taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

La détox’ en douceur : les « vrais » bains dérivatifs


16.11.19 Dossier cadeau 2 de cette série - extrait de mon livre "En finir avec le burn-out" (stratégies naturo douces pour requinquer un épuisé chronique)

L’objectif du bain dérivatif, pratique instaurée par le docteur Louis Kühne au XIXe siècle en Allemagne est de stimuler le système nerveux afin de dynamiser les fonctions métaboliques. C’est un outil de drainage hors pair, s’il est bien mené.

Les bains dérivatifs, plus doux que les douches écossaises du matin, appelés plus justement « frictions dérivatives », sont de très efficaces outils pour certains profils.

Mon observation : les bains dérivatifs ont le même impact global, pour les personnes de type « roseau », que le lavement intestinal doux à la Kousmine, plus approprié pour les types « chêne ». La classification «chêne et roseau» correspond aux diathèses 1 et 2 de naissance chez les naturos. Je l’utilise dans le profilage alimentaire.

En association avec Aladdin, ma maison d'édition, j'ai le plaisir de vous offrir ce dossier digital, à télécharger gratuitement.


   Télécharger le dossier