taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel
  

Le Green New Deal/Pacte vert européen nà l'horizon de la crise covid

Chapitre 7 du dossier "Le circus virule (ou ce que le covid-19 est venu nous dire"), amorcé 29.5.2020. "Le dossier climat est directement impliqué dans le dossier covid, car les mêmes forces sont à la manoeuvre. Il conviendra d'appliquer le même discernement dans l'un et l'autre cas." écrivais-je en 2020. Mi-2021 il est apparu encore plus clairement que l'instrumentalisation de la crise aurait pour but d'accélérer la mise en place de la Charte Verte des escrologistes en Europe. Raison d'être de ce chapitre dans un dossier "corona".
Répertoire "non-food" de ce site. Je mets ma casquette de Jiminy Cricket, comme pour le dossier à charge contre les Gafam. Je transfère certains des billets écrits en brouillon sur fb pendant le confinement.


22.1.2023 J'ai extrait de cette anciennement longue page quelques billets qui méritent la vie autonome - par ordre chronologique inversé, en sommaire logique sous peu:

  • Imposture de la croissance verte: soupe écologique & quels relais médiatiques? (2.2.2023)
    Beaucoup parmi mes copains écolos, surtout de vieille date, sont convaincus de l'imposture de la croissance verte. En revanche, quand je cherche des voix sur les réseaux en vidéos (car "plus personne ne lit"), je me retrouve fort marrie. Exemple avec des scientifiques écolos alternatifs, qui dénoncent l'imposture et, simultanément, propagent les pires rumeurs urbaines sur la viande. Snif! Ou rage?
  • Imposture de la croissance verte 2/: vocabulaire du greenwashing COPs (17.1.2023)
    Amorce de mes futurs ateliers de déradicalisation pour mes amis écolos-ikea: décoder l'image ci-jointe
  • Enquête perso: comment l'imposture de la croissance verte a convaincu les masses. 1/ L'algèbre (17.1.2023)
    Le discours hébété de la pseudoécologie, que l'on répète sans vraiment le comprendre (focalisation CO2, réalité même d'un CO2 comme "coupable", décarboner...), ne tient que parce qu'on attribue un pouvoir transcendantal au chiffre.
  • Imposture de la croissance verte: pourquoi tant de crédulité? (17.1.2023)
    Jusqu'en 2000 je crois avoir entendu parler de la terreur d'une nouvelle glaciation. Depuis peu, on bassinait le public avec le réchauffement climatique. Avez-vous noté la fine glissade sémantique: désormais on discourt sur le "dérèglement" climatique.
  • Imposture de la croissance verte: lettre ouverte à mes amis écolos ascendant Ikea (18/1/2023)
    Je vous propose des ateliers de découverte: comment la croissance verte est une illusion quasi-magique, si pas religieuse. Je vous invite à être écofurieux plutôt qu'écoanxieux (à la Lordon)
  • Le brillant Janco comme illustration de la fuite en avant dans la démesure technoscientifique (13/7/2022)
    Ceci est un billet pour un ami écolo à l'ancienne comme moi, peu amateur d'électro-écologisme. C'est un délice d'écouter Jancovici en radio ou en conférences tant sa verbalité est un envol de l'esprit. On peut cependant aimer la forme mais détester le contenu. C'est mon cas.
  • Jouons au petit jeu "mon ami écolo tombe de sa chaise" (13/6/2022)
    Mes amis écolo-bobos consensuels ne risquent pas de se faire mal en tombant car ils ne veulent même plus m'écouter. Trop de déceptions, trop de certitudes envolées, je les comprends. Ils en ont marre du tombé de chaise à force de m'écouter, la petite écolo antiproductiviste anticlimatiste--à-la-Greta
  • Pseudo-écologie, leçons de discernement (20/2/2022)
    Je transmets une merveilleuse infographie qui traduit si bien la posture des écolos non-médiatiques, antiproductivistes en général et décroissants souvent. En tant qu'écolo de cette mouvance, je n'ai pas de mots pour dire ma fatigue, ma rage parfois, de ne voir que l'écologie industrielle pro-capital représentée dans les media - ce que j'appelle la pseudo-écologie.
  • Ecologiste antiproductiviste: une prime pour NE PAS acheter de voiture électrique (4/2/2022)
    La voiture de ma fille vient de rendre l'âme. Prendra-t-elle une voiture électrique? Je lui ferai d'abord écouter l'extraordinaire Aurore Stéphant, ingénieure géologue minier, spécialisée dans les risques environnementaux et sanitaires des filières minérales.
  • "Le capitalisme épuisera la planète jusqu'au bout" F. Lordon (30/12/21)
    Je m'adresse ici toujours à mes amis écolos électrologistes et qui valident les tendances punitives et taxatoires de l''écologie, sans se rendre compte qu'ils font le jeu de l'Industrie 4.0, qui les manipule. Extrait très court d'un passage de Frédéric Lordon dans une émission RT.
  • Amis écolos, allez, on se reprend, on inspire, on expire, on réfléchit, on revoit ses basiques (22/6/2021)
    Voici en image ce à quoi vous exposez le mouvement écologique, à force de pactiser avec l'Industrie 4.0 de Davos, le Green New Deal ou d'autres escrocs.
  • Propagande climat ou covid désinhibée - peut-on être écolo convaincue et GIECOsceptique? (15/1/2021)
    Face à la propagande vaccinale en cours, une internaute s'exclame "je suis sans voix". Je voudrais élaborer sur le sujet. Merci encore une fois à misteur corona d'être venu révéler certains canaux médiatiques, comme si on dénudait un panneau, longtemps caché.
  • Le monde de demain et le nécessaire discernement: Pol Pot sors de ce corps! (19/6/2020)
    J’écris ceci en tant que Gieco-sceptique et non climato-sceptique. Pardon si je dérange. On aimerait pouvoir suivre une seule personne et applaudir à chaque fois. Eh bien voilà, la vie va comme elle peut et parfois, il faut recadrer nos interlocuteurs. En l’occurrence Vincent, de la chaîne YT «Partager c’est sympa» nous fait du Pol Pot de la plus belle eau. Je n'ai rien contre ce gars en particulier, je le prends comme illustration de cette dérive récente des écolos de se la jouer Khmer.
  • Penser l’après-covid rayon climat (23/4/2020)
    De grâce, de grâce, de grâce lorsque vous pensez l'après-covid, ne faites pas référence au Green New Deal, qui est le cheval de Troie de la 4è révolution industrielle et de la bancarisation de la nature. Un film vient de sortir: “Planet of the Humans” (penser Planète des singes), qui expose l'imposture de cette récup' éhontée de l'écologie.
  • La géo-ingénierie pour "sauver le climat" (15/4/2020)
    Attention, sujet délicat car je risque de heurter des croyants. Une des fantaisies de nos GIEC-Gates et consorts, dont on parle peu pour le moment, est de privilégier la géo-ingénierie pour "sauver le climat". Oh what a tangled web...
  • Peur et culpabilité: c'est signé (7/4/2020)
    Ah si seulement cette crise avait ce bénéfice de pousser certains internautes à plus chercher ce qui se cache sous les pierres du chemin…

