taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

  13.4 Pourquoi manger végé ne sauvera pas la planète


Vous connaissez un proche tombé dans la propagrande vegan? A lire de toute urgence, un article généreux, positif, posé, intelligent, par une végé repentie, Gabriella Tamas: "Pourquoi manger végé ne sauvera pas la planète".

 

 

Merci à Gabriella de m'économiser l'écriture du billet que je promettais le mois passé (voir ici), où j'écrivais: "ce monde végé est une merveilleuse école de discernement, car il est le lieu où la pseudo-nutriscience se montre sous ses plus beaux habits, ce que je décortiquerai dans un prochain billet. "

Gabriella a rédigé ce billet avec Sylvain, de Clair et Lipide. Ils s'adressent à tous ceux qui, parmi les motivés végé que j'ai cités dans ce dossier, sont simplement mal informés. Les autres, j'entends les assoiffés de mythes, prêts à écouter tous les discours mystico-gazeux, continueront à creuser leur tombe avec leurs dents et voilà et dieu dit que c'était bon.

J'ai choisi les termes dans l'intro: "généreux, positif, posé, intelligent" car je continue à être frappée par l'hystérie des suiveurs de PETA et autres divagants-vegans (on va dire "di-vegans" tiens), dont on peut dire strictement le contraire: jouant sur la peur, hystérique, brutal, égoïste/machiste (ce discours là arrive), illogique (billet aussi sous peu).

Brrr, froid dans le dos, tiens.


retour au blog