taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

annexe à mon livre
"Au-delà des régimes"

Blog & FAQs

paru fin avril 2017 chez Aladdin
feuilleter la dernière version
télécharger des extraits
voir des vidéos sur ce thème

 

21.5 Pour les coachs: "Une cure avant ou après Stop & go?" Lire la suite

20.5 Cumuler Stop & go à une autre cure? Je tiens beaucoup à ce livre, plus qu'à mes autre topos, car il est la dernière touche à une collection dont le thème est l'écoute fine en nutrition (de la part du coach) et l'écoute de ses besoins, de ses sensations, de sa nature profonde (de la part du mangeur).... Lire la suite

16.5 Le livre a eu plus de succès que je n'en attendais. Merci à tous les lecteurs! Il en reste dans les magasins suivants (voir adresses via cuisine nature): autre chose à rixensart, les 4 biocap, les 5 sequoia, les BIOK, autrement à Enghien, la huchette à mons, bioooh à genappe, nature et progrès à jambes, estea à virton, la ferme andré, et quelques uns à notre antenne FR (via greenshop.fr). La prochaine réimpression arrive le 26 (promis par l'imprimeur), ou le 30 (plus réaliste).

15.5 Vous êtes amateur de Stop & go mais vous vivez une forme de burn-out? Il faudrait d'abord passer par une cure de remise à niveau, dont le livre paraîtra bientôt sous l'intitulé "Retour à soi". Vous ne voulez pas attendre fin juin? Certains référents la connaissent déjà. Je résume aussi les douze critères de la cure Retour à soi dans ce billet, destiné aux praticiens. Lire la suite

5.5 Copinage. En Charente, un stage résidentiel de 5 jours pour démarrer une cure “Décrochez des sucres” (présentée dans Cinglés de sucres) et découvrir aussi le programme “Stop & Go” et les jeûnes alternés  ... Lire la suite

25.4 Nouveau brouillon dans le dossier cétogène: est-il vrai qu'il faut systématiquement manger 200g de beurre par jour en cétogène, même pour mincir? Lire Les graisses en cétogène, une rumeur

24.4 Aladdin vient de publier en "feuilletage en ligne" les extraits de mon nouveau livre Au-delà des régimes

23.4. La cétogène ou LCHF pour mincir? "Fais gaffe Jeanine, tu vas être emportée par la grrrrande vague qui vient... je la vois dans ton dos: la vague de la cétogène". Ou comment discerner les effets de la cétogène et d'un programme pauvre en glucides et haut en graisses (le LCHF), plus doux. Lire la suite

17.4 Dès la sortie du livre on inaugurera un forum de discussions, le tout nouveau tout beau forum qui sera intégré dans le portail greenshop et qui est à l'écriture depuis un mois. Il y aura un chapitre par livre, le forum sera ouvert pour les praticiens autant que pour les lecteurs lambda. Ma fille Julia en sera l'administrateur, mais je viendrai piquer une petite tête de temps en temps pour répondre. Le timing est le bienvenu, car il n'y a quasi que des solutions en anglais pour celui qui voudrait rencontrer des camarades pratiquant un quasi jeûne alterné comme le Stop & go©.

14.4 Pour entamer la série des vidéos à l'occasion du nouveau topo "Au delà des régimes", un grand sourire avec Un gars/une fille chez le nutritionniste:

9.4 Les préachats sont ouverts pour la sortie fin avril. Voir l'offre de pré-achat

2.4 Le topo paraîtra fin avril. Je viens de publier l'introduction remaniée. D'ici fin de la semaine, des extraits.

Ete 2016. Les brouillons du livre sont désormais retirés du blog, puisque le livre paraît bientôt. J'ai laissé quelques pages techniques. Le programme alimentaire est "stop & go". Commencer ici.

