référents en profilage alimentaire et d'autres coachs qui sont confrontés à des rescapés du véganisme.

 

Certaines personnalités ne peuvent agir qu'en frôlant les marges du possible. Il est vain de vouloir démontrer les limites du plan végane à celui qui, précisément, cherche à dépasser les limites. Mais, le corps, lui, a toujours des raisons plus parlantes que le meilleur des coachs: il y a toujours un moment, après 3 mois ou 3 ans de cette pratique, où le corps force le végane à changer de registre. Mangeur qui, parfois, choisit ou exige un système aussi extrême. C'est amusant pour un observateur froid de la scène nutri: on ne compte plus le nombre de nouveaux prêtres de la diète cétogénique (un autre excès en nutri) qui sont d'anciens véganes. Ils ont quitté un excès pour un autre.

Le plus étonnant: les véganes qui se requinquent en plan zéro-carb. Je rappelle les bases pour les non-initiés: en zéro carb, on ne mange QUE de la viande (souvent du boeuf) et rien d'autre, on ne boit que de l'eau.

Il existe quantité de témoignages. Découvrez les motivations et le parcours de Therese Corbey surle site d'Esmée Lafleur (en anglais). En gros et en travers, lasse de se voir se déglinguer en végane au point de perdre ses dents, elle a prié les anges qui lui ont répondu "zéro carb". Ben, dis donc, son ange est un peu excessif aussi, non?

J'ai repris en en-tête de billet cet ancienne gravure d'éléphant dans une épicerie que j'aime: vous comprenez l'allusion? Tout cela manque de nuances, mais si vous êtes coach en nutri, il faut pouvoir accepter les comportements à risque de certains clients. Espérons qu'ils viendront vous consulter avant d'écouter des anges qui leur proposent un plan si excessif (et dérisoire, pour paraphraser Talleyrand: "tout ce qui est excessif est insignifiant"). Espérons que vous pourrez les convaincre, eux et leurs anges, qu'on peut les remettre sur pied avec une Assiette ressourçante bien pensée, équilibrée, respectueuse de soi et de ces pauvres boeufs. Si l'extrême les tente encore, vous pourrez les aider avec une cure en Full Ketone, la version ressourçante de la cétogénique. Une ***cure***! Trois semaines à trois mois maximum.