taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Produits (ultra)manufacturés, bio ou pas: comment choisir? Une illustration pratique

19.3.24 J'ai reçu en cadeau promotionnel dans un magasin bio un petit berlingot de lait d'amandes.
Avant qu'il ne file au bac, j'en profite pour illustrer ce que sont les choix d'une assiette saine selon NOVA, relayés par van Tulleken.

"Nourritures vraies"

nouvelle édition 2021


 

J'ai reçu en cadeau promotionnel dans un magasin bio un petit berlingot de lait d'amandes.
Avant qu'il ne file au bac, j'en profite pour illustrer ce que sont les choix d'une assiette saine selon NOVA, relayés par van Tulleken (lire ma recension partie 1 sur
Une population surmanufacturée ? ).

Si j'achetais un litre, pour remplacer le lait de vache (qui serait diabolique pour la santé de la planète et de mes artères - hihi), je payerais de 20 à 30€. J'aurais donc acheté de l'eau à 25€ le litre de moyenne... Car ce liquide contient près de 98% d'eau.

Kwwâa? Suivez-moi, direction le site du fabricant: https://www.alpro.com/fr/produits/boissons/amande/lait-d-amande-grillee-sans-sucres , car l'étiquette est quasi illisible sur le berlingot. On n'y voit que la mention Nutriscore, dont on sait ce qu'on peut penser.

Le produit est composé de : eau, amande (2,3%), phosphate tricalcique, sel marin de table, stabilisants (farine de graines de caroube, gomme gellane), émulsifiant (lécithines (tournesol)), vitamines (B2, B12, E, D2).

Vu le manque de calcium que l'on devrait retrouver dans du "lait", on rajoute du phosphate de calcium. Quelle utilité dans une assiette notoirement surdosée en phosphore? Assiette parfois bien trop surdosée pour les mangeurs réactifs aux produits phosphatés (voir dans les annexes de Glouton de Gluten, à télécharger gratuitement via notre portail: https://www.greenshop.be/fr/item.jaz?sku=DOWNGLUT ). Quelle utilité pour la santé lorsque l'on sait que les compléments de calcium se fixent partout dans le corps, sauf là où ils sont utiles?

Les autres ajouts ne sont aussi que stress pour l'organisme: la littérature scientifique est par exemple claire sur le sujet des ajouts de vitamines. Ces dernières ne sont utiles et bien métabolisées que sous leur forme naturelle; leur forme synthétique ne produisant pas les mêmes effets bénéfiques. Etude sur étude le démontre.
Le fabricant se sent obligé ajouter des petites choses puisqu'il vend de l'eau sous couvert de "lait végétal". Ceci dit, légalement, l'appellation "lait" d'amandes est usurpée. C'est le libellé indiqué sur le site, mais la prétention de "lait" n'apparaît pas sur les emballage tels qu'on peut les voir en magasins. Car c'est bien sûr interdit par la loi.
Les émulsifiants, tout naturels qu'ils se prétendent, sont une source de ravage pour la santé intestinale...

Même si ce produit se trouve sur les rayons dits diététiques, comment savoir s'il vaut la peine de l'acheter?

Si l'on suit les principes de NOVA, relayés par van Tulleken, ce produit contient des ingrédients qui ne sont pas présents dans nos cuisines, ce qui l'exclut d'une assiette saine. Nul besoin d'avoir recours à une appli pour juger de l'utilité ou de non d'acheter un tel produit.

En outre, un ou des ingrédients nous sont inconnus (phosphate, gomme gellane, caroube), ce qui est la deuxième raison pour laquelle on l'exclut.

Poussons l'investigation un peu plus loin.

Si l'on connaît un peu l'étiquettologie, on sait que le producteur final A peut produire une boisson à partir d'amandes qui ont été grillées dans un autre pays, par un autre producteur B. Dans ce cas, l'étiquette ne doit pas préciser ce que le producteur B a rajouté dans sa mixture pour lui donner ce goût hypersucré. Saveur que vous ne retrouverez pas chez vous si vos produisez votre propre boisson d'amandes - boisson qui est alors d'une saveur incomparable et qui apporte les minéraux, protéines végétales et vitamines utiles à une belle et bonne santé.

Rien de tel que de petits exemples pratiques, sous la forme d'un atelier sur le net, si l'on veut se convaincre d'équiper les placards et le frigo de nourritures vraies*, sans exclusion autre que les plastiproduits. Dès que je trouve d'autres exemples pragmatiques, j'en ferai un billet.

NB * . "Nourritures vraies" est un libellé un peu magique, je l'accorde. On l'a choisi pour mon livre éponyme pour des multiples raisons. Trop longues à expliciter ici.

 

 


 Retour au blog