9.3 Une série enthousiasmante pour les amateurs de régime stop & go. Christine s'est prêtée à une interview + au jeu des échanges mails avec moi, pour que je puisse exposer un cas concret et une évolution. Merci à elle, qui y a passé tant de temps. Lire la suite

8.3 brouillon "J'ai trop faim le jour maigre. J’ai traité plus avant des fausses faims qui sont des carences en neuromédiateurs ou une marque de leptinorésistance. L’appétit réel, lui, est contrôlé par..." Lire la suite

24.2 Le choix du nom "stop & go" et ses références gauloises. Lire la suite

23.2 Deux vidéos sur le "stop & go", programme de mon prochain livre "Au delà des régimes", déjà connu de certains référents.

         

21.2 Nouvel intermède pour sourire dans le domaine si sérieux des régimes.
Petite phrase que je dois à ma belle-fille Laetitia, lue sur le net, dit-elle, mais où? Elle nous a bien fait rire en famille, où mon fiston me traite avec tendresse de "féminazi" et où je réponds "masculinati".
La voici mise en scène à ma façon.
Cliquer pour agrandir

20.2 Copinage. Des référents peuvent vous coacher individuellement pour pratiquer le programme/régime Stop & Go de mon prochain livre "Au delà des régimes". Vous préférez le suivre en groupe? Joignez un groupe en ligne chez Edith Rousse-Marty, auditrice. Pendant un mois, elle vous apprendra comment perdre du poids sans le reprendre. Prochain groupe en ligne: fin mars. Lire la suite

18.2 Intermède plus sérieux, pour les angloparlants:
le reportage BBC qui a fait connaître les bienfaits du jeûne et le régime 5:2 du dr Michael Mosley ( Eat, Fast, Live Longer HD).
Je suis restée une midinette, je pleure quand le sikh de 101 ans finit son marathon.

6.2 Intermède pour alléger le discours sur ce blog des régimes minceur:

Faut il encore le présenter? Le chat d'el senor Philippe Geluck.

4.2 Un billet sur le dolorisme sournois des coachs de régimes minceur. Sous la forme d'un échange mail: les débiles de l'empathie - fit to fat and back

Auditeurs et praticiens, lorsque vous coachez des personnes en surpoids, arrêtez de les faire souffrir en salle de sport. De la résistance dynamique à la DDP suffit à mobiliser les hormones et les acides aminés qui amorcent le cercle vertueux, la prise de muscle et la fonte de gras. Regardez quelques minutes ce fameux DDP alias Diamond Dallas Page, le meilleur des profs de yoga de l'univers: "Don't Call It Yoga, Brother".

Sauter à la minute 5 pour voir sa pratique. Champion de lutte, gravement blessé à 40 ans, il ne s'est pas résigné, désirant par dessus tout retourner sur le ring: il a inventé ce système pour se réparer sans faire " du yoga de mamie". "Je ne fais pas du namaste, je fais du T&A" (tone and attitude). Drôle, il s'exprime vraiment comme un lutteur de foire... Il est ma deuxième idole après le yogi JP Sears. Pourquoi je l'adore? Son slogan "faites ce que votre corps veut bien faire". Un gars très respectueux, ça manque aujourd'hui dans le monde du fitness! Formidables résultats sur le terrain.

Info non initiés: ne sous-estimez pas la difficulté à se mouvoir chez les supergros. Voir quelques secondes le cas de Jared.


La vidéo est en anglais mais les sous-titres sont très fidèles.

23.1.17 Je promets le livre sur les régimes minceur depuis longtemps, j'ai annoncé l'automne 2016 comme sortie officielle et... je n'y suis pas encore. Car il manque une entrée en matière essentielle, faute de laquelle ce livre ne sert à rien. Laquelle? Lire la suite

Quel livre acheter comme source pratique? Quels forums?


Q. Je souhaiterais savoir si le livre de TATY "au delà des régimes" est paru, SVP ? Je vous remercie

R. bonjour! désolée je suis toujours en retard pour ce livre là, je n'arrive pas à trouver le ton juste.
Mais je ne vous laisse pas tomber: beaucoup des référents ont les outils que j'y inclurai et peuvent vous coacher dans cette approche, qui passe parfois par plusieurs étapes, selon votre historique de régimes.