Avis au lecteur, 18/1/23: ci-dessous sont encore des billets collés les uns derrière les autres.

Les liens seront établis sous peu, pour un texte suivi.

Choisir le bon côté de la crête, version climat

On est sur la crête, il faut choisir et penser l'après-covid, qui nous a replongé dans nos questionnements climat, planète, transition: une animation version «planète des singes» de Steve Cutts

Annonce de Cutts: «‘The Turning Point’ explores the destruction of the environment, climate change and species extinction from different perspective.»

«Man» par le même Steve Cutts. 2 petites minutes d’animation à déguster sur l’homme et son comportement sur la planète:

https://www.youtube.com/watch?v=WfGMYdalClU

D’autres dessins animés sur sa chaîne https://www.youtube.com/user/steviecutts/featured

Leçon de choses et de géopolitique du climat

Quand on est un questionneur comme moi, même antiproductiviste jusqu’à la moelle, on creuse ce qui se cache derrière la fable Thunberg/GIEC etc. Normal, quand on entend «écoutez la science!», on réagit avec logique: «mais choupinette, la science ne parle pas, ce sont des scientifiques qui parlent. Et, de ma vie, je n’ai JAMAIS vu de consensus scientifique. Ici ce serait le cas? « Ce n’est qu’un des cent et un facteurs qui m’ont poussée à questionner, ce que j’ai fait en automne 2019. Le dossier n’est pas encore publié (sauf pour la part acharnement contre le boeuf, alias #boeufemissaire - la mésinformation dans toute sa splendeur, et l’accueil du public dans toute sa naïveté).

Dans ce cadre «nature/climat», comme beaucoup, j’ai cotisé au WWF. Ah ben dis donc, c’est pas joli joli ce que j’ai découvert. Fini les sousous dans leur popoche, tiens. Ils font partie de cette nouvelle mouvance de «bancarisation de la nature» (encore et toujours cette finance folle liés aux philanthropocapitalistes). Quand j’ai résumé le concept à mes copines, elles n’ont plus mangé pendant 3 jours. J’ai encore de la peine à rédiger sans faire paniquer. Le dossier traine donc un peu.

Je me contente ici d’une anecdote. Voir la courte réaction en images des Baka, au Congo, peuplade que le WWF veut expulser.

J’espère qu’on arrivera aussi à rire comme eux quand on se sera fait plumer par les mêmes, en mode grec (dans tous les sens du terme), après la crise.

source: https://twitter.com/StephenCorrySvl/status/1260555723848798208

 

 

Vandana Shiva: mon périple sur terre

Tous les enjeux du moment dans l’article de Vandana Shiva d’hier, sur son site: https://www.navdanya.org/bija-refelections/2020/05/17/my-earth-journey. Lire la traduction en français: https://www.goodplanet.info/actu-fondation/vandana-shiva-nos-corps-et-nos-esprits-ne-sont-pas-des-mines-de-donnees-nous-sommes-des-etres-souverains-et-autonomes/

Un message écrit pour la Journée de la biodiversité du 22 mai prochain

2020 Superyear of Nature & Biodiversity

We are Biodiversity .

We are Alive.

We are Jiva

We are Conscious.

Our bodies & minds not #RawMaterial for #Gates & #BigTech We are not their #intellectualProperty

We are autonomous & sovereign

We will stay free

 



voir la table des matières du dossier
Retour au blog "Articles"