taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

E-smog: rester hyper-connecté peut nuire à la santé

22.2.2019 Ce titre paraphrase une émission de la télé suisse mi 2017: "Être connecté peut nuire gravement à la santé". Billet spécial burn-out et épuisement chronique, mais qui vaut pour bien d'autres profils. Quelques pistes vidéo et audio en français.

On me fait suivre un lien vers une vidéo youtube qui m'interpelle. Le titre: "Syndrome d'électrosensibilité - Analyse des globules rouges", mon interlocuteur soulignant qu'il s'agit d'une interview du professeur Belpomme.

Ma première réponse: "Belpomme et le sang vivant: on aura tout vu! Merci pour cette fraîche piste, je ne connaissais pas l'interview".

Deux minutes plus tard, j'ai scanné l'extrait en question. Je peux préciser ce qui suit par courriel à ma copine:

Chérie, ne fais pas suivre ce lien, je comprends mieux, c'est un mix d'info. La chaîne a fait un montage à partir d'un reportage de la télévision suisse RTS : "Être connecté peut nuire gravement à la santé", un reportage de Jean-Daniel Bohnenblust et Clémentine Bugnon (Temps présent, 18 mai 2017), et d'une vidéo avec un naturopathe allemand.

Dommage: on se décrédibilise à mélanger le professeur Belpomme (sérieux) et un naturopathe (créatif) dans la même émission. L'analyse sur sang vivant n'est pas fiable, entre toutes les mains en tous cas.. Et tu t'étonnes que les médecins ne nous écoutent pas? Fais plutôt le lien vers la vraie source, sans le naturopathe :

via youtube: un extrait de 9 minutes sans montage farfelu  = Les ondes électromagnétiques sont-elles sans danger ? relayé par Jacques Nicolas

ou l'émission complète de 55 minutes via la télé suisse = Temps présent - Etre connecté peut nuire gravement à la santé
La totalité vaut la peine.

J'ai eu le temps de tout écouter, en tissant mon 93ème projet. L'émission RTS: passionnante. Ils relatent les chiffres de 2004: 5% de la population serait victime d'une forme ou l'autre délectro-sensibilité. J'ajoute une précision. A ce jour, quinze ans après, les associations indiquent que ce chiffre est monté à 10% de la population.

Je préfère que vous n'entendiez pas ce que je dis tout haut quand j'entends certains intervenants dans ces reportages . Les gamins aux alentours de la minute 40: voilà bien la preuve que travailler connecté ne rend pas très malin! Que d'inepties pour l'oreille d'un pédagogue, on leur a bien bourré le cerveau avec des contre-vérités, tiens... Leurs petites oreilles ont bien fait de ne pas entendre les qualificatifs que je leur lançais.

Il faut écouter aux environs de la minute 41 le ravi de la crèche, càd le directeur de l'Ecole Moser, énoncer en public un avis tellement naïf que je n'oserais l'imaginer chez un adolescent. Les gamins de la minute précédente: passe encore, ils sont aliénés comme un pioupiou peut l'être, sans discernement, englué dans de la pub puisqu'ils n'ont pas le discernement d'un adulte ou même d'un ado (espérons). Il n'est que d'entendre que pour eux "tablette" se dit "Ipad". Et "voiture" se dit" volvo" peut-être? Mais je ne mettrais jamais mon enfant dans une école gérée par un gamin de 45 ans... Je vous laisse écouter ça, c'est presque inoui.

Positif: il faut écouter la grande tolérance des électrosensibles, qui ne demandent pas qu'on interdise les ondes aux "normaux" (alors que les "normaux" nous imposent d'être malades pour leur caprice de connection), ils souhaitent simplement plus de zones blanches pour pouvoir s'y réfugier. Les plus graves doivent sinon vivre dans des grottes.

Bonus

Sur ce dernier site de la RTS, on a en outre des bonus:

Cinq personnes sur 100 sont électro-sensibles (vidéo) - visible uniquement en Suisse 

Je  suis électro-sensible et je me protège (vidéo)  - ne peut se voir que par la page ci-dessus;
lien direct pour les Suisses

Les électro-sensibles, ces parias des technologies (audio)

Sur la même chaîne on peut aussi écouter Je suis électrosensible. Marié et père de famille, Reynald a cherché, pendant des années, à comprendre les raisons de son mal-être. Au micro de Marie Tschumi, il raconte son histoire. Le docteur Nathalie Calame, généraliste homéopathe, apporte son éclairage sur l'hypersensibilité électromagnétique.

J'ai aussi eu le temps de suivre ces trois liens-là. Même moi, hypersensible de type II, je ne peux pas m'empêcher de sourire quand je vois les gens se balader en capes d'invisibilité à la Harry Potter. Normal. Mais on a le coeur serré d'entendre ces témoignages.
J'ai un rapport cynique face à tous les négationnistes, qui voudraient encore plus d'antennes et plus de 5G, prétendant que nous, électrosensibles, sommes des hypocondriaques. Cette maladie fonctionne par rupture de tolérance: le corps supporte, développe des défenses, tant qu'il peut et, un jour donné, il lâche sans prévenir et ne supporte alors plus rien du tout, ni l'electrosmog ni la pollution chimique. La tolérance se rompt, quoi. La vie devient un enfer de solitude et de protectionnite aigue. Le corps lâche sans prévenir ... et sans espoir de retour à une vie normale. Chers négationnsites, je vous souhaite de tout mon coeur d'arriver au même stade que nous. Je suis méchante? Que nenni! Qui est l'élément cruel dans cette triste fable?