3.7 Avis aux personnes impatientes de lire mon prochain livre "Au-delà des régimes", je rappelle qu'il ne contiendra rien de bien révolutionnaire: le contenu théorique est déjà résumé dans ce billet; le contenu pratique (le stop & go, anciennement intitulé "le régime alterné" ou "régime impulsion" ou "mode 1 sur 2") est une variante ressourçante du classique "every other day diet" ou "5:2" désormais bien connu grâce aux magazines féminins. Si vous souhaitez plus que mes brouillons pratiques actuels, faites vous suivre par un auditeur.


24.7.2016. Des livres sur la pratique du régime 5:2, variante la plus courante de la cure 1:1 ou impulsion - des témoignages. Le brouillon du livre est ôté du site, je suis dans les derniers cent mètres pour finaliser le livre final. Lire la suite


22.11 Mes commentaires sur le régime Pomroy


11.4 Interlude: entre les brouillons du prochain régime, et dans ce contexte, je publie un épisode de Téléchat où j'ai eu l'honneur d'être en vedette. Bien chambrée sur mes multiples régimes minceur, mais vedette tout de même...


Pour comprendre comment P. Dukan (j'écris pas "docteur"...) utilise les ressorts psys profonds des personnes dévalorisées en surpoids: écouter Zermati en vidéo - très utile pour quiconque veut suivre des personnes récupérées de la mouvance Dukan
voir son livre "Mensonges, régime Dukan et balivernes" 2012, coécrit avec Gérard Apfeldorfer.

Ce serait amusant que quelqu'un s'amuse à comparer les manipulations perverses de Dukan avec l'attitude d'un gourou du cru qui sévit sur internet et utilise les mêmes ressorts. Ce ne sera pas moi. Je suis trop contente de partir à la retraite et d'écouter pousser mes cheveux plutôt.... euh... "tomber" mes cheveux?


Q. J'ai commencé le régime alterné, mais par sécurité j'ai ajouté du griffonia le jour maigre, sur le conseil d'une copine. Je me suis sentie très mal. J'ai arrêté le griffonia, tout va mieux, je ne comprends pas pourquoi, c'est si léger….

R (un mois après). Je roule vers Aix et j'écoute depuis 8 heures non stop les vidéos de Ray peat (I llllove the man! il faut juste s'accrocher à cause de sa verbalité saccadée). J'ai pensé à ta remarque du mois passé: selon lui, « ajouter du 5htp stimule le circuit de la sérotonine, qui excite la production d'oxyde nitrique ». Comme je crois que le NO est le coeur du problème chez les hypersensibles comme toi (voir le document du chercheur Martin Pall sur le forum), je comprends ta réaction avec griffonia. Je vais pister tout ce qui stimule la production d'oxyde nitrique au niveau cellulaire, pour les autres canaris.


Q. (de la part d'un coach) voir une vidéo, sur  http://youtu.be/Witx1Eh9RJQ
bon c'est plutôt rigolo... même si le jeu est un peu forcé ;-)
Je suis curieuse de leur approche...

R. Merci pour la piste.

1/ j'ai été lire leur proposition; je pense que c'est en effet la clef pour tous les régimes minceur (et les autres). Les plus efficaces conseilleurs que j'ai connus étaient le Rea Centre éteint en 2000, ils pratiquaient une forme de paléo uniquement si le sujet voulait bien faire de la psy/reprogrammation par une forme de méditation (je retrouve le nom dans mon vieux cervelet bientôt). MAIS je n'ai pas retrouvé pareil car, tout comme les psy hypnose minceur, ceux-ci partent du principe que tu es gros parce que tu manges. Donc ils désactivent les pulsions, les grignotages, etc. Ah! si c'était si simple... ça vaut de nouveau pour un tiers des gros... Pffft...  Le Rea Centre (Gabriella a mes documents, je crois) travaillait sur plus profond que ça.

