taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel
  

Dégonfler la baudruche des NBIC - ou casser ensemble une vitre de la fenêtre d'Overton

3.8.2021 Tu n'honoreras que quatre dieux: N B I et C! Je relaye une image de Liliane Held-Khawam, image qui résume en quoi il faut "croire" aujourd'hui selon les ceux qui se sont institués en nos marionnettistes. Ou se résigner à ce qu'on ne peut arrêter nos nouveaux maîtres. ne peut arrêter nos nouveaux maîtres. Illusion! La sécession est possible.

Billet inclus dans le dossier "Le circus virule (ou ce que le covid-19 est venu nous dire"), amorcé début 2020. Répertoire "non-food" de ce site. Je mets ma casquette de Jiminy Cricket, comme pour le dossier à charge contre les Gafam. Je transfère certains des billets écrits en brouillon sur fb pendant le confinement. On les retrouve via le sommaire.

Je relaye une image de Liliane Held-Khawam, image qui résume en quoi il faut "croire" aujourd'hui selon les ceux qui se croient nos marionnettistes.Ma dent dure vis-à-vis des zététistes et autres matérialistes méprisants: ils sont comme des prédicateurs hystériques d'une nouvelle religion. Ils manifestent d'ailleurs tous les signes d'une appartenance à une secte, ce sera un autre billet. Encore.

(source image: https://lilianeheldkhawam.com/transhumanisme-2/)

Arrêtons de nous focaliser sur des stats de covid. Non seulement nous, profanes, sommes incapables de les appréhender, avis à tous mes amis devenus statisticiens depuis un an. Mais aussi, cela obscurcit l'horizon: on est alors tenté de croire que la crise est sanitaire - sursaut bien humain pour celui qui, peu politisé au départ, ne veut tout simplement pas croire à de gros gros gros mensonges des Etats.

Or, depuis le début, c'est une crise politique et économicofinancière.

Et enfin, c'est majeur: à se focaliser sur des détails, on oublie le grand angle, c'est-à-dire que l'on est mené comme du bétail par les lobbies et leurs amis zététichiens à accepter que nous n'avons plus que quatre dieux à vénérer:

* IA dont je ne me lasserai pas de répéter qu'elle n'a rien d'intellligent, ce sont des algorithmes poussés, des équations écrites par des gens superintelligents, mais qui elles-mêmes n'ont aucune intelligence. "Intelligence" en anglais signifie espionnage.

 

Sécession

J'ai toujours refusé d'être embrigadée dans une secte, je les repérais à cent mètres. Je refuse d'être emmenée dans cette hubris transhumaniste. Je ferai sécession. Mais comment? Ce sera le sujet d'autres billets. En attendant, consultez les propositions d'Eric Verhaeghe sur le Courrier des Stratèges.

Je me pose en éducateur populaire du net, comme je l'ai fait en nutri pendant plus de 20 ans, en ateliers, en séminaires apparemment sur la cuisine. Mouvance "Franck Lepage", càd creuser jusqu'à l'os les concepts qu'on nous fait passer pour naturels. Ensuite, ainsi informé ou réinformé, chacun fait ses choix en conscience. " E la nave va"

Sans être réinformé, on agit comme des enfants qui ne croient qu'à une seule parole, celle du Père symbolique. Et qui tombent de haut quand ils apprennent que le père Noel n'existe pas et que les parents ont meni.

On peut apprécier la montée en puissance de ces nouveaux mythes NBIC (de cette nouvelle religion?) en suivant la progression détaillée dans la "fenêtre d'Overton". Ce n'est pas une énième prise de tête de sociologue fatigué, c'est un mécanisme que nous tous, internautes ou téléphages, devont comprendre. "La fenêtre d’Overton est une théorie politique qui décrit comment la perception de l’opinion publique peut être modifiée afin que les idées qui étaient auparavant considérées comme folles puissent être acceptées à long terme." Lire par exemple https://nospensees.fr/la-fenetre-doverton/, qui use d'un exemple provocateur pour expliciter le mécanisme: comment faire, petit à petit, accepter à la majorité ... le cannibalisme.

Ma mission dans la vie désormais: percer la baudruche des NBIC dans le grand public avec des exemples concrets

Le dossier n'est pas terminé, je l'étoffe de jour en jour. Patience, il sera prêt en livre sous peu.


Voir le chapitre "Covid & dystopie numérique en marche " - voir la table des matières du dossier
Retour au blog "Articles"