2/ je n'écoute JAMAIS les minces en conseils minceurs

3/ la vidéo: c'est monstrueux, je regarde même pas en entier, j'ai zappé, sans écouter, c'est une saaaaalopppe! Quel manque de respect pour les gros ! c'est agressif et méprisant pour les gros ce déguisement grotesque; sa voix les premières secondes est une insulte, j'ai coupé le son - moi je suis grosse mais belle, elle fait la grosse immonde. Il est 6h du mat', je ne peux tout simplement pas commencer ma journée avec des « bitches »
un jour que j'aurai ma langue fourchue bien musclée, je regarderai toute la vidéo et je posterai mon avis sur leur page youtube.


TL. 2.2. 2012 . Pauvres multirécidivistes de régimes comme moi, j'espère que vous n'avez pas dû endurer la triste intervention pontifiante du nutritionniste  Jean-Michel Cohen dans l'émission de Guillaume Erner sur France Inter « Service Public » du 2/2/2012.
Le thème était « une boulimie de régimes ».
En gros et en travers, son discours : « ne faites pas d'autres régimes-minceur que le mien », son régime consistant à réduire les quantités pour gérer le différentiel apport/dépenses.
Ah tiens, la terre est plate, aussi, peut-être ? Retour au Moyen-âge.
Inouï ce déni des réalités, pour un conseilleur d'une mouvance dont les résultats sur le terrain sont fort médiocres. Son taux de réussite ? 5%, comme tous les pontes à régime.
Ce qui revient à dire que la majorité des mangeurs ayant pratiqué un régime de restriction reprennent plus de poids après l'arrêt du régime -- car il faut bien arrêter un jour, n'est-ce pas ?
Celles qui n'arrêtent pas et qui y ont été menées entre autres par des conseilleurs de cet acabit sont les anorexiques. En réduisant le « différentiel », après quelques mois (ou après quelques essais), le corps s'adapte et plus de mincitude à l'horizon.
Que fait donc Mistinguette ? Elle réduit encore l'apport, passant de 1700 calories à 1500 calories. Bingo, ça marche… pour quelque temps. Après, il faut bien passer à 1200 calories. Refrain connu des danseuses qui savent qu'à chaque nouveau régime, elles doivent serrer les boulons. 
Heureusement, ces navrantes interventions sont rachetées par le délicat et hilarant jeu de rôle de mon dernier amour : l'équipe du « docteur » Philippe de Beaulieu et de son épouse Margarete, « psychothérapeute » (je crois reconnaître la voix de Zabou Breitman dans cette émission pastiche « A votre écoute, coûte que coûte » ; je ne connais pas celle de son mecton).
Ecoutez-les chaque jour de la semaine, aux alentours de 12h20, sur la même radio France Inter, dans leur parodie de conseils psycho-médico-vaseux radiophoniques.
En particulier, leurs réponses sur les soucis de poids d'un obèse lors de l'émission du 20/1/2012. C'est fendant ! Il est aussi amusant de lire les avis de certains auditeurs, choqués, et non fendus pour le coup. Je les comprends, ils sont confrontés aux Deschiens en bourgeois.
On riait de bon cœur aux sketches des Deschiens originaux. Normal, c'était quasi le quart monde, ils ne pouvaient qu'être tournés en dérision. On retrouvait un peu nos travers dans ces stéréotypes, mais bon la distance était si grande, n'est-ce pas.
Les « de » Beaulieu sont aussi méchants, petits, mesquins, odieux, confits dans leurs certitudes  – et on se retrouve aussi en eux dans quelques excès de non-écoute, de platitudes, de volonté d'avoir de le dernier mot, de tendance à ramener le monde entier à son nombril (ah, bon, pas vous ? je serais donc seule ? ).
On peut comprendre ceux qui ne rient plus quand les Deschiens sont des experts habillés en jolis lodens verts, des possédants de terres, de titres, de savoir….


Q. Je tiens d'abord à vous remercier de votre travail, de vos livres ; vous m'avez grandement aidée à me libérer de ma croyance en la supériorité d'une "alimentation vivante", que j'avais adoptée il y a de nombreux mois en croyant me faire du bien...
Comme vous l'avez décrit dans Germes de gourmands (le premier de vos livres que j'ai découvert, survolant un étalage de bouquins dans un magasin bio à la recherche d'un ouvrage qui m'eût aidé à sortir de ma récente tombée en épuisement chronique), les premiers mois de régime crudivore m'avaient donné l'impression d'être dans une forme épatante.
Je faisais du jogging tous les matins, j'étais toujours très active et ne comprenais pas comment ma mère pouvait avoir l'envie d'une sieste en journée...
Bien sûr, au bout de six mois ma forme a commencé à décroître. Fatigue au lever, difficultés d'endormissement, fonte musculaire, faiblesse des jambes et des bras, difficulté à courir, puis même à marcher... perte de poids assez drastique alors que je n'étais déjà pas bien forte, 40 kg pour 1,57 m.
Je sortais en outre d'une longue phase d'anorexie avec quatre hospitalisations de durées diverses... Anorexie qui a commencé lorsque j'avais 11 ans. J'en ai à présent 16, bientôt 17. Je n'ai jamais été réglée. Après ma dernière hospitalisation j'ai peu à peu migré vers un régime végétarien, puis végétalien, et enfin crudivore, ce qui n'a pas arrangé mon état... Je pèse à présent moins de 34 kg.
Je ne me définirais pas comme anorexique à présent, mais clairement je suis passée dans l'orthorexie ; la lecture de vos ouvrages m'a beaucoup aidée à en prendre conscience...
A vrai dire j'ai trouvé beaucoup de points communs entre votre histoire et mon proche passé. C'est cette affinité qui m'a littéralement fait accrocher à vos écrits, et j'ai dévoré la majeure partie de vos Topos (dont Quand j'étais Vieille, Gaz dans les Neurones, Canaris de la modernité, Nourritures Vraies).
Tout de suite après la lecture de Quand j'étais vieille j'ai réintroduit tout à la fois viande, oeufs, poisson, pain et produits laitiers, en plus de tous les aliments cuits... Tout de suite après je suis devenue constipée. Cela fait maintenant deux trois mois. Puis je me suis souvenue que dans des tests IgG passés quelques mois plus tôt, on avait incriminé le blanc d'oeuf et la caséine, pour ne citer qu'eux... Mon intestin est-il donc toujours une passoire, me suis-je demandé.
A cause de mon poids très faible, je n'ai jamais vraiment respecté la quasi-dissociation que vous proposez dans Quand j'étais vieille, car les repas très protéinés et gras mais dépourvus de beaucoup de farineux ne permettaient pas de mettre un peu de chair sur moi... J'ai à vrai dire essayé 10 jours sans farineux (en m'inspirant de Nouvelle flore), et même avec l'équivalent de 150 g de gras par jour (j'ai l'habitude des calculs, je ne me trompe pas...), j'ai plus maigri que grossi durant cette période, et n'ai eu presque aucune selle.
Depuis, j'essaie de manger comme je le sens au jour le jour, en m'efforçant de faire des repas complets avec protéines animales, farineux et graisses crues en quantité à chaque. Mais même ainsi, jusque là, je ne suis pas sortie de ma fatigue, j'ai l'impression que mon corps boude tout ce que je lui donne, ma mère est effarée devant ma maigreur, je manque d'appétit mais me bourre jusqu'à l'oesophage, pour ne voir des selles poindre que tous les trois ou quatre jours (et encore, en forçant). Et je reste un sac d'os !
En bref : je ne sais plus trop quoi faire. J'ai attenttivement lu le cas des canaris, je pense que je pourrais en être mais il n'y a vraiment aucune certitude. Ma mère n'en croit rien, me dit de ne pas m'enfermer dans "un autre régime", dans "d'autres complications", de manger de tout et beaucoup et puis basta.
Et moi, j'hésite : alterner les sources de protéines et féculents suffira-t-il ? Dois-je essayer Nerfs en Paix plutôt ?

J'ai essayé de trouver un bon médecin qui pourrait me suivre (j'habite à Paris), mais la dernière personne en date a été une "polyalterthérapeute" qui engouffrait 220€ à chaque consultation. Au bout de deux, ma mère a coupé les ponts. Cette personne était gentille mais vraiment pas initiée à votre approche alimentaire...
Je sais que vous recevez déjà plein de mails ; j'ai lu bon nombre de témoignages sur votre site. Je sais que vous avez déjà consacré beaucoup de temps et d'énergie à répondre le mieux possible à plein de gens qui vous demandaient conseil. Je me permets d'en être aussi, et j'ai l'espoir que vous pourrez essayer de me guider, dans la mesure de vos possibilités, pour m'aider à y voir plus clair.
Vous qui avez connu cela, ou quelque chose de très proche, pensez-vous que je devrais en passer par une cure d'éviction quelque temps (salicylates ? produits animaux 'à problèmes' chez moi ? farineux ?) en me requinquant avec viande, bouillon de poule et graisses saturées avant de tout réintroduire progressivement ?
Ou alors (2nde option, celle qui correspond à ce que ma chère mère me conseille, avec son bon sens "brut" et vraiment, je dois dire, empreint d'une pureté qui a fait défaut à mon intelligence ces derniers temps) devrais-je plutôt manger de tout en pratiquant la rotation alimentaire, en faisant des repas non-dissociés, avec produits animaux de bonne qualité à chaque repas, bouillons de poulet maison et des desserts ressourçants pour m'aider à me remplumer ? Sans éliminer aucune source ? Sans ôter les fruits
Je mentionnerais en dernière indication que des résultats de sang semblent attester que mon foie se trouve en bon état (bonne activité enzymatique), ce qui tendrait à m'éloigner de la piste "canari"...
Mais comme j'ai peur de me tromper en continuant à manger de tout et même des aliments qui ne me font peut-être pas du bien actuellement, parce que je veux sincèrement enrayer mon orthorexie ! Et comme je crains de me soumettre à cette dernière en me lançant dans une nouvelle cure d'éviction ou de nouveaux 'tests' alimentaires...
J'en conviens, mon message est bien long, et ce que je raconte est bien compliqué. Je prie pour que vous me receviez tout de même 5/5. Si vous ne savez vraiment pas ce qui serait le mieux pour moi, pourriez-vous me conseiller une personne de confiance, VRAIMENT de confiance, qui pourrait me suivre en France ou dans les environs de Paris ? Et qui ne soit pas une pompe à euros ? Je vous en serais très reconnaissante (encore plus que je ne le suis maintenant).
En dernier lieu, je voulais vous dire que je ne conditionne pas mon mieux-aller de ce que vous pourrez me dire, bien entendu, et que dans tous les cas je vais faire de mon mieux et avancer avec le plus d'enthousiasme possible.

Quel bonheur déjà de manger du bon yaourt maison (ma mère m'a dit que le goût du yaourt 24h était comme celui qu'elle consommait enfant, préparé par de véritables artisans), des légumes fermentés maison, du petit épeautre ou du sarrasin germés et cuits maison ! Quelle chance d'être sortie de l'impasse du crudivorisme. Encore une fois, mes plus sincères remerciements,.
A bientôt je l'espère,

R. Bonjour, je reprends votre cas sur le site car vous êtes symptomatique d'une catégorie de mangeurs. Les victimes de TCA : jamais de cure ! jamais de radicalité ! Réintroduire les aliments doucement,un à un, en commençant par des mousses. Des protéines mais pas de graisses pour commencer, des rotations mais pas d'exclusions, pour pouvoir manger de tout, etc. C'est tout le bon sens « brut » de votre maman. Je vous conseillerais xx comme référent, car l'essentiel chez vous sera de réapprendre à s'écouter et ensuite vous reconstruire après les dégâts du crudivorisme (chez vous) et de l'anorexie.


Q. Est ce que votre livre sur les régimes est déjà disponible ? J'ai tenté de vous poser cette question car je suis néophite et je ne trouve rien de similaire sur les FAQ.

R. Je suis désolée d'en avoir fait un "vaporbook"  (sur le mode de "vaporware" qui qualifiait les logiciels annoncés mais ne sortant jamais). Comme les logiciels, il y a encore trop de "bugs" dans ce livre. Je le sortirai dès l'automne. Je m'y engage!

(facile, je n'ai pas indiqué l'année...)
Q. J'ai lu avec attention toute le numéro Cuisine Nature nr 22 (note TL 2008: mon ancien bimestriel).  Je le trouve extrêmement pertinent pour les outremangeurs, les compulsifs et les fêlées du régime ! -) Un excellent résumé de ce qui peut être préconisé pour ces types de "pathologies".  Et toujours avec ces touches d'humour incomparables signées Taty.  Je m'y retrouve en effet plus que beaucoup ... Fort heureusement ça commence à aller beaucoup mieux à ce niveaux-là. Il était temps !-)  Ce qui m'a également frappée c'est l'article sur (les dégâts chez les lipidophobes).   Depuis un peu plus de deux ans, j'ai développé de grosses crises de migraines ophtalmiques et violents maux de tête.  Plus récemment (depuis quelques mois), je présente beaucoup de problèmes ORL, sinusites à répétission, fatigue extrêmement forte, constipation et infections urinaires ... bref tous les symptômes que tu décris.  Il est vrai que j'ai perdu pas mal de poids depuis deux ans (raisons multi-factorielles) mais je n'ai pas du tout l'impression que ça vient du fait que je fais des régimes à répétission (bânis de ma vie !). Cela dit, il est vrai que je mange très peu de féculents.  Crois-tu que cela pourrait en être une cause ? L'un de tes livres (autre que pour maigrir) pourrait-il m'apporter des éléments de réponse ?   Bref, je trouve ton nr 22 très pertinent et surtout très clair et accessible pour des gens qui n'ont que très peu entendu parler de tout cela et qui cherche des solutions constructives à leur problème de poids (et dérivés).  Merci de m'en avoir fait part.

R. les livres de JM sont, comme expliqué dans l’article, surtout utiles pour se positionner dans une dynamique positive de « non-régime". Or, tu as déjà compris cette part là du chemin. Lui-même est un peu trop décalé pour être recommandé tel quel. Si tu ne fais plus régime, vérifie au moins que tu manges des graisses exclusivement crues et au moins l’équivalent de 4 cuill.s. par jour. C’est vraiment un minimum. Les migraines ophtalmiques peuvent être dues à une intolérance alimentaire (souvent les amines). À voir ensemble, si tu veux, en bilan privé.


Q1. (accessoire dans un mail sur autre sujet)

Etant de ceux qui depuis des années expérimentent tous les régimes possibles inimaginables (le dernier étant Ornish qui m'a laissée avec des névralgies insupportables et une baisse catastrophique de la vue), j'ai le sentiment, en vous découvrant, d'être entrée dans un port. Je vous remercie infiniment pour cela et je vous souhaite de tout coeur bonne continuation.

R1. Ornish: hélas oui, souvent désastreux si conduit plus de trois semaines. Combien de temps l'avez vous pratiqué?

Q2. Pour Ornish j'ai tenu ... 9 mois. Je sais, je suis folle, mais je pensais qu'il fallait donner à l'expérience tout le temps de réussir !

voir